Vague de chaleur en Europe: la France enregistre sa température la plus chaude de tous les temps – Choisir vos vacances pour Juillet et Aout€

Le mercure a atteint 45,9 degrés Celsius à Gallargues-le-Montueux dans le Gard, dans le sud de la France, selon le service météorologique national français Météo-France.

C'est 1,8 degrés de plus que le précédent record de 2003.

Environ 4 000 écoles françaises ont été fermées le vendredi et les heures d'ouverture des parcs et des piscines publiques ont été prolongées.

Les autorités françaises ont pris un certain nombre de mesures radicales cette semaine pour éviter que ne se reproduisent les conséquences tragiques de la vague de chaleur de 2003 qui a coûté la vie à environ 14 000 personnes.

Paris a activé son plan d'urgence thermique le week-end dernier, élaboré à la suite de la vague de chaleur de 2003. Des locaux de refroidissement ont été ouverts dans certains bâtiments municipaux et des brumisateurs ont été installés dans les rues.

Les climatologues ont prévenu que les vagues de chaleur telles que celle-ci sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus sévères en raison de la crise climatique. Météo-France a déclaré que la fréquence de tels événements devrait doubler d'ici 2050.

Urgence thermique

L’Europe a lutté contre la chaleur toute la semaine. L’Allemagne, la Pologne et la République tchèque ont chacune enregistré leurs plus hautes températures de juin de mercredi.

Le service météorologique allemand a indiqué qu'une température de 38,6 degrés Celsius (101,5 ° F) était enregistrée à 14h50. heure locale mercredi à Coschen, à la frontière avec la Pologne.

Le précédent record était de 38,5 degrés Celsius (101,3 degrés Fahrenheit), mesuré en 1947 à Bühlertal, proche de la France.

En Espagne, les pompiers luttent depuis mercredi dernier contre un incendie de forêt près de Tarragone, dans le nord-est du pays. Selon les pompiers catalans, l'incendie a probablement commencé après la formation d'un tas de fumier mal stocké, spontanément brûlé, ce qui a provoqué des étincelles. Les pompiers ont déclaré que l'incendie était l'un des pires en Catalogne au cours des 20 dernières années.

De nombreuses villes européennes ne sont pas conçues pour faire face à de telles températures. La climatisation est moins courante et les systèmes de transport en commun sont souvent en difficulté.

Le changement climatique mis en cause

Bien que les températures autour de 20 ° C puissent ne pas sembler trop élevées, elles sont bien au-dessus des moyennes saisonnières pour la région et les épisodes de chaleur intense sont plus fréquents en juillet et en août.

La vague de chaleur est également inhabituelle en raison de son timing. De tels épisodes de temps extrêmement chaud sont plus fréquents en juillet et en août.

Vendredi, le Premier ministre français Edouard Philippe a déclaré: "Au-delà de cet épisode extrême et du changement climatique, il y a un constat: ces épisodes se rapprochent, l'anormal devient la normale".

"Nous devons prévenir le fait que ce sera encore pire dans les années à venir", a-t-il ajouté.

Plus tôt cette semaine, Météo-France a lié les vagues de chaleur de plus en plus fréquentes du pays aux émissions de gaz à effet de serre, avertissant que sans réductions significatives des émissions de carbone, les vagues de chaleur pourraient être plus fortes et durer plus longtemps que par le passé.

"Face à la hausse des températures, l'ensemble de la société doit réfléchir à son adaptation au changement climatique. C'est le problème", a déclaré la ministre française de la Santé, Agnès Buzyn.

Selon Stefan Rahmstorf, coprésident de l’analyse du système terrestre à l’Institut de recherche sur l’impact sur le climat de Potsdam, Stefan Rahmstorf a annoncé que les scientifiques du climat avaient prédit une augmentation des émissions de gaz à effet de serre résultant de la combustion de charbon, de pétrole et de gaz à effet de serre. à l'université de Potsdam en Allemagne.

"Les vagues de chaleur sont à la hausse", a déclaré Rahmstorf dans un communiqué publié plus tôt cette semaine, comparant la chaleur extrême récente à 500 ans de records. "Les étés les plus chauds d'Europe depuis l'an 1500 ont tous eu lieu depuis le dernier tournant du siècle: 2018, 2010, 2003, 2016, 2002."

Antoine Crouin de CNN a contribué au reportage.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.