Briançon – Guide Tourisme & Vacances – Choisissez vos vacances au soleil€

Située à 1 326 mètres d'altitude, au confluent de cinq vallées, Briançon est la ville la plus haute de France. Cette ville d'art de l'histoire, fortifiée au XVIIIe siècle par l'architecte militaire français Vauban, est aujourd'hui inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en raison de son remarquable ensemble de fortifications construites entre le XVIIIe et le XXe siècle dans le but d'améliorer le système de défense de la ville.

Une visite de Briançon vous conduira dans la ville haute, ou dans la citadelle de Vauban – située au cœur de la ville et dominée par le château fort – et dans les forts environnants, Salettes, Trois Têtes et Randouillet.

Une fois passée la porte de Pignerol, la vieille ville incroyablement pittoresque offre aux visiteurs de nombreux exemples de son passé. Les amateurs d'architecture ne manquent pas, notamment la collégiale Notre-Dame du XVIIIe siècle, l'église des Cordeliers du XIVe siècle, les vieilles maisons bordant les rues escarpées et étroites, la charmante place de la Place d'Armes qui est entourée d'une jolie et colorée Provence Façades, fontaines et cadrans solaires.

En hiver, Briançon devient une destination de choix pour les amateurs de ski, son domaine skiable faisant partie de la célèbre station de ski de Serre Chevalier.

Briançon est une ville des Hautes-Alpes en Provence-Alpes-Côte d'Azur, située à une quinzaine de kilomètres de la frontière italienne, à égale distance de Grenoble et de Turin (environ 110 km).

Elle est connue comme la plus haute ville de l'Union européenne (1326 m).

C'est au Moyen Âge que se développe Briançon, appartenant à la province du Dauphiné mais jouissant d'une certaine autonomie. Avec l'installation des papes à Avignon, la ville est devenue un carrefour commercial.

Plus tard, quelques unités industrielles ont été créées (mines de charbon, laiteries).

Mais au fil des siècles, sa situation frontalière en a fait un fief militaire. Ses fortifications repensées par Vauban sont étendues par la construction de nombreux forts du XVIIIème au XXème, et Briançon devient également une ville de garnison, bastion des célèbres "chasseurs alpins" jusqu'à une période récente.

Au cœur de la vallée de la Durance, qui ouvre au nord les portes de l’Italie et au sud celles de la Provence, qui compte environ 12 700 habitants, Briançon est désormais aussi un centre de tourisme dans les Alpes, relié à La station de Serre Chevalier par une gondole, et riche d'un patrimoine historique et naturel de premier ordre.

Bénéficiant d'un climat ensoleillé, il s'agit d'une étape appréciable et appréciée.

Labellisée Ville d'Art et d'Histoire, Briançon est riche de ses fortifications inscrites sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO au sein du "réseau de sites Vauban". Une visite s'impose! Construites sur 1300 m de dénivelé, ces fortifications témoignent de l'évolution de l'architecture militaire de Vauban … à Maginot, en 1930.

Entourée comme il se doit d'une enceinte fortifiée, la ville haute (également appelée Cité Vauban ou "La Gargouille") est entourée de belles portes (de Pignerol, Dauphine et Embrun). Les maisons sont hautes, colorées, avec souvent des façades et des frontons remarquables.

On peut faire un détour par la collégiale et ses tours jumelles (XVIIIème), l'église des Cordeliers et ses fresques (14ème) ou la fontaine François Ier (XVIème).

On notera également que deux canalisations ouvertes traversent la ville de haut en bas, aménagées au Moyen Âge pour mieux lutter contre les incendies. Nommés la Grande et Petite Gargouille, ils concentrent sur leur longueur les principaux métiers.

Quant aux forts, on peut visiter le fort des Salettes, construit de 1709 à 1712, qui devait protéger la route menant à l'Italie. Transformé en un fort d'artillerie au 19ème siècle, avec un fossé, il a été restauré.

Le pont d'Asfeld sur la Durance (XVIIIe) est spectaculaire et vertigineux: il assure la liaison avec Fort Dauphin, aujourd'hui en ruine. Ce n'est pas le cas par contre avec le fort des têtes construit depuis 1721 qui surplombe la ville. Il pourrait accueillir 1250 soldats et 70 pièces d'artillerie. Des visites sont organisées pendant l'été. Ce fort était lui-même protégé par le Fort du Randouillet, composé d'une partie haute (surnommée le donjon) et d'une partie basse (la caserne).

Pour des visites guidées de la ville et de son patrimoine, appelez le 04 92 20 29 49.

Ouvert tous les après-midi de juillet et août, sur réservation le reste de l'année, le musée de la mine intéressera les géologues, les fossiles et permettra de mieux comprendre l'histoire des mines "paysannes". Contactez le 06 81 59 96 86.

Ouvert tous les jours sauf le lundi, le Centre d'art contemporain offre 300 m² d'espace d'exposition dans un lieu où cohabitent des structures métalliques contemporaines et de vieilles pierres. Renseignements au 04 92 20 33 14.

Mais une fois la ville explorée, il convient également de tirer parti de son environnement remarquable.

Les randonnées à pied ou en VTT en été permettent d'appréhender la flore et la faune des Alpes, sans oublier les routes qui ont fait de Briançon la capitale de la petite reine (le Tour de France s'y tient régulièrement). Pour ce faire, nous prendrons volontiers la télécabine qui relie la ville à Serre-Chevalier (en juillet et août, gratuit pour les enfants de moins de 6 ans, à partir de 7 euros pour les adultes).

L'équitation, le parapente, le canoë-kayak et le rafting font partie des nombreuses activités proposées aux amateurs de sport. Toutes les informations sont disponibles au 04 92 24 98 98.

En hiver, pour obtenir toutes les informations relatives au domaine skiable entourant la ville, appelez le 04 92 25 55 00.

Briançon accueille pendant deux semaines, fin janvier et début février, le Altitude Jazz Festival, qui propose des concerts dans différentes parties de la ville et de ses environs. Des mini-concerts sont également programmés dans les bars et restaurants, à l'heure du déjeuner ou du soir. Renseignements au 07 60 84 22 01.

Début juillet, sur deux jours, une fête médiévale plonge la ville dans une atmosphère colorée et joyeuse. Nombreuses animations (danses, combats, spectacles musicaux, expositions d'artisans).

Enfin, chaque année, les Offenbachiades proposent une dizaine de concerts classiques répartis en trois thèmes: piano et musique de chambre, art lyrique et jeunes talents. Plusieurs lieux emblématiques de la ville et de Serre Chevalier accueillent ces concerts. Renseignements au 04 92 24 54 31.

De manière totalement différente, pour découvrir le terroir local, deux marchés ont lieu chaque semaine: le mercredi matin sur la place de la Schappe et le dimanche matin sur l'avenue Lautaret.

Journée internationale des archives 2019

Le 6 juin 201949 Grande rue, Ancien Palais de JusticeCette journée, initiée par le Conseil international des archives sous les auspices de l'unesco, est l'occasion de découvrir l'histoire de Briançon et de Briançon.

Rendez-vous aux Jardins de Briançon

Du 8 au 9 juin 2019Cité Vauban, Porte de Pignerol, Ville de Briançon – Service du PatrimoineAprès 3 ans de travaux … le jardin du gouverneur s'ouvre à nouveau au public à l'occasion des rendez-vous avec les jardins. – Accès par la petite porte Blanchard, Cité Vauban

Festival des Forts

Du 23 juillet au 10 août 2019Fort des trois têtes, Route de l'IzoardL'association "Tous en scène" organise cet été le festival "Forts en fête" dans le cadre grandiose du Fort des Têtes. – Grand spectacle théâtral son et lumière – Pyrotechnie. – Clin d'oeil Rabelais

Nombreuses randonnées dans le parc national des Écrins et le parc naturel régional du Queyras.

N'hésitez pas à passer par les célèbres cols du cycliste du Tour de France: Cols de l'Izoard, Galibier, Lautaret.

A voir: le glacier de la Meije (3200 m d'altitude).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.