Grand River Roundup · The Bowman Extra – Choisir vos vacances pour Juillet et Aout€

Ce fut une semaine occupée. Les gars ont commencé à travailler les vaches lundi. Jace Jenson est venu aider Taz AI les vaches.

Par Betty Olson
Chroniqueur invité

Lanie et ses enfants sont venus de Dickinson pour pouvoir passer à la marque Hackamore le lendemain. Amanda a nourri toute l'équipe chez elle à midi. La marque Hotchkiss nous a manqué à cause de tout le travail ici, mais la plupart du temps j’ai manqué les beignets de June!
Mardi était le début de la saison sociale estivale ici avec Doug et la marque Clint Doll au ranch Hackamore, qui est toujours un grand événement. Le grand patron, Doug Doll, a remporté le concours de mode cette année en portant un smoking rouge vif que sa soeur Blink Byers lui avait acheté pour le porter à l'image de marque. La plupart des gars portaient des cravates colorées avec des chemises et des vestes très colorées, à l'exception de Neil Whitmer. C’était la première marque de Neil au Hackamore et il n’avait pas reçu le message concernant le code vestimentaire. Connie et Lynn Weishaar n’étaient pas là parce qu’ils étaient dans le sud pour rendre visite à leur fille Jodi et à sa famille. Les élections scolaires ont également eu lieu mardi et cette année, nous avons dû clairement indiquer à Ludlow de voter au lieu de voter à Ralph comme nous le faisons habituellement.
Notre communauté a subi une tragédie déchirante ce mercredi quand Jaxon Klempel, âgé de 17 ans, a été tué dans un renversement de véhicule alors qu'il rentrait chez lui après avoir été brandi. Jaxon est le fils d'Erin et de Josh Klempel de Reva et était un enfant absolument merveilleux. Nos coeurs sont brisés pour les familles Klempel et Lermeny.
Nous venons d'apprendre que Muriel (Madsen) Sabo, 88 ans, était décédée le 6 mai à Olympia, dans l'État de Washington. Elle était la femme de Clair Sabo qui a grandi au sud de Reva. Clair l'a rencontrée lorsque Muriel, née à Timber Lake, enseignait à la Jefferson School, près de Reva. Nos condoléances vont à la famille Sabo.
Les coyotes ont tué un agneau pour nous cette semaine sur notre place est. Notre trappeur d'Etat Bruce Bethea et l'avion prédateur ont tué deux coyotes dans la région et les gars ont ramené les moutons à la maison mercredi après avoir aidé Bill Holt à élever ses vaches ce matin-là.
Reub plantait de la luzerne et du mil à Glendo plus tôt cette semaine et m'a demandé de l'aider à déménager dans les champs près de l'autoroute, vendredi, pour y planter de la luzerne et du mil. Trig Clark est venu vendredi matin chausser des chevaux pour Taz afin de les préparer pour le grand rodéo Matched Bull Dogging à Killdeer ce week-end. Missy et Amanda sont allés voir Taz à Killdeer et grand-maman Starla a gardé le petit peuple. Sterling Lee, Trig et Casey se sont rendus au rodéos à Elgin et à Wing, au Dakota du Nord, ce week-end.
Le Pioneer Trails Museum de Bowman a organisé une journée portes ouvertes et une journée de l'histoire samedi. Les orateurs de l'après-midi étaient Clay Landry, un chercheur passionné de l'histoire de la traite des fourrures des Rocheuses, qui avait conçu les costumes pour les acteurs du film de Hugh Glass «Revenant».
Francie Berg de Hettinger a fait une présentation très intéressante sur son livre «Les sentiers de buffle dans les buttes du Dakota», qui propose une visite autonome de 10 sites historiques et contemporains de buffles dans l'ouest du Dakota du Nord et du Sud.
Doug Wurtz est le président de la North Dakota Archaeological Association et a parlé des «Yankees galvanisés à Fort Rice, dans le territoire du Dakota».
Le dernier orateur était Dean Pearson, qui a parlé des Historic Area Trails 1743 - 1891, ce que j'ai trouvé fascinant. Dean est un historien amateur et paléontologue qui a passé les 36 dernières années à la recherche sur l'histoire locale, dont 28 avec le musée régional Pioneer Trails. Il a publié de nombreux articles scientifiques sur la paléontologie et a écrit un livre sur Fort Dilts.
J'ai apporté des cartes des sentiers de bétail du Mexique au Canada qui traversaient cette région pour donner au musée. Ron Palczewski travaille sur les pistes de bétail dans la région et a pris des photos des cartes à utiliser.
Jim Petik a prononcé dimanche devant les Slim Buttes Luthériens un discours extraordinaire sur son voyage dans le pays du Malawi, en Afrique australe. Les Gédéons paient leurs propres voyages et partagent des milliers de Bibles Gideon avec des écoliers.
Le jeudi 6 juin était le 75e anniversaire du jour J lorsque les Américains débarquèrent en Normandie pour libérer la France. Plus de 9 000 de nos soldats étaient morts au combat. Le père de Bev Heier, Tony Kooiman, était l’un des soldats qui ont survécu à cette bataille acharnée, mais beaucoup ne l’ont pas fait. Le meilleur ami de Buck Olson, Reuben Negaard est décédé en France en juillet et est enterré là-bas. Mon père, Bryce White, qui avait passé trois mois à «passer ses vacances sur les plages ensoleillées d’Anzio», était occupé à aider à libérer Rome en juin avec la 3e Division. La 3ème division reçut l'ordre d'afficher un débarquement amphibie dans le sud de la France en août 1944, où elle libéra Paris. Papa faisait partie d'un petit groupe de soldats de la 3e Division qui se sont vus attribuer la médaille française Croix de Guerre pour la libération de Paris.
Je vous laisse avec ceci:
Robert Whiting, un homme âgé de 97 ans, est arrivé à Paris en avion. Aux douanes françaises, il a mis quelques minutes pour retrouver son passeport dans son bagage à main.
«Vous êtes déjà venu en France, monsieur?» Demanda sarcastiquement le douanier.
M. Whiting a admis qu'il était allé en France auparavant.
"Alors vous devriez en savoir assez pour que votre passeport soit prêt."
L’Américain a déclaré: "La dernière fois que je suis venu ici, je n’ai pas eu à le montrer."
"Impossible. Les Américains doivent toujours présenter leur passeport à leur arrivée en France! »
L'aîné américain jeta un long regard au Français. Puis il expliqua calmement: «Eh bien, quand je suis arrivé à Omaha Beach le jour J en 1944 pour aider à la libération de ce pays, je n’ai trouvé aucun Français à qui montrer un passeport.»
Vous auriez pu entendre une épingle tomber.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.