Guide cinématographique d'été 2019: Des blockbusters aux films indépendants et au meilleur des festivals – Destinations pour vos vacances d’été€

Margot Robbie dans le rôle de Sharon Tate dans Il était une fois à Hollywood

Margot Robbie dans le rôle de Sharon Tate dans Il était une fois à Hollywood de Quentin Tarantino

Apollo 11

Pain & Glory de Pedro Almodóvar, avec Penélope Cruz, reçoit un accueil chaleureux à Cannes

Le roi Lion

La cuisine

Guide cinématographique d'été 2019: Des blockbusters aux films indépendants et au meilleur des festivals

Independent.ie

L'été est généralement une période de bêtises au cinéma, où les films d'action à gros traits et les franchises familiales dominent traditionnellement. Mais alors que la poussière retombe sur ‘Rocketman’, ‘Toy Story 4’ et ‘Avengers: Endgame’, sorti deux fois, 2019 a de quoi intéresser les cinéastes plus réfléchis. Bien sûr, certains blockbusters sont proposés, tels que "Spider-Man: Loin de chez soi", le remake de Disney "Le Roi Lion" et une spin-off "Fast & Furious", mais cet été, il est plus silencieux, plus petit. films qui mériteront le plus d'être visionnés. Voici notre sélection des meilleurs, avec quelques festivals intéressants.

https://www.independent.ie/entertainment/movies/summer-film-guide-2019-from-blockbusters-to-indie-flicks-and-the-best-of-the-festivals-38260730.html

https://www.independent.ie/incoming/article38267005.ece/adb2c/AUTOCROP/h342/robbie-as-tate-ouatih-FI.jpg

Email

L'été est généralement une période de bêtises au cinéma, où les films d'action à gros traits et les franchises familiales dominent traditionnellement. Mais alors que la poussière retombe sur ‘Rocketman’, ‘Toy Story 4’ et ‘Avengers: Endgame’, sorti deux fois, 2019 a de quoi intéresser les cinéastes plus réfléchis. Bien sûr, certains blockbusters sont proposés, tels que "Spider-Man: Loin de chez soi", le remake de Disney "Le Roi Lion" et une spin-off "Fast & Furious", mais cet été, il est plus silencieux, plus petit. films qui mériteront le plus d'être visionnés. Voici notre sélection des meilleurs, avec quelques festivals intéressants.

Apollo 11

Dehors maintenant

À l’approche du 50e anniversaire des atterrissages sur la Lune, le documentaire époustouflant de Todd Douglas Miller utilise des séquences inédites en 70 mm du lancement et de la reprise d’Apollo 11 pour raconter l’histoire de cette mission fatale. Ce qui vous frappe pendant que vous regardez est l’étendue stupéfiante de l’entreprise, impliquant des camions hors normes, un artisanat massif et des banques massives d’analystes et d’experts. Il n’ya pas de tête qui parle ici, rien n’est placé dans son contexte, ce qui rend l’accomplissement historique de la Nasa encore plus puissant. Devrait être vu dans un cinéma.

Apollo 11 review: un documentaire commémoratif épuré et ciblé élimine discrètement toutes les absurdités

Spider-Man: loin de chez soi

2 juillet

On aurait pu dire que nous avions besoin d'un autre redémarrage de Spider-Man comme un trou dans la tête, mais le film 2017 Homecoming de Marvel / Sony était l'un des meilleurs films de super-héros de tous, en grande partie grâce au casting parfait de Tom Holland. comme Peter Parker. Le héros perky revient dans cette suite et est en deuil après le décès de son mentor Tony Stark alors qu'il part en voyage scolaire en Europe et se mêle d'une attaque extra-terrestre.

Rétrospective Robert Bresson

Irish Film Institute, Dublin

2 au 30 juillet

Il était le grand esthète du cinéma français, un puriste sévère qui a rejeté le jeu d'acteur poli, les fioritures cinématographiques et les bandes sonores dominantes au profit d'un style sobre, maigre, parfois hypnotiquement poétique. Ce festival, qui dure un mois, nous propose des projections sur grand écran des grands films de Bresson, des classiques classiques comme Les Dames du Bois de Boulogne et Les Anges du Péché aux œuvres plus récentes comme Lancelot du Lac et Au Hasard Balthazar. Et le 7 juillet, son plus grand film sera projeté: le journal d'un prêtre de campagne, mettant en vedette Claude Laydu en tant que jeune prêtre confronté au ridicule et à l'hostilité dans sa nouvelle paroisse. www.ifi.ie.

Milieu

5 juillet

Les gens étaient très enthousiastes à l’idée du premier long métrage de Ari Aster, Hereditary, une horreur démoniaque légèrement dingue qui montrait des éclairs d’originalité. Midsommar promet d'être encore plus folle, et met en vedette notre actrice anglaise, Jack Reynor et la future actrice anglaise Florence Pugh, dans le rôle de Christian et de Dani, un jeune couple américain troublé qui part en vacances dans la Suède rurale. Quand ils se rendent dans un petit village où se déroule une ancienne cérémonie païenne, les habitants étrangement amicaux insistent pour qu’ils y prennent part. Je suis sûr que ça finira bien.

Années merveilleuses

Phare, du 6 juillet au 5 septembre

Dernièrement, le cinéma Light House de Dublin 7 a mis en scène des saisons à thèmes imaginables. Dans celui-ci, qui s’étend sur l’été, il présente quelques-uns des films les plus mémorables de l’âge adulte. Au centre de tout cela se trouve la soirée pyjama Harry Potter, qui consistera à montrer tous les films de Potter l'un à la suite de l'autre. Mais pour ceux qui ont une constitution moins solide, il ya beaucoup à faire, des classiques comme Dead Poets Society et Rebel Without a Cause aux offres plus récentes, telles que Lady Bird, Sing Street et Boyhood.

lighthousecinema.ie

Les morts ne meurent pas

12 juillet

Un casting fabuleux, associé à l’humour impitoyable de Jim Jarmusch, devrait faire de cette comédie zombie un minimum de spectateurs. Bill Murray est Cliff Robertson, un chef de police de petite ville fatigué qui commence à réaliser que quelque chose d'étrange se passe. Pour commencer, la nuit a refusé de tomber quand elle aurait dû. De plus, une étrange femme écossaise, l'épée (Tilda Swinton), s'est installée dans la localité et d'étranges bruits de gargouillis émanent du cimetière. Adam Driver et Chloë Sevigny jouent les adjoints de Murray, Tom Waits et Steve Buscemi font partie des excentriques locaux et Iggy Pop est parfaitement interprété comme un zombie.

Pavarotti

15 juillet

Le documentaire de Ron Howard sur le grand ténor est aussi magnifique que vous le pensiez, mais évite les ténèbres et constitue une sorte d’hagiographie. Fils de boulanger de Modène, Luciano Pavarotti était peut-être le ténor lyrique le plus talentueux de sa génération. Il est devenu une star après avoir fait équipe avec Joan Sutherland pour une tournée internationale. Le «roi des grands» a fait son entrée dans le courant musical dans les années 1980 et 1990 grâce à sa collaboration avec des stars de la pop comme Bono et Elton John. Beaucoup de beaux chants à écouter dans ce film, mais l'homme lui-même reste insaisissable.

Le roi Lion

19 juillet

Le roi Lion

La réinvention de son catalogue arrière par Disney se poursuit avec ce remake à gros budget de leur très chère animation de 1994. Ce roi lion est réalisé par Jon Favreau et possède la même animation informatique étrangement réaliste que Favreau a utilisée dans The Jungle Book. On se demande comment ces belles chansons vont sortir de la bouche de lions, mais la bande-annonce est splendide et Seth Rogen, Chiwetel Ejiofor et Beyoncé font partie de la distribution vocale, qui rassure également le retour de James Earl Jones en tant que papa de Simba, Mufasa. .

Festival de la famille IFI

26 au 28 juillet

Les étés peuvent être longs pour les parents ayant de jeunes enfants et, à la fin du mois de juillet, les enfants de Dublin auront toute l’animation à leur cœur lors de ce festival IFI de trois jours. Il y aura des films charmants du monde entier, y compris le long métrage de bande dessinée français Minuscule, une émission spéciale du zoo Peek des animateurs irlandais Igloo Films et Okko’s Inn, le magnifique premier long métrage de l’animateur du studio Ghibli, Kitarô Kôsaka. Billets à partir de 5,50 €. www.ifi.ie/familyfest-2019

Dites-le aux abeilles

26 juillet

Ce beau drame d'époque est basé sur un roman de Fiona Shaw (pas celui-là) et se déroule dans les années 1950 en Écosse, où la relation étroite entre deux femmes provoque un scandale dans une petite ville. Holliday Grainger est Lydia Weekes, une femme avec un jeune fils dont le mariage est en train de s'effondrer alors qu’elle se lie d’amitié avec le nouveau médecin, Jean Markham (Anna Paquin). La paire s’unit à l’amour des abeilles de Jean, mais lorsque Lydia est expulsée et s’installe chez le bon médecin, les rumeurs locales décident rapidement qu’il se passe autre chose.

Marianne et Leonard: Paroles d'amour

26 juillet

Les fans de feu Leonard Cohen se souviendront de sa chanson So So Marianne. Il était basé sur son amour ardent pour une Norvégienne, Marianne Ihlen, à qui il n'avait jamais vraiment dit au revoir, et dans ce documentaire, Nick Broomfield explore une relation qui s'avérerait si fructueuse sur le plan artistique pour Cohen. Ils se sont rencontrés sur l’île grecque de l’Hydra en 1960, alors que Cohen était encore poète, et ils ont eu une cour idyllique au sein de la communauté bohémienne expatriée de l’île. Ils se sont séparés mais ont partagé une riche correspondance et sont décédés à quelques mois d'intervalle en 2016.

Fast & Furious: Hobbs & Shaw

2 août

Dumb ils peuvent être, mais les films Fast & Furious portent leur stupidité comme un insigne d’honneur, et sont incroyablement amusants. Luke Hobbs, l’agent fédéral de Dwayne Johnson, occupe le devant de la scène et n’est pas ravi de le contraindre à faire équipe avec son vieil ennemi Deckard Shaw, un mercenaire catatonique joué par Jason Statham. Un terroriste renforcé sur le plan cybernétique (Idris Elba) est sur le point de déclencher un virus mortel, et seuls ses copains se chamaillent pour le gêner. Cela semble absurde: ça devrait être amusant.

HOT SPOT: Il était une fois à Hollywood

14 août

Quentin Tarantino est rentré à Cannes dans toute sa splendeur cette année. Même s’il était une fois, Hollywood ne remportait rien, il a reçu de bonnes critiques au début et une ovation debout de la part d’une foule notoirement taciturne. Ce drame typiquement ambitieux se déroule en 1969 et met en vedette Leonardo DiCaprio dans le rôle de Rick Dalton, un acteur de télévision qui n’a pas réussi à faire la transition vers le cinéma et envisage avec émotion un déménagement en Italie lorsque quelque chose d’étrange se produira. Rick habite par hasard sur Cielo Drive, juste à côté de la maison récemment louée par Roman Polanski et son épouse Sharon Tate, qui sera bientôt le théâtre d’un des crimes les plus notoires d’Amérique. Damon Herriman donne un portrait glacé de Charles Manson, tandis que Margot Robbie est Sharon Tate et Brad Pitt joue le cascadeur et meilleur ami de Dalton. Le film de Tarantino joue rapidement avec la vérité et mélange malicieusement réalité et fiction.

JT LeRoy

16 août

Dans les années 1990, les critiques littéraires américains étaient enthousiasmés par l’arrivée d’une nouvelle voix majeure: les récits captivants de l’adolescent JT LeRoy sur la consommation de drogue, la pauvreté et les abus survenus dans son enfance lui valurent des critiques élogieuses et suscitèrent un intérêt considérable de la part du public. et ne communiquerait que par téléphone et par courrier électronique. C’était un canular, conçu par l’écrivain Laura Albert, joué par Laura Dern dans ce drame de Justin Kelly. Kristen Stewart incarne Savannah Knoop, la belle-soeur d’Albert, qui a commencé à se faire passer pour «LeRoy» lors de ses apparitions publiques. Une histoire étrange.

Transit

16 août

L’un des films phares du Festival du Film de Dublin de cette année, Transit de Christian Petzold, réinvente avec brio le roman d’Anna Seghers de 1942 sur l’occupation nazie de la France en lui donnant un cadre étrangement contemporain. Quand un grand écrivain malade est contraint de fuir Paris pour éviter la capture, un jeune homme sans but, appelé Georg, accepte de l'accompagner à Marseille. À la mort de l’écrivain, Georg assume son identité et tombe amoureux de la belle veuve de cet homme. Un film passionnant.

Douleur et gloire

23 août

Pain & Glory de Pedro Almodóvar, avec Penélope Cruz, reçoit un accueil chaleureux à Cannes

Après avoir reçu un accueil chaleureux à Cannes, le drame pensif et mélancolique de Pedro Almodóvar met en vedette Antonio Banderas dans le rôle de Salvador Mallo, un réalisateur célèbre qui a succombé à la dépression et à l’hypocondrie et qui n’a pas tourné de film depuis des années. Il est hanté par les souvenirs de sa mère (Penélope Cruz), d'amis et de collègues décédés, mais lorsqu'une connaissance le familiarise avec les plaisirs douteux de l'héroïne, Salvador s'anime.

HOT SPOT: IT: CHAPITRE DEUX

6 septembre

Andy Muschietti’s C’est un énorme succès à la fin de l’été 2017 et en a fait plus au guichet que tout autre film d’horreur. Basé sur le roman de Stephen King datant des années 1980, il combinait avec brio des effets spéciaux et un conte spielbergien d’enfants assiégés, et présentait une interprétation fascinante et gracieuse de Bill Skarsgård en tant qu’entité ressemblant à un clown. Cette suite ira de l'avant à l'horizon 2016, alors que Bill, Beverly and Co ont atteint l'âge adulte mais ne sont jamais parvenus à oublier les cauchemars du passé. Et ils doivent retourner dans leur ville natale, Derry, pour faire face à leurs peurs les plus profondes quand "‘ C’est ressuscité. James McAvoy, Jessica Chastain, Bill Hader et Skarsgård font partie des acteurs remarquables. Lorsque j'ai récemment parlé à Muschietti, il m'a dit qu'il avait réussi à réduire son film à trois heures. J'ai hâte de le voir.

Downton Abbey

13 septembre

La question que doivent se poser les producteurs de ce somptueux drame britannique de l'époque britannique est la suivante: est-ce que quelqu'un s'en souciera? La série télévisée savonneuse a pris fin en 2015 et son auditoire distrait est depuis longtemps passé à autre chose, mais le réalisateur Michael Engler et son équipe espèrent que leur curiosité leur donnera raison. Downton Abbey découvre le clan Crawley à la fin des années 1920, sortant de tragédies récentes et se préparant avec enthousiasme à la visite du roi. La plupart des acteurs sont de retour et Maggie Smith se chargera des blagues.

La cuisine

20 septembre

Ce drame policier intrigant basé sur un DC Comic se passe dans Hell’s Kitchen dans les années 1970 et raconte l’histoire d’un groupe de femmes qui maintiennent l’empire de la criminalité de leurs maris américano-irlandais pendant qu’elles se trouvent en prison. Melissa McCarthy, Elisabeth Moss et Tiffany Haddish jouent les épouses qui, après quelques problèmes de jeunesse, entrent dans leur tâche avec enthousiasme et finissent joyeusement par courir les numéros et effacer leurs rivales. Domhnall Gleeson joue le rôle d'un hitman qui devient un allié.

Rambo: dernier sang

20 septembre

La chose étrange à propos des franchises de films Sylvester Stallone est qu’elles ne finissent jamais vraiment. En 2008, nous avions été informés de manière fiable que Rambo serait le dernier que nous verrions du vétéran épuisé et endurci, mais le voici de nouveau âgé, mais moins bavard et sortant de sa retraite pour aider un ami. Une jeune fille a été kidnappée et emmenée de l'autre côté de la frontière mexicaine par des types de cartels qui vont bientôt le regretter. Paz Vega co-étoiles, et vous savez exactement à quoi s'attendre.

Le chardonneret

27 septembre

Nicole Kidman, Ansel Elgort et Sarah Paulson dirigent le casting du film très attendu du réalisateur irlandais John Crowley, basé sur le roman à succès de Donna Tartt en 2013. Elgort est le protagoniste Theo Decker, qui, lorsqu'il était enfant, visitait une galerie d'art avec sa mère lorsqu'il l'a vue tuée par une bombe terroriste. Par la suite, il est envoyé à Las Vegas vivre avec son père répugnant. Après une série d’aventures picaresques, il devient un faussaire de l’art. Dans l'attente de celui-ci.

Guide musical estival 2019: concerts intimes, concerts dans les arénas et le meilleur des festivals de musique

Editeurs en ligne


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.