5 activités d'aventure estivales palpitantes à essayer dans les Alpes françaises – Idées vacances d’été €

Chaque année, les courses les plus excitantes du Tour de France se déroulent sur les pentes des routes montagneuses des Alpes.

La course est peut-être terminée pour cette année, mais les collines verdoyantes de stations telles que Tignes et Courchevel, mieux connues pour leur ski d’hiver, attirent de plus en plus les amateurs de sensations fortes estivales et sportives.

Les activités allant du vélo de montagne en passant par l'escalade de via ferrata et les vertiges provoquant des glissades d'eau acrobatiques ne manqueront pas de faire chavirer le cœur autant que leurs homologues d'hiver. Courchevel Moriond (Ben Mitchell / PA)

Au-dessus de Courchevel, un sentier réservé aux cyclistes a été créé. Il monte à 2 304 m du col de la Loze et descend jusqu'à la station balnéaire voisine de Méribel, ce qui constitue un défi de taille pour tous les cyclistes professionnels.

Mais cette piste en asphalte, construite sur une ancienne piste d’entretien des pistes de ski, n’est pas réservée aux piétons d’élite; La dernière génération de vélos électriques peut aider à atténuer l'ascension, ce qui la rend gérable pour presque tout le monde.

Je relève le défi de rouler à Le Carrey, à 22 km du fond de la vallée, menant sans fin à 1 510 m d'altitude jusqu'au col de la montagne.

Alors que je pars sur la première pente – avec une certaine appréhension devant l'exploit devant moi – j'appuie simplement sur le bouton pour allumer le moteur électrique et mon visage éclate en ce qu'un ami a appelé le "sourire du vélo électrique" .Tour de France Egan Bernal, lauréat interviewé à Tignes (Ben Mitchell / PA)

Comme par magie et presque silencieusement, la moto, qui nécessite encore de pédaler, monte le virage raide à une vitesse que le vainqueur du Tour de France, Egan Bernal, envierait.

À un moment donné, je croise deux cyclistes revêtus de Lycra sur des vélos de route qui me regardent plutôt choqués et frustrés. En passant, tout ce que je peux faire, c'est m'excuser.

C'est sur les 6 derniers kilomètres jusqu'au sommet, alors que je quitte la route pour le nouveau sentier sans circulation, et l'expérience prend tout son sens.

À ce stade, la montée grimpe avec des pentes de 16%, ce qui anéantirait bientôt le plaisir sur un vélo normal, mais en mettant le e-bike en mode boost, je suis envoyé dans les collines les plus raides, ce qui me permet de pédaler. Ben Mitchell avec son e-bike au Col de La Loze (Ben Mitchell / PA)

En tournant le dernier virage et en gravissant la dernière section, je passe à travers un arc-en-ciel à l’intérieur du sentier couvert de nuages ​​et je roule au soleil, avec une vue à 360 degrés autour de moi des sommets s’élevant au-dessus d’une mer de nuage. Cela me laisse bouche bée pour toutes les bonnes raisons.

5 façons de faire monter l'adrénaline dans les Alpes

1. E-biking

Un cycliste admire la vue sur un monument à vélo au Col de La Loze (Ben Mitchell / PA)

Les vélos électriques peuvent être aussi difficiles que vous le souhaitez; réglez le montant de l’aide fournie (aucune avec le moteur éteint) au niveau écologique, ce qui vous permet d’appuyer doucement pour augmenter, ce qui vous permettra de grimper dans les pentes.

La durée de la course avant que la batterie ait besoin de charger dépend de l’aide que vous utilisez, mais une batterie complète devrait vous permettre de rouler une demi-journée ou plus si vous ne l’utilisez que pour rouler sur les pentes les plus difficiles.

Roulez sur de nombreux sentiers tout-terrain autour de Courchevel ainsi que sur la nouvelle piste cyclable Les 3 Vallées reliant Méribel par le col de la Loze avec un futur sentier relié à Val Thorens.

Comment: Vélos électriques à partir de 40 € pour une demi-journée. Visitez izibike.fr.

2. Via ferrata

Les aventuriers manœuvrent avec précaution le long de la falaise dans le cadre de la via ferrata au lac de la Rosière, Courchevel Moriond (Ben Mitchell / PA)

Le concept de via ferrata est né en Italie pendant la Première Guerre mondiale, afin de permettre aux troupes de manœuvrer dans les montagnes. De nos jours, il s’agit d’un câble en acier sur lequel vous attachez-vous pendant que vous avancez le long d’une série de rails, de marches et de ponts.

La limite d'âge pour cette activité terrifiante au lac de la Rosière à Courchevel Moriond est de huit ans. Cependant, plus on est âgé, plus il est difficile de faire le saut de la foi et de se lancer dans le parcours de 600 m.

Vous êtes équipé d'un casque et d'un harnais avec deux mousquetons qui vous permettent d'être toujours attaché au câble en acier. Malgré la présence de votre guide et les connaissances acquises, le fait de grimper le long des falaises fera encore tinter votre cœur avec un grand sentiment de réussite lorsque vous atteindrez un terrain solide. Juste ne pas regarder en bas!

Comment: La via ferrata avec les guides de Courchevel coûte 35 € (avec guide et équipement) pour une expérience de deux heures. Visitez guides-courchevel-ete-com.webnode.fr.

3. Saut à chaud

Un drogué à l'adrénaline profitant du toboggan à l'Acroland au lac de Tignes (Andyparent.com/PA)

Si vous vous promenez autour du lac à Tignes par une journée ensoleillée, la paix est sporadiquement brisée par les hurlements de quelqu'un volant en combinaison de plongée avant de s'écraser dans l'eau.

Henri Authier, spécialiste du ski acrobatique, a inventé plusieurs toboggans de 35 m pour permettre aux débutants et aux experts de pratiquer les sauts à ski et les acrobaties en sachant qu'ils atterriraient de manière sûre.

Mais vous n’avez pas besoin d’une telle expertise, car vous pouvez glisser sur votre front ou sur votre dos avec une combinaison, un casque et un gilet de sauvetage avant d’être projeté dans les airs et plongé dans l’eau. Il est même possible de sauter avec un BMX ou des rollerblades.

Comment: Acroland est ouvert du 6 juillet au 1er septembre, coûte 12 € (ou est inclus dans le programme de multi-activités My Tignes) et est ouvert aux personnes de plus de 14 ans avec des restrictions de hauteur en place. Visitez en.tignes.net.

4. le ski

Skieurs sur le glacier de la Grande Motte, ouvert en été (Andyparent.com/PA)

Si vous pensiez que le ski n’était qu’uniquement pour l’hiver, une agréable surprise vous attend à Tignes, où le glacier de la Grande Motte (3 456 mètres) fournit suffisamment de neige pour vous garder sur les pistes jusqu'en juillet et même en août.

Un nouveau téléphérique amélioré de 17 millions d'euros, avec une terrasse panoramique pour profiter de la vue lunaire au sommet de la montagne, vient d'être ouvert pour permettre aux skieurs de monter au snowpark avec ses 20 km de pistes.

Mais prenons d’abord le funiculaire Perce-Neige, qui accélère l’intérieur de la montagne comme un film de science-fiction.

Si vous ne skiez pas, il est également possible de profiter de la vue à couper le souffle et d’en apprendre davantage sur le glacier et l’impact du changement climatique, qui appauvrit rapidement la glace.

Comment: un forfait de ski coûte 35 € par adulte; L'accès pour les piétons coûte 20 €; 18 plus 10 € pour le toit panoramique. Visitez esf-tignes.com/ete.

5. VTT de descente

Vélo de montagne transporté sur une remontée mécanique spécialement aménagée au parc à vélos de Tignes (Ben Mitchell / PA)

De toutes les activités proposées, le vélo de montagne en descente est l’équivalent estival du ski en été.

Une fois que vous avez récupéré votre vélo tout suspendu et enfilé votre casque, prenez un téléphérique spécialement adapté pour transporter les vélos en montagne afin de profiter de tous les avantages de la pesanteur sans subir l'ascension.

Des instructeurs, tels que Fred, passionné depuis toujours, de Mountain Story, peuvent montrer comment utiliser au mieux les freins à disque de style moto pour assurer un vol en toute sécurité sur les 160 km de pistes en terre qui sillonnent les collines au-dessus de Tignes.

Comment: Il y a cinq remontées mécaniques sur le parc à vélos de Tignes, ouvert du 29 juin au 1er septembre. L'accès coûte 10 € par jour (ou est inclus dans le forfait multi-activités My Tignes). Une balade avec Mountain Story (mountainstory.fr/home) coûte 65 € pour une visite de deux heures et demie, y compris la location de vélos.

Comment aller là

Les chambres de l’Hôtel Langley (langleyhotels.eu) à Tignes coûtent à partir de 75 € par nuit (deux en partageant), petit-déjeuner compris.

Une carte My Tignes, qui couvre plusieurs activités et donne un accès illimité au parc à vélos, coûte 10 € par jour. Activités disponibles du 22 juin au 1er septembre. Visitez fr.tignes.net.

– Association de presse


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *