Upsets at La Grav – Carvemag.com – Magnifiques vacances d’été€

HOSSEGOR, France – 7 octobre: ​​Jeremy Flores de la France avance à la ronde 4 de la Quiksilver Pro France 2019 après avoir remporté la chaleur 2 de la ronde 3 au Graviere le 7 octobre 2019 à Hossegor, France. (Photo de Damien Poullenot / WSL via Getty Images)

Le wildcard Quiksilver, Marc Lacomare (FRA) s’est déclaré surpris en éliminant l’actuel Filipe Toledo (BRA), numéro 2 mondial, lors de la huitième de finale, ce matin. Le local d'Hossegor a trouvé les tubes dans une formation qu'il connaît parfaitement et a construit un total de 12,83, tandis que Toledo a du mal à identifier les bonnes opportunités. Le Brésilien a répondu par un essai profond et technique du baril pour un score de 7.10, le score le plus élevé de la chaleur.

Partant à la poursuite d'un nombre moyen, Toledo est parti dans les airs, mais s'est retrouvé tout près et Lacomare a ajouté un autre cuir chevelu à sa liste. Lorsqu'il a eu la même opportunité en 2017, le Français a éliminé Jordy Smith (ZAF) et Julian Wilson (AUS) sur son chemin vers une incroyable 5ème place à Hossegor.

«Je me suis concentré à essayer de capter les bonnes vagues et c'était beaucoup plus difficile que je ne le pensais au départ», a déclaré Lacomare. «Je n’en ai vraiment que deux en 45 minutes, mais heureusement, je les ai fait compter. C’est très émouvant de concourir à la maison devant tant d’amis et de membres de la famille et c’est bien de surfer dans de bonnes vagues.

Légèrement atténué par une blessure au dos subie lors du récent procès Freshwater. par Outerknown, Toledo devra se contenter d’une deuxième place équivalente en France et occuper la 17e place du classement en France, et devra faire en sorte que ses deux dernières épreuves du Circuit de Championnat 2019 comptent pour un tir au premier titre mondial.

«J'ai fait tout ce que j'ai pu lors de la dernière vague, mais malheureusement cette vague a été très courte», a déclaré Toledo. «Félicitations à Marc, il a très bien commencé la chaleur et cela a fait toute la différence à la fin. J'étais vraiment confiant en pensant qu'une vague allait venir, alors j'ai attendu, mais ce n'était tout simplement pas ma journée. »

HOSSEGOR, FRANCE – 7 OCTOBRE: Le Brésilien Gabriel Medina, deux fois champion du WSL, portant le maillot jaune Jeep Leader avance à la 4ème manche du Quiksilver Pro France 2019 après avoir remporté le Heat 9 de la 3ème journée au Gravier le 7 octobre 2019 à Hossegor, France. (Photo de Laurent Masurel / WSL via Getty Images)

Medina trouve des ressources pour garder des antécédents français impeccables

Quelques manches plus tard, le champion en titre 2X WSL et l'actuel leader du Jeep Gabriel Medina (BRA) ont abandonné leur parcours devant le jeune buteux Marco Mignot (FRA) pour conserver son record de France impeccable. Mignot a eu un meilleur départ et a mené Medina à la corde pour la grande majorité de leurs 46 minutes de bataille, mais le Brésilien a réussi à revenir dans les derniers instants de la chaleur et a éliminé Mignot à égalité en 17ème position.

«J'ai essayé de prendre mes vagues mais c'était un défi», a déclaré Medina. «Je suis ravi de réussir et d’espérer que les conditions deviennent plus faciles à partir de maintenant. Je sens que je n’ai pas encore vraiment surfé bien que j’ai pris tellement de vagues lors de ces deux premières manches. ”

Le Portugais Frederico Morais a trouvé le premier joyau de la matinée, bloquant dans une bombe lors de la première vague pour afficher un score de 9,17 sur 10. Malheureusement, cette vague est arrivée tard dans la chaleur pour Morais alors que le numéro 3 mondial Jordy Smith (ZAF) avait construit une combinaison forte avec deux barils au début. Morais a eu une dernière occasion sur son revers mais n'a pas réussi à sortir du canon et le Sud-Africain Smith est passé en huitième de finale.

"Je pense que chaque manche est importante, qu’il s’agisse de gars qui essaient de se re-qualifier ou de regarder par moi-même la course au titre", a déclaré Smith. «Je dois gagner, c’est très simple pour moi. Vous devez juste vous concentrer sur les bonnes vagues. La France est l’un des endroits où aller, avec les marées et les pauses plage. Frederico a eu l'une des meilleures vagues de l'événement et en a presque créé une autre. S'il l'avait fait, j'aurais pu être combo. J'ai donc eu de la chance de pouvoir échapper.

Leonardo Fioravanti (ITA), après avoir été victime d'une blessure à l'épaule, a maintenu son retour à la compétition aussi triomphant que lors de la première journée en s'imposant face au champion du monde 11X Kelly Slater (États-Unis). L’Italien, considéré par beaucoup sur la plage comme un habitant d’Hossegor, a trouvé une couverture profonde sur une longue droite et affiché un excellent 8.33 pour allumer la chaleur et éliminer le Floridian.

HOSSEGOR, FRANCE – 7 OCTOBRE: Frederico Morais, du Portugal, est éliminé du Quiksilver Pro France 2019 avec une 17e place équivalente après s'être classé deuxième lors de la 1ère manche du Graviere le 7 octobre 2019 à Hossegor, en France. (Photo de Damien Poullenot / WSL via Getty Images)

Kolohe Andino (États-Unis) et Italo Ferreira (BRA) se sont qualifiés pour les huitièmes de finale, contrairement à Kanoa Igarashi (JPN), qui a échoué dans sa bataille avec Jack Freestone (AUS). Dans la «bataille de bulles» opposant Griffin Colapinto (États-Unis) et Yago Dora (BRA), respectivement 20e et 22e du classement, c’est Dora qui a remporté la victoire malgré le meilleur score obtenu par Colapinto avec 8,23.

Le contingent français a perdu la moitié de ses représentants aujourd'hui alors que Mignot, Jorgann Couzinet (FRA) et Joan Duru (FRA) ont été éliminés en huitièmes de finale. Jeremy Flores (FRA), Michel Bourez (FRA) et Marc Lacomare (FRA) drapeau bleu, blanc et rouge entrant dans les huitièmes de finale.