Les progrès des immigrants célébrés aux prix de reconnaissance des nouveaux arrivants (8 photos) – Bonnes destinations en été€

Une nuance de couleurs et de musique a lancé hier soir la septième édition des prix de reconnaissance des nouveaux arrivants.

Les septièmes récompenses annuelles ont eu lieu jeudi soir au club de golf et de loisirs Tangle Creek, soulignant les efforts des champions de la communauté et des immigrants locaux qui œuvrent pour faire du comté de Simcoe un meilleur endroit.

«Félicitations aux lauréats de cette année», a déclaré George Cornell, préfet du comté de Simcoe. «Nos communautés en pleine croissance tirent grand profit des talents, des connaissances et des compétences diversifiés de plus de 62 000 immigrants qui habitent maintenant dans le comté de Simcoe. Cet événement est une excellente occasion de reconnaître les champions de la communauté locale, d'écouter leurs histoires et d'apprendre de leurs expériences de vie et de contribution à notre pays. »

L'Ethnic Mosaic Alliance (EMA) a organisé un encan silencieux pour lancer une campagne de financement afin de construire un centre multiculturel dans le comté. Pour lire toute notre histoire à la demande du conseil de comté, cliquez ici.

"Je sais que nous ne pouvons pas concrétiser notre rêve sans votre soutien", a déclaré la présidente de l'EMA, Shelley Sarin. «Nous avons encore beaucoup de chemin à faire et je compte sur votre soutien pour les générations futures qui souhaitent s’installer au comté de Simcoe.»

Sarin a déclaré que l’objectif du groupe était de faire construire le nouveau centre multiculturel d’ici 2027.

Douze prix ont été remis pour célébrer les réalisations des immigrants locaux, des entreprises et des champions de la communauté.

Jeunes Immigrés – Lu-Han Wang

Lu-Han Wang est une étudiante internationale de troisième année originaire de Taiwan qui étudie à l'Université Lakehead à Orillia. Wang a aidé à démarrer un programme de mentorat par les pairs conçu pour soutenir les nouveaux étudiants internationaux sur le campus d'Orillia. Elle encadre maintenant 20 nouveaux étudiants internationaux. Membre de l'Association multiculturelle de l'Université Lakehead (LUMA), Wang a également participé à la planification d'événements sur le campus afin d'accroître la diversité culturelle et la sensibilisation à l'inclusion.

Mentor immigrant – Bolu Fabanwo

Fabanwo est arrivé au Canada en provenance du Nigéria en tant qu'étudiant international à la Lakehead University à Orillia. En 2019, il a obtenu un baccalauréat spécialisé en commerce avec une spécialisation en administration des affaires.

Pendant ses études à Lakehead, il a fondé et agi à titre de président de l'Association multiculturelle de l'Université Lakehead (LUMA). Sous la direction de Bolu, le nombre de membres de LUMA a augmenté pour devenir le plus grand club du campus d’Orillia avec plus de 50 membres étudiants. En 2017, il a reçu un prix de leadership de Lakehead pour la diversité et l'inclusion. En tant qu'étudiant international, Fabanwo utilise ses propres expériences pour s'établir dans le comté de Simcoe et dans la ville d'Orillia pour aider et encadrer d'autres personnes se trouvant dans des situations similaires.

Artiste immigrant – Safani Gunasekera

Safani Gunasekera est née au Sri Lanka et a immigré au Canada en 2005. Elle a déménagé dans le comté de Simcoe en 2014 et réside maintenant à Bradford West Gwillimbury.

Gunasekera est passionnée par la photographie de la faune. Elle a récemment relaté les aventures d’une famille de castors lors de la construction d’un barrage dans un réservoir de lotissement local. Gunasekera est un membre actif et fondateur du Passion Made Studio Art Tour à Bradford West Gwillimbury.

«Merci d'avoir reconnu mon travail», a déclaré Gunasekera. «Être reconnu pour mon talent et trouver ma passion est la meilleure chose qui puisse m'arriver au Canada.»

Entrepreneur immigré – Paola Osorio Silk

Paola Osorio Silk est née au Mexique. Elle est diplômée de l'Université du Golfe du Mexique et est venue au Canada après avoir obtenu son diplôme.

Silk a toujours eu une passion pour la mode. Abandonnant sa carrière dans l'hôtellerie, Silk a décidé de changer sa vie pour poursuivre sa passion pour la mode et créer un magasin de commerce électronique, Shilango. Elle emploie des artisans qui leur donnent un salaire équitable. Elle utilise des matières organiques et végétaliennes telles que des coquilles de noisette, des zestes d'orange et des graines de cantaloup pour créer des vêtements écologiques et culturels.

Silk a rencontré des étudiants en commerce international à l'Université Lakehead en juin pour partager ses expériences d'entrepreneur au Canada. Elle encadre les nouveaux entrepreneurs grâce aux programmes offerts par la ville de Barrie. Dernièrement, Silk a animé des ateliers sur la durabilité environnementale à la bibliothèque publique de Barrie.

«Quel honneur c'est d'être ici, a déclaré Silk. «Merci au comté de Simcoe d’avoir ouvert les portes à moi et à ma famille.»

Main-d'œuvre culturellement diverse – automatisation innovante

Innovative Automation est une entreprise privée basée à Barrie. Ils fournissent des solutions d'automatisation d'usine à différents secteurs, notamment les secteurs de l'automobile, de l'électronique, des dispositifs médicaux, des produits pharmaceutiques et des plastiques. Innovative compte actuellement 11% d’employés formés à l’étranger. Leurs employés parlent 15 langues, dont le letton, le néerlandais, l'afrikaans, le cantonais, le mandarin, le français, le kannada et l'hindi.

L'entreprise accroît les possibilités d'emploi pour les immigrants dans le comté de Simcoe en maintenant une présence active dans la communauté. La société redonne également à la communauté en payant chaque employé pendant deux jours, à titre bénévole.

«Nous ne nous concentrons pas sur l’origine des gens; nous nous concentrons sur le talent », a déclaré Steve Loftus, président de Innovative Automation. «Cela en fait un lieu de travail intéressant et dynamique. Cela nous a permis d’atteindre le monde. Ils nous éduquent et apportent de nouvelles opportunités. "

Environnement de travail accueillant / Marketing et sensibilisation – La Clé

La Clé fournit des services aux enfants et à la famille, des services d'emploi et de formation, ainsi que des activités culturelles et radiophoniques.

Au cours des dernières années, La Clé a accru la diversité culturelle de ses effectifs. La Clé compte actuellement une douzaine d'employés de divers pays, dont Haïti, la Syrie, des pays africains, la Russie et la France. Les employés immigrants représentent désormais environ 20% des effectifs de l’organisation. Ils accordent une priorité à l’évaluation des diplômes étrangers et placent les employés immigrants dans la grille salariale appropriée.

La Clé s'efforce depuis de nombreuses années de s'assurer que son lieu de travail et ses programmes sont ouverts à la culture. La stratégie de communication de l’organisation représente la diversité du Canada en utilisant des photos de personnes d’origines diverses.

Le multiculturalisme par l'éducation (école) – Université Lakehead

Le nouveau programme international du campus d’Orillia de l’Université Lakehead contribue au succès des étudiants en créant des occasions d’expérience de travail, en offrant un environnement de campus favorable à l’ensemble du corps professoral et des départements du personnel, et en facilitant les possibilités d’éducation culturelle.

Le centre de réussite des étudiants et le département international collaborent pour proposer des ateliers aux étudiants internationaux souhaitant travailler dans le comté de Simcoe. L'université offre aux étudiants internationaux un environnement de campus favorable en organisant une variété d'événements et d'activités en collaboration avec l'Association multiculturelle de l'Université Lakehead. Ils célèbrent les fêtes internationales et les traditions des cultures représentées par les étudiants sur le campus. Plus récemment, l’université a lancé un programme international de mentorat par les pairs.

Le doyen principal Jobin-Bevins de l'Université Lakehead a déclaré cette année que l'école avait enregistré une augmentation de 36% du nombre d'inscriptions internationales sur le campus d'Orillia.

"Merci d'avoir reconnu les progrès que nous avons accomplis en tant qu'institution", a-t-il déclaré.

Le multiculturalisme par l'éducation (éducatrice) – Bethany Winger, Andrew Wilcox et Daniel Wilcox

Bethany Winger, Andrew Wilcox et Daniel Wilcox sont enseignants en sixième, septième et huitième années à la Timothy Christian School de Barrie.

Les enseignants et les élèves ont créé un manuel / guide destiné à informer la communauté scolaire sur les actions d'accueil des réfugiés syriens. Ce manuel a été partagé avec les églises et un certain nombre d'organisations communautaires.

Guidés par Bethany, Andrew et Daniel, les étudiants ont travaillé ensemble pour transmettre des connaissances, de la compréhension et de la compassion aux réfugiés qui vivaient auparavant dans des situations dangereuses.

«Nous nous sommes efforcés de leur montrer qu'ils ont une place ici et que nous sommes une communauté qui se soucie de leur sort», a déclaré Andrew Wilcox, lauréat du prix au nom du groupe.

Excellence du service – Maureen Arbor

Maureen Arbour est la coordonnatrice des services d’emploi pour les nouveaux arrivants du Club de recherche d’emploi pour immigrants du Georgian College. Le programme a débuté en 2017 sous sa direction. Il enseigne aux nouveaux arrivants des techniques d'entrevue et de renforcement des compétences, fournit une aide à la recherche d'emploi et met l'accent sur la valeur du développement d'un réseau professionnel. Cette initiative a été approuvée pour un financement supplémentaire de cinq ans par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

Championne communautaire des jeunes – Sarah Simpson

Sarah Simpson est une étudiante de quatrième année à l'Université Lakehead à Orillia et étudie la sociologie et l'anglais avec le désir de terminer son baccalauréat en éducation. Simpson travaille comme conseillère en résidence et s'efforce de fournir un soutien empathique aux étudiants de tous les milieux culturels. Elle a cofondé Entité universitaire mondiale du Canada, un groupe qui vise à promouvoir la justice sociale et les initiatives de développement mondial. L'objectif futur du groupe est de parrainer un étudiant réfugié pour qu'il étudie au Canada.

Dans ses temps libres, Simpson soutient des jeunes de partout au Canada en tant que bénévole pour Jeunesse, J'écoute. Elle propose également d'aider les étudiants nés à l'étranger à améliorer leurs compétences en anglais.

Champion communautaire – Katie Fraser

Katie Fraser est la spécialiste de l’engagement international du campus de Lakehead à Orillia, où elle a contribué à faire passer la population d’étudiants internationaux de premier cycle de 10 à plus de 60 ans au cours des deux dernières années. Fraser travaille en étroite collaboration avec LUMA pour soutenir et développer la sensibilisation culturelle sur le campus. En dehors de LUMA, sous sa direction, elle promeut et dirige des événements centrés sur la diversité, notamment un Diversi-TEA dans lequel des thés partagés du monde entier sont partagés. Fraser a également été impliqué en tant qu'ambassadeur féroce de la campagne anti-raciste #ITSTARTS, assurant ainsi que Lakehead soit considéré comme un leader communautaire.

L'été dernier, 20 étudiants du Costa Rica ont étudié l'anglais et complété 30 heures de bénévolat auprès de différentes organisations à Orillia, notamment Grands Frères, Grandes Sœurs, Résidence pour retraités de Birchmere, Soup Kitchen et le Musée Stephen Leacock. Fraser collabore avec le département du mieux-être afin de trouver des soins de santé adaptés aux étudiants internationaux. Fraser est en train de présenter le SPICE (partenariat entre personnes âgées et échanges immigrés) à la bibliothèque publique d’Orillia dans le but de jumeler les étudiants du programme d’anglais académique de Lakehead avec des personnes âgées de la région.