Meilleurs endroits à visiter en Corée du Sud – Magnifiques vacances d’été€

Top 10 des destinations en Corée du Sud

Notre choix # 1

Séoul

La ville moderne et animée de Séoul est définitivement à la hauteur de la balise «24 heures» à laquelle les autres villes ne peuvent se vanter. Une étendue urbaine animée qui s'efforce de remodeler ses bords en béton et en acier durcis avec de magnifiques parcs urbains, des sites culturels et un design élégant. Vous trouverez de nombreux lieux passionnants pour manger, boire un verre, faire du shopping et se détendre, que ce soit dans les bars et restaurants chics de Hongdae ou dans les boutiques de style d'Apgujeong. Ceux qui achètent des objets d'art, d'artisanat, des bijoux, des antiquités ou des souvenirs devraient se rendre dans les merveilleux marchés et boutiques d'Insa Dong.

Si Séoul embrasse tout ce qui est moderne, elle est aussi riche en histoire. Dans la ville, il y a cinq complexes de palais majeurs, qui ont été construits sous la dynastie Joseon et fournissent de beaux exemples d'architecture traditionnelle. Bien que tous les palais méritent une visite, le palais de Changdeokgung avec son magnifique jardin secret et le palais orné de Gyeongbokgung, dont la cérémonie de la garde change toutes les heures avec des soldats vêtus d'uniformes de l'époque de Joseon, sont fortement recommandés.

Notre choix # 2

Gyeongju

Ancienne capitale de l'ancien royaume de Silla, Gyeongju est une ville côtière de la Corée du Sud avec une riche sélection d'attractions culturelles et historiques. Son patrimoine Silla remonte à plus de 1000 ans, avec ses sites antiques, ses reliques et ses ruines trouvées dans toute la ville. Le musée national de Gyeongju abrite d'innombrables trésors et le casting de 23 tonnes d'Emille Bell en 771. Parmi les autres points forts de Gyeongju, vous trouverez le pittoresque étang Anapji, le parc Tumuli, site d'incroyables tumulus géants recouverts d'herbe et l'ancien temple Bulguk-sa, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Juste en dehors de la ville, situé sur les pentes de la montagne Toham, la grotte de Seokguram est un autre must. Gyeongju est le cœur historique et culturel de la Corée du Sud, offrant un aperçu inégalé de l'histoire, de la religion et de la culture du pays.

Notre choix # 3

Parc national de Seoraksan

Désigné comme site de protection de la biosphère par l’UNESCO, les formations rocheuses uniques du parc national de Seoraksan, sa faune, ses sources thermales, ses forêts denses et ses temples de l’ère Silla en font une région de la Corée du Sud qu’il faut tout simplement visiter. Chaque zone de ce parc incroyablement magnifique a son propre attrait et ses attractions. Traduit par Snowy Crags Mountain, Seoraksan est la troisième plus haute montagne de Corée du Sud. Seoraksan fournit une toile de fond spectaculaire aux deux temples du parc – Sinheungsa et Baekdamsa.

Notre choix # 4

Jeju Island

Bien que située à seulement 85 km des côtes sud-coréennes, l’île de Jeju (et plus précisément Jeju-do) a développé une histoire unique, des costumes traditionnels, une architecture et des traditions linguistiques. Avec un climat tempéré qui diffère étonnamment du continent, Jeju-do a un côté sud subtropical et une région nord plus tempérée. Sur l'île, récemment classée parmi les 7 nouvelles merveilles de la nature, vous trouverez des jardins botaniques exquis, des plages de sable fin, des grottes de lave, un village folklorique et le musée du thé O'Sulloc, où vous pourrez découvrir les célèbres traditions coréennes culture du thé.

Notre choix # 5

La zone démilitarisée (DMZ)

La zone démilitarisée ou zone démilitarisée de Corée est une zone tampon entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Créée en 1953 à la fin de la guerre de Corée, la zone démilitarisée reste l’une des régions les plus militarisées du monde. La ligne de démarcation militaire (MDL) passe directement au centre de la zone démilitarisée, marquant le point exact où se trouvaient les lignes de front avant l’accord entre l’Union soviétique, la République populaire de Chine et la Corée du Nord, l’ONU et la Corée du Sud.

Bien que des tensions subsistent entre la Corée du Sud et la Corée du Nord, des visites fascinantes ont lieu dans la zone démilitarisée, permettant aux visiteurs de mieux comprendre les événements qui ont abouti à la division de la Corée et d’atteindre un sommet en Corée du Nord! Visitez le parc Imjingak, qui commémore tous ceux qui ont perdu leur maison ou ont été séparés de leurs familles lorsque la Corée du Sud a été divisée. Voir également le troisième tunnel d'infiltration nord-coréen, révélé en 1978 avec l'aide d'un transfuge nord-coréen, qui devait permettre une invasion surprise par la Corée du Nord.

Notre choix # 6

Villages folkloriques d'Andong et de Hahoe

L’environnement paisible et rural d’Andong contraste avec le tumulte de Séoul. Situé au cœur du Gyeongsangbuk-do, Andong est réputé pour avoir préservé une grande partie de son esprit traditionnel. Le village culturel de Hahoe, où la noble famille Ryu est originaire et a vécu pendant 600 ans, est un endroit formidable pour voir se développer les traditions coréennes. Les bâtiments traditionnels, le cadre magnifique et les nombreuses activités culturelles font de la visite de Andong et du village de Hahoe une bonne occasion de découvrir la culture locale et d’apprendre quelque chose sur le riche patrimoine de la Corée.

Notre choix # 7

Pyeongchang

Pyeongchang, un endroit paisible aux paysages étonnants, a connu beaucoup de développement ces dernières années. On le trouve dans la région des montagnes Taeback, dont certaines parties s’assoient à 2 300 pieds au-dessus du niveau de la mer. Avec beaucoup de neige saisonnière et des températures maximales atteignant un peu le gel en janvier, c’est le lieu idéal pour les Jeux olympiques d’hiver de 2018. Les deux principales stations de ski de la région, Alpensia et Yongpyong, attirent les passionnés de ski et de snowboarders avec des pentes atteignant 1,4 km. La région est également populaire auprès des randonneurs en montagne qui se frayent un chemin à travers les sommets enneigés. Les collines de Pyeongchang abritent des dizaines d'anciens temples bouddhistes, certains datant du 7ème siècle, dont le temple Woljeongsa. Visiter ces temples est un aperçu du passé bouddhiste coréen.

Notre choix # 8

Busan

Deuxième ville de Corée du Sud, Busan réunit des plages tropicales et des montagnes majestueuses, d’anciens temples bouddhistes et un festival du film glamour. Busan est célèbre pour ses délicieux fruits de mer avec ses nombreux restaurants et son marché aux poissons de Jagalchi. Pour des vues incroyables sur cette ville fascinante, montez au sommet du mont Jangan. Alors que de nombreux temples coréens sont nichés dans les collines et les montagnes, le temple Haedong Yonggung est situé sur la côte de Busan et surplombe la mer du Japon. Outre cette beauté naturelle, de nombreuses offres cosmopolites comprennent le plus grand magasin au monde, Centum City, et le Festival international du film de Busan, chaque octobre, le plus important d’Asie. La ville compte 450 stations thermales, ce qui en fait l’endroit idéal pour goûter à la culture jjimjilbang du pays, avec 20 stations thermales utilisant toute l’eau de source naturelle.

Notre choix # 9

Suwon

Suwon est la plus grande métropole de Gyeonggi-do, la province qui entoure Séoul. La forteresse de Hwaseong a été construite en 1794 par le roi Jeongjo, roi de la dynastie Joseon, dans le but de déplacer la capitale de Séoul à Suwon. Cependant, avant que cela puisse arriver, le roi Jeongjo est mort et le pouvoir est resté à Séoul. Mais la forteresse qui entoure la partie originelle de Suwon subsiste encore aujourd'hui et s'étend sur près de 6 km. Elle comprend quatre portes, des bastions, des tours d'artillerie et des ponts d'observation. Cet impressionnant mur de défense a été désigné site de l'UNESCO en 1997 et nécessite près de deux heures de marche. Le Hwaseong Haenggung Palacem, construit à la base du mont Paldal, est un autre bâtiment spectaculaire laissé par le roi Jeongjo.

Notre choix # 10

Parc National Dadohae Haesang

Au pied de la Corée du Sud se trouve le parc national Dadohae Haesang, 1 700 îles réparties dans les eaux côtières méridionales. La taille de ces îlots varie, certains d'entre eux abritant des communautés isolées, tandis que d'autres ne contiennent que quelques dizaines d'arbres. Cheongsando est l'une des plus grandes îles. Traduit en «Blue Mountain Island», c’est une «ville lente», c’est donc l’un des meilleurs endroits pour découvrir une culture authentique et authentique. Cette île est vraiment hors des sentiers battus et les voyageurs vont se retrouver avec la majorité des Coréens en vacances. Hongdo est l’île la plus populaire, avec des excursions en bateau autour de l’île, le meilleur moyen de voir les arches rocheuses, les montagnes escarpées et les plages de galets.

Parcourez nos endroits recommandés à visiter en Corée du Sud


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.