Retour sur mon premier roadtrip de 19 jours dans l’ouest américain (sept/oct 2019) : Forum Parcs nationaux de l’Ouest américain – Idées vacances d’été €

Bonjour à tous !

Nous voilà de retour, ma compagne et moi ,d’un voyage de 19j dans l’ouest américain.
En prévision de celui-ci, j’avais ouvert un fil sur le Routard, afin de demander quelques conseils et avis : Lien vers le sujet

Voici le déroulé de nos vacances :

J1 / Vendredi 27 sept : Arrivée à SFrancisco à 12h45 heure locale.
Récupération de la voiture, puis balade à Castro et Mission. On finit la journée à Twin Peaks.

J2 /  SFrancisco
Alcatraz + les fameux pier touristiques + le Golden Gate

J3 / matinée à SFrancisco : Alamo Square / Haight Ashbury / Hayes et balade en cable car.
en milieu d’aprèm, récupération de la voiture laissée à Alamo, et cap sur le Yosemite !

J4 /  Yosemite
• rando du Mist Trail, puis voiture : tunnel view, Glacier Point et coucher de soleil à Wahsburn Point. Un sacré froid de canard !

J5 /  Yosemite le matin à Mariposa Grove. Puis on file par la Tioga Road avec stop à Olmsted Point. Fin de journée à Bodie, puis à la fermeture, cap sur Mammoth Lake pour la nuit.

J6 /  On gravite autour des Twin Lakes, puis route jusqu’à Death Valley avec un incontournable stop à Darwin. Death Valley : les fameuses dunes, puis Badwater et enfin Zabriskie Point au coucher du soleil.

J7 / On démarre avec Rhyolite. Puis route jusqu’à Valley of Fire. Visite du Parc et cap sur Springdale (Zion). Changement de

J8 /  Zion : Angels Landing et The Narrows

J9 /  Route jusqu’à Bryce Canyon tôt le matin, rando toute la journée dans Bryce et coucher de soleil aux points de vue de la scenic road.

J10 /  Route 12 jusqu’à Capitol Reef. Scenic road puis une rando Cohab Canyon Trail et ses points de vue. Puis route 24 jusqu’à Moab.

J11 / Dead Horse Point : Rim Trail, puis Canyonlands : Mesa Arch puis la prèsque secrète False Kiva Trail puis Upheaval Dome Trail et enfin coucher de soleil à Green River Overlook.

J12 / Arches : Stop à la Skyline, puis rando Devils Garden (pas la boucle entière, on est allé juste un peu au-delà de Double O puis retour sur nos pas). On enchaine avec Double Arch. Puis Delicate Arch, on y restera plus d’une heure, jusqu’au coucher de soleil.

J13 / Direction Monument Valley. D’abord, passage par Valley of the Gods, puis scenic drive de MV l’aprem.

J14 / Départ MV direction Horseshoe Bend. Puis Alstrom Point pour la fin de journée.

J15 / Antelope Lower le matin, puis Edmaier’s Secret jusqu’à la fin de journée.

J16 /  Journée à White Pocket, avec guide. Puis balade des Toadstool Hoodos en fin de journée.

J17 /  Cap sur Grand Canyon, par la Desert View Drive. On fera le Rim Trail, presque en totalité à pied.

J18 /  Achat de souvenirs (sic), puis route jusqu’à Vegas. Visite de mes caisons préférés l’aprem puis combo Fontaines / Volcan le soir.

J19 / Mardi 15 oct : passage sous le fameux panneau Welcome etc. puis aéroport, cap sur la France !

Voilà, un « périple » de 4700 km en voiture et 210 km à pied, préparé en à peine deux mois.

En vrac, les impressions et informations qui me viennent immédiatement en tête :

– beaucoup de touristes. Beaucoup trop par endroits alors que nous y étions à une période théoriquement moins fréquentée.
C’est particulièrement vrai dans la vallée de Yosemite, à Zion, à Las Vegas.

– il y a eu des vagues de froid successives, si bien que le ciel fut toujours bleu, mais les matins systématiquement entre -2 et 5°C (sauf à Las Vegas !). La Tioga Road a même été fermée durant 72h, heureusement rouverte 24h avant notre passage obligé. M’enfin on ne va pas se plaindre: un vrai bonheur de randonner par ce temps là !

– des lieux dépaysants…et finalement pas tant que cela. Je m’explique.
Premièrement, j’ai déjà visité quelques lieux qui, à une échelle très moindre certes, font énormément penser à certains paysages de l’ouest américain. Par exemple: le cirque de Saint Même, en Chartreuse, est une réplique miniature presque exacte de la zone du Mist Trail, au Yoyo. Le Colorado Provençal et ses teintes orangées sont un micro Bryce Canyon, en bien moins flamboyant, certes. Enfin, l’exceptionnelle île de Lanzarote offre des paysages minéraux et dépeuplés sublimes, à l’instar de ce qu’on trouve fréquemment – en plus gigantesque mais aussi en plus touristique – dans l’Ouest américain.

Ce qui marque le plus, je trouve, c’est le gigantisme des espaces naturels, leur préservation rigoureuse (à perte de vue, des zones sublimes où pas la moindre trace de vie humaine n’est visible à l’oeil nu…ça c’est wahou) et certains lieux franchement sublimissimes.

– au sujet des lieux sublimes, et finalement des endroits que j’ai préféré : il faudrait presque faire un classement à double entrée, tant certains beaux endroits sont « gachés » par le tourisme de masse qui rend leur exploration parfois pénible.

Si je mets de côté les points de vue très ponctuels (qui aggrandiraient bien trop la liste), mes coups de coeur :
• Bryce Canyon. C’est fabuleux. Nous avons fait la rando « en 8 », et sur plus de la moitié du parcours (la portion Peek a Boo), très peu de monde.
• Capitol Reef : un parc presque désert. Une scenic drive très sympa, des narrows (sans eau certes), une rando extra sans personne aboutissant à de superbes points de vue rappellant Zion (en plus petit). Franchement top.
• les routes de Death Valley, les routes 12 et 24 entre Zion et Moab, et quelques autres encore : de véritables scenic drive sur des dizaines (centaines) de km. Un bonheur indescriptible de rouler dans ces espaces.
• Arches : là, il y a du touriste, c’est sûr. Mais ce coucher de soleil à Delicate Arche…wow.
• Canyonlands : les points de vue sont magistraux, et la rando de False Kiva (que j’ai qualifiée de secrète car non indiquée sur le plan remis à l’entrée du parc) est fabuleuse : déserte, pas très longue mais ardue, offre un point de vue sublime, et aboutit à un authentique lieu de culte amérindien préservé dans une semi caverne colossale.
• Edmaier’s Secret : désert le jour de notre visite. Un terrain de jeu tellement fun à explorer et franchement superbe, de même que le parcours pour y parvenir, par Buckskin Gulch.
• Valley of Fire : vu la proximité d’avec Vegas, on s’attendait à un ras de marée touristique…et bien non. Certes fréquenté mais tout à fait ok, et Fire Wave vaut le coup d’oeil ! Un parc qui n’est pas ultimement renversant, mais une excellentissime surprise !
• Tuolumne Meadows : nous n’avons fait qu’y passer, mais clairement, je pense que c’est l’endroit où randonner au Yoyo. Les spots de la Vallée sont trop bondés.
• Bodie : au coucher du soleil, génial.
• Darwin : pépite secrète. Je connaissais déjà d’un précédent voyage.
• Rhyolite : plus de touristes que lors de ma précédente venue, mais pusique je suis fasciné apr ces villes fantômes…ça reste wow.
• Death Valley : le coucher à Zabriskie est superbe (un peu gâché cependant par la masse de touristes qui ne respectent pas la magie de cet instant..).
• Antelope Lower : du monde oui. Mais punaise, ce que c’est beau ! Et puis la progression en petit groupe amoindrit la sensation de tourisme de masse.
• White Pocket : j’ai hésité à le classer en dessous. C’est sublime. Exceptionnel. Mais…finalement, c’est un exact mélange de Valley of Fire et Edmaier’s Secret. De plus nous y sommes allés un samedi, donc un peu de monde (rien de comparable avec les parcs hein). Et enfin, nous avons pris un guide pour un budget très substentiel, si bien que c’est le rapport Q/P de la sortie qui est discutable.

– les endroits sur lesquels je suis partagé :
• Zion. Sans doute le parc le plus blindé du lot. Une foule à peine croyable. Si bien que l’ascension vers Angel’s Landing, pourtant entreprise tôt dans la matinée, en était pénible. Nous nous sommes arrêtés au premier point de vue. Absolument superbe certes, mais la frustration de n’être pas allé en haut demeure. Et puis cette foule gache la magie du lieu. Même topo dans les Narrows. Si je devais supprimer un parc de notre périple, c’est lui qui sauterait à coup sûr.

• Yosemite…du moins sa Vallée et Mariposa Grove : trop de monde pour des paysages finalement voisins de ceux trouvables dans nos Alpes ou pré-Alpes. Du reste, j’y repasserais avec plaisir, mais sur la partie Tuolumne du coup.

• Monument Valley : pas d’effet wahou. C’est assez joli, certains spots de la scnic drive (les derniers) offrent de très belles vues, mais c’est finalement un mythe de cinéma plus qu’un lieu à couper le souffle, notamment au vu de ce que proposent certains autre sstops de notre voyage.

• Dead Horse Point : parc d’état n’acceptant pas le pass America. Ne vaut pas le coup / coût au vu de ce qu’offre Canyonlands.

Le cas d’Alstrom Point est à part : nous nous sommes faits piéger par le temps de parcours (que je pensais ok) : avec notre SUV 2WD, il nous a fallu 2h00 au départ de Page pour atteindre le premier parking / point de vue. Si bien que, ne voulant pas faire tout le retour de nuit, nous ne sommes restés sur place que 15 minutes, et donc sans atteindre le dernier point de vue, le plus beau. Presque 4h00 de parcours cahotique (mais superbe par moments, notamment les Smokey Mountains !) pour 15 min de récompense, c’est un peu sec.

Voili, j’ai sûrement oublié quelques trucs, mais globalement je pense que ça retrenscrit assez fidèlement mon / notre ressenti.

A dispo pour toute précision pour celles et ceux qui, en parcourant ce post, voudraient des compléments.

🙂