Les 16 meilleures destinations de voyage de luxe de 2019 – Bonnes destinations pour les grandes vacances€

<p type = "text" content = "Ce n'était pas un millésime pour les hôtels. Les grands projets ont stagné, les grandes rénovations n'ont pas réussi à impressionner et l'industrie dans son ensemble a eu un moment sérieux de calcul (plus à ce sujet ci-dessous). Mais ces contretemps ont simplement permis aux propriétés exceptionnelles de s'élever fièrement au-dessus des autres et nous rappellent que de temps en temps, un hôtel merveilleux est plus qu'un lieu de séjour de qualité, il peut vous rapprocher de la nature, comme avec Shinta Mani Wild, une station balnéaire innovante qui orne la cime des arbres du parc national du sud de la cardamome au Cambodge, ou vous emmène dans des eaux inconnues, ce qui est littéralement le cas avec Guntû, un nouvel hôtel flottant sur la mer intérieure au Japon, à Seto. Bien sûr, tous les gagnants de notre liste ne vont pas à de telles extrêmes: quelques-uns, tels que le Rosewood Hong Kong et le Sunset Tower Hotel de Los Angeles, réaménagé, se distinguent plus simplement par leur attention scrupuleuse aux détails et leur service impeccable. Chacune de ces propriétés, que ce soit dans une jungle exotique ou concrète, sur une île ou au milieu de la savane africaine, prouve que les plaisirs d'un hôtel vraiment remarquable peuvent faire la différence entre un bon voyage et un grand . "data-reactid =" 18 "> Ce n'était pas un millésime pour les hôtels. Les grands projets ont stagné, les grandes rénovations n'ont pas réussi à impressionner et l'industrie dans son ensemble a eu un moment sérieux de calcul (plus à ce sujet ci-dessous). Mais ces contretemps ont simplement permis aux propriétés exceptionnelles de s'élever fièrement au-dessus des autres et nous rappellent que de temps en temps, un hôtel merveilleux est plus qu'un lieu de séjour de qualité. Il peut vous rapprocher de la nature, comme le Shinta Mani Wild station balnéaire innovante qui arbore les cimes des arbres du parc national du sud de la cardamome au Cambodge – ou vous emmène dans des eaux inconnues, ce qui est littéralement le cas de Guntû, un nouvel hôtel flottant sur la mer intérieure, à Seto, au Japon. extrêmes: quelques-uns, comme Le Rosewood Hong Kong et le Sunset Tower Hotel de Los Angeles ont été réinventés et se distinguent plus simplement par leur attention scrupuleuse aux détails et leur service impeccable. Chacune de ces propriétés, que ce soit dans une jungle exotique ou concrète, sur une île ou au milieu de la savane africaine, prouve que les plaisirs d'un hôtel vraiment remarquable peuvent faire la différence entre un bon voyage et un grand .

<p type = "text" content = "En 1985, lorsque l'entrepreneur suédois Lars Petre est arrivé aux Maldives pour la première fois, il ne restait qu'une poignée de lieux de séjour. Plus de 30 ans plus tard, bien sûr, rien ne pouvait Soyez différent et parmi les nombreux complexes hôteliers de luxe disséminés dans les centaines d'îles du pays, Petre lui-même propose trois propriétés haut de gamme, dont le favori exclusif Hurawalhi. Mais c'est le quatrième établissement de cet homme d'affaires qui apporte entièrement nouveau dans les îles: Kudadoo, qui a fait ses débuts décembre dernier, est un mélange de toutes les meilleures caractéristiques modernes d'un complexe hôtelier – respectueux de l'environnement, réservé aux adultes, ultra-distant – avec une nouvelle tournure: tout compris. "data-reactid =" 25 "> En 1985, lorsque le suédois L’entrepreneur Lars Petre est arrivé aux Maldives pour la première fois, il n’y avait que très peu de lieux de séjour.Plus de 30 ans plus tard, la situation ne pouvait être plus différente, et parmi les nombreux nombreux complexes de luxe Petre lui-même, dont le favori exclusif Hurawalhi, est le quatrième complexe hôtelier de l'homme d'affaires qui, plusieurs décennies plus tard, apporte quelque chose de totalement nouveau aux îles: Kudadoo, qui a fait ses débuts en décembre dernier, est un mélange de toutes les meilleures caractéristiques modernes d'un complexe hôtelier – respectueux de l'environnement, réservé aux adultes, ultra-distant – avec une nouveauté: tout compris.

<p type = "text" content = "Grâce à Kudadoo, vous oubliez ce que vous pensiez savoir sur le centre de villégiature en copie conforme des Maldives, sans parler du concept surprenant / sous-performant d'un tout inclus. Conçu par l'architecte new-yorkais Yuji Yamazaki , les 15 résidences ont une touche d’esthétique japonaise de ryokan, mais avec des ajouts du XXIe siècle, des vastes bassins de nage aux systèmes de sonorisation de pointe. Avec un majordome disponible 24h / 24, il n’ya aucune raison d’aller très loin, à moins que vous séduit par la «retraite» du complexe, qui comprend une salle de sel chauffée à l'énergie solaire, une salle de fromage et une cave à vin, un spa refroidi par la brise marine, ainsi qu'un bar et une salle à manger dirigés par un chef formé par Joël Robuchon et Alain Ducasse: Bien sûr, le plus gros avantage, c'est que vous n'aurez pas à sortir votre portefeuille pour en profiter pleinement – quelque chose qu'un vieux Maldives originaire comme Petre accueille sans aucun doute plus que quiconque. Lisa Grainger."data-reactid =" 26 "> Kudadoo vous fait oublier ce que vous pensiez savoir au sujet de la station-service aux Maldives en copie conforme, sans parler du concept surprenant / sous-performant d'un tout inclus. Conçu par l'architecte new-yorkais Yuji Yamazaki, les 15 résidences ont une touche d'esthétique japonaise de ryokan, mais avec des ajouts du XXIe siècle, des vastes bassins de nage en tour aux systèmes de sonorisation de haute technologie, avec un majordome disponible 24h / 24 et 7j / 7, il n'y a aucune raison de s'aventurer très loin. attirés par la «retraite» du complexe, qui comprend une salle de sel alimentée à l'énergie solaire, une salle de fromage et une cave à vin, un spa refroidi par une brise marine, ainsi qu'un bar et une salle à manger dirigés par un chef formé par Joël Robuchon et Alain Ducasse.Bien sûr, le plus gros avantage est que vous n’aurez pas à sortir votre portefeuille pour en profiter, quelque chose qu’une vieille école maldivienne comme Petre accueille sans aucun doute plus que tout le monde: Lisa Grainger.

<p type = "text" content = "L’attrait de tout safari réside dans la joie de ralentir au rythme de la nature. Mais cela ne signifie pas pour autant que vous deviez renoncer à toute gratification instantanée andBeyond Tengile River Lodge en tous cas. La station Sabi Sand, qui a ouvert ses portes en décembre, a déchiffré le code en ce qui concerne les observations de jeu ultimes, en raison de son emplacement, emplacement, emplacement. Le lodge alimenté par l'énergie solaire revendique l'accès à 26 000 acres de nature sauvage le long de la Sand River, juste à l'extérieur du très prisé parc national Kruger en Afrique du Sud, ce qui facilite le travail d'observation des léopards, des lions et des autres prédateurs, le tout sans entraves pour les autres safaris. -les visiteurs. Et puis il y a le camp lui-même, doté de plus de luxe que nécessaire dans la brousse et pourtant impossible à refuser. Tengile signifie "tranquille" dans la langue locale, le tsonga. Cela se traduit par neuf suites gigantesques avec mobilier sur mesure et piscines privées, des cures thermales de la marque de soins de beauté haut de gamme Healing Earth en Afrique du Sud et des repas gastronomiques à base de plantes servis avec des accords de vin sous les étoiles. Il n’ya aucune garantie de safari – après tout, n’est-ce pas une autre partie de l’appel? – mais c’est aussi proche que vous pourrez trouver pour perfectionner l’expérience imprévisible de la vie sauvage subsaharienne. Jane Broughton."data-reactid =" 29 "> L'attrait de tout safari réside dans la joie de ralentir au rythme de la nature. Mais cela ne signifie pas pour autant que vous devez renoncer à toute gratification immédiate – pas à andBeyond Tengile River Lodge. Le complexe Sabi Sand, qui a ouvert ses portes en décembre, a déchiffré le code en ce qui concerne l'observation du jeu ultime, et ce, pour des raisons de localisation, emplacement, emplacement. Ce pavillon fonctionnant à l'énergie solaire revendique l'accès à 26 000 acres de nature sauvage le long de la rivière Sand hors du parc national Kruger, très prisé en Afrique du Sud, où il est facile de renifler les léopards, les lions et les autres prédateurs, le tout sans le moindre obstacle pour les autres amateurs de safari. Tengile signifie «tranquille» dans la langue locale, le tsonga, et cela se traduit par neuf suites gigantesques avec un mobilier sur mesure et des piscines privées, des traitements de spa par le soutien-gorge haut de gamme Healing Earth de l'Afrique du Sud Des repas gastronomiques à base de plantes accompagnés de vins à la belle étoile. Il n’ya aucune garantie de safari – après tout, n’est-ce pas une autre partie de l’appel? – mais c’est aussi proche que vous pourrez trouver pour perfectionner l’expérience imprévisible de la vie sauvage subsaharienne. Jane Broughton.

<h2 class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "MARQUE DE REVEIL:
Hôtels Pilotes "data-reactid =" 33 "> UNE MARQUE ROTATIVE:
Hôtels Pilot

Vous pourriez dire que c’est la frustration qui a conduit Marcy Holthus à ouvrir Washington School House. Après des années passées à parcourir le monde et à s’installer dans les plus grandes propriétés du monde, l’investisseur basé à San Diego a réalisé qu’il manquait un élément important à un hôtel moyen: l’originalité. Elle a donc pris les choses en main en transformant une école de calcaire du XIXe siècle à Park City, en Utah, en un chalet de ski de 12 chambres qui, depuis huit ans qu’il a été inauguré, est devenu un favori des sectes des voyageurs.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Il était clair pour Holthus qu'elle était prête à faire quelque chose En 2017, elle a commencé à travailler sur son deuxième hôtel – un autre projet de conversion, cette fois dans la vallée de la Loire en France – et, en août dernier, a annoncé le lancement de Hôtels Pilot. le Le nom de sa marque vient de son amour de longue date pour la voile, mais on pourrait soutenir que c'est aussi une référence en soi, car Holthus est à la barre d'un nouvel âge pour les hôtels de luxe qui jette les bases de la fiabilité et de la prévisibilité. par la fenêtre en faveur de surprises à chaque tour. L’hôtel Château du Grand-Lucé, son deuxième album, qui ouvrira officiellement ses portes ce mois-ci, incarne véritablement l’éthique de son créateur: un mélange de mobilier et d’art historiques et contemporains, des hectares de jardins à la française classiques et même un bar à cocktails dans un ancien Chapelle du 18ème siècle. C’est le genre d’hôtel qui ne pourrait jamais être reproduit ou normalisé – et nous espérons en voir beaucoup plus comme cela (et pourtant, totalement différent) dans l’avenir de Pilot. & Nbsp;Casey Hatfield-Chiotti."data-reactid =" 35 "> Holthus était persuadée qu'elle était sur le point de faire quelque chose. En 2017, elle s'est mise au travail sur son deuxième hôtel, un autre projet de conversion, cette fois dans la vallée de la Loire, en France, et en août dernier. Cette année, elle a annoncé le lancement de Pilot Hotels, dont le nom lui vient de son amour de longue date pour la voile, mais on pourrait affirmer que c'est aussi une référence en soi, Holthus se trouvant à la barre d'un nouvel âge pour le luxe. Des hôtels qui jettent les bases de la fiabilité et de la prévisibilité au profit de surprises à chaque tournant. Son deuxième essai, l’Hôtel Château du Grand-Lucé, qui ouvrira officiellement ses portes ce mois-ci, est une véritable incarnation de l’éthique de son créateur des meubles et des œuvres d'art historiques et contemporains, des hectares de jardins à la française classiques et même un bar à cocktails dans une ancienne chapelle du XVIIIe siècle, un genre d'hôtel qui ne pourrait jamais être reproduit ou normalisé – et nous espérons en voir beaucoup plus comme cela. (et pourtant, totalement différent) dans Pilot's avenir, Casey Hatfield-Chiotti.

<h2 class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "DESIGN HOTEL:
Shinta Mani Wild "data-reactid =" 37 "> HÔTEL DE DESIGN:
Shinta Mani Wild

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Bill Bensley avait prouvé qu'il était le doyen du design hôtelier bien avant Shinta Mani Wild. L'architecte basé à Bangkok a bâti son nom sur l'innovation pendant des décennies, en réalisant des projets presque impossibles tels que le Royal Istana (palais malaisien qu'il a rénové 15 ans) et la Capella Ubud (où il a convaincu le propriétaire de passer de 133 à 22 personnes). chambres au nom de sauver une forêt entière). Mais la dernière création de Bensley est peut-être la plus spectaculaire. Caché dans le parc national du sud de la cardamome au Cambodge, Shinta Mani Wild est, comme le dit le concepteur, «le point culminant de mon travail», situé sur un échantillon de terres autrefois menacées, En novembre dernier, une collection de 15 tentes flottait au-dessus d'un mile d'ondulation. "data-reactid =" 38 "> Bill Bensley s'était révélé être le doyen du design hôtelier bien avant Shinta Mani Wild. L'architecte basé à Bangkok a construit Depuis des décennies, il nomme l’innovation et produit des projets presque impossibles tels que le Royal Istana (un palais malaisien qu’il a rénové 15 ans) et la Capella Ubud (où il a convaincu le propriétaire de réduire le nombre de ses chambres de 133 à 22, sous prétexte de sauver un ensemble. La dernière création de Bensley est peut-être la plus spectaculaire: caché dans le parc national du Cardamome méridional, au Cambodge, Shinta Mani Wild est, comme le dit la designer, «le point culminant du travail de ma vie», qui se déroule sur une – un terrain imprégné qui abrite, en novembre dernier, une collection de 15 tentes au-dessus d'un mile d'une rivière ondulante.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Bien que les textiles fabriqués à la main et les terrasses surélevées avec Les baignoires en métal martelé attirent le regard comme on s'y attendrait, c'est l'empreinte labyrinthique de la station – elle s'enroule dans la canopée et est équilibrée de manière presque précaire au bord d'une cascade grondante – ce qui prouve que Bensley l'a toujours. parfaitement pour observer les éléphants errants au-dessous, et rien n'a été construit au détriment de l'écosystème – pas même l'arrivée, qui ne se fait pas par la route ni par bateau, mais plutôt par une tyrolienne qui franchit plus de 300 mètres la vallée verdoyante de la rivière. C'est le genre d'expérience hors du commun dont vous n'auriez jamais rêvé. À moins que vous ne soyez Bill Bensley. Sandra Ramani. & Nbsp;"data-reactid =" 39 "> Bien que les textiles fabriqués à la main et les terrasses surélevées avec des lits de repos et des baignoires en métal martelé attirent tous les regards, nous nous attendons à cela, c'est l'empreinte labyrinthique de la station balnéaire et presque équilibrée Il est prouvé que Bensley l'a toujours. Tout est parfaitement positionné pour une vue plongeante sur les éléphants errants, et rien n'a été construit aux dépens de l'écosystème, pas même l'arrivée, qui n'est pas si précaire. Par route ou par bateau, mais plutôt par une tyrolienne qui traverse la vallée verdoyante à plus de 300 mètres de la rivière. C'est le genre d'expérience hors du commun dont vous ne rêveriez jamais, à moins d'être Bill Bensley. Sandra Ramani.

<h2 class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "AVENTURE EXTRAORDINAIRE:
Guntû "data-reactid =" 41 "> AVENTURE EXTRAORDINAIRE:
Guntû

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Le problème avec certaines listes" best-of " est-ce qu'ils comparent des pommes avec des pommes et des oranges avec des oranges. Mais que se passe-t-il lorsqu'un kumquat tombe du ciel? Nous sommes obligés de repenser nos méthodes et d'invoquer une nouvelle norme de jugement. Guntû kumquat de cette année: Le Ryokan flottant situé dans la mer intérieure de Seto, au Japon, ne peut pas être considéré comme un hôtel – c'est un bateau – mais étant donné que les embarcations à 38 passagers ne bordent pas plus de 100 miles de mer placide, il n'est pas juste de le comparer à un navire ou un yacht, soit. Ainsi, nous avons décidé que ce nouveau venu, qui ne ressemble à rien, est tout simplement la meilleure nouvelle aventure. "Data-reactid =" 42 "> Le problème de certaines listes« best-of », c’est qu'elles comparent des pommes avec des pommes et des oranges. Guntû est le kumquat de cette année: le ryokan flottant situé dans la mer intérieure de Seto, au Japon, ne peut pas être tout à fait pareil. classé comme un hôtel – c'est un bateau – mais étant donné que les embarcations à 38 passagers ne bordent pas plus de 100 milles de mer calme, il n'est pas juste de le comparer à un bateau ou à un yacht. Ce nouveau venu, qui ne ressemble à rien, est tout simplement la meilleure nouvelle aventure.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Il y a une décennie, peu d'étrangers avaient même entendu parler de la mer intérieure de Seto, sans parler de sa visite, mais au fur et à mesure que la région se développe pour devenir une destination artistique de renommée mondiale – abritant à la fois le site artistique de Benesse et la triennale de Setouchi – la demande pour un lieu de séjour stylé a augmenté. Guntû a livré son bateau: ce bateau de trois étages et 266 pieds est tout à fait marin, conçu plutôt comme un hôtel contemporain avec un escalier en colimaçon blanc immaculé dans le hall d'entrée et des fenêtres du sol au plafond dans les 19 chambres. Des kimonos d'un blanc éclatant dans les armoires, des cuves ofuro sur les terrasses et 46 personnes presque invisibles, du maître de sushis au thérapeute du shiatsu. Mais cette oasis flottante est plus que le luxe. Un jour, de minces offres bleu marine pourraient plaire à vos invités. Sanctuaires shinto de l’île Miyajima, puis les voir venir observer des fleurs de cerisier en fleurs sur l’île de Sagi. Il y a de l'action à Guntû, où les sushis et le saké sont servis sous un ciel étoilé. (3 575 USD – 8 935 USD pour deux nuits, en occupation double.) & Nbsp;Lisa Grainger."data-reactid =" 43 "> Il y a une décennie, peu d'étrangers avaient même entendu parler de la mer intérieure de Seto, sans parler de la visite. Mais cette région se développe et devient une destination artistique de renommée mondiale. Art Site et la Triennale Setouchi: la demande pour un lieu de séjour stylé a augmenté et Guntû a tenu ses promesses: ce bateau de trois étages et 266 pieds est tout à fait marin, conçu plutôt comme un hôtel contemporain avec une spirale blanche immaculée un escalier dans le hall d’entrée et des baies vitrées dans les 19 chambres. Il y a des kimonos d'un blanc éclatant dans les armoires, des bacs ofuro sur les terrasses et 46 membres du personnel presque invisibles, du maître de sushi au thérapeute en shiatsu. une oasis flottante est un luxe: un beau jour, des guignols bleus de couleur bleu marine séduiront les sanctuaires shinto de l'île de Miyajima; le lendemain, ils les emmèneront voir des fleurs de cerisiers en fleur sur l'île de Sagi. là-bas sur Guntû, où sushi et saké sont erve sous un ciel étoilé. (3 575 $ – 8 935 $ pour deux nuits, en occupation double.) Lisa Grainger.

<h2 class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "PAYS ESCAPE:
Heckfield Place "data-reactid =" 45 "> ÉVASION PAYS:
Heckfield Place

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "La campagne britannique a longtemps été saturée de domaines aristocratiques En fait, plus de quelques anciennes propriétés, de Maidenhead à Leatherhead, ont bénéficié d'un traitement de plusieurs millions de dollars, mais aucune n'a été aussi minutieusement exécutée ( ni remis à plus tard) Heckfield Place. "data-reactid =" 46 "> La campagne britannique a longtemps été saturée de domaines aristocratiques, dont plusieurs ont été transformés en hôtels prim et grandioses. Au cours de la dernière année seulement, plus de Les domaines de Maidenhead à Leatherhead ont été traités à plusieurs millions de dollars, mais aucun n’a été aussi minutieusement exécuté (ni reporté) que Heckfield Place.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Après six ans de retards, le 18ème réinventé siècle manoir géorgien dans le Hampshire a finalement fait son débuts en septembre dernier—Et cela a prouvé qu'il valait la peine d'attendre. Le propriétaire, Gerald Chen, un homme d'affaires dévoué, mais méticuleux, a cherché haut et bas le bon concepteur de projet, avant de s'installer sur Ben Thompson, un inconnu pour le moment. Mais la jeune créatrice a relevé le défi en apportant un nouveau look saisissant au vieux manoir avec un mélange d’antiquités, de meubles artisanaux et de peintures britanniques contemporaines de la collection d’art de Chan. Les 400 acres de terrain, y compris un arboretum du 19ème siècle, ont également été remaniés, et une ferme biodynamique et des fournitures de jardin qui composent tout, depuis le menu du restaurant, élaboré par la directrice culinaire Skye Gyngell de Spring, le célèbre livre londonien, au menu du spa. Ensuite, il y a le service: le personnel peut répondre à tous les besoins, de la projection privée au théâtre à la dégustation dans la cave à vin de 280 bacs. C’est assez pour que vous vous sentiez comme un invité dans une maison noble, plutôt que comme un simple hôtel de campagne. & Nbsp;Jen Murphy."data-reactid =" 47 "> Après six ans de retard, le manoir géorgien du XVIIIe siècle situé dans le Hampshire a été inauguré en septembre dernier – et il a fait ses preuves. Le propriétaire, Gerald Chen, un homme d'affaires dévoué mais méticuleux, cherchait le bon concepteur de projet avant de s’installer finalement sur Ben Thompson, un inconnu pour l’instant, mais le jeune créateur a relevé le défi, apportant un nouveau look saisissant à l’ancien manoir avec un mélange d’antiquités, Des meubles fabriqués et des peintures britanniques contemporaines de la propre collection d'art de Chan. Le domaine de plus de 400 hectares, y compris un arboretum du XIXe siècle, a également été remanié, ainsi qu'une ferme biodynamique et des ingrédients de jardin qui composent le menu du restaurant. Le directeur culinaire Skye Gyngell, du célèbre printemps londonien, a mis au point le menu du spa, qui propose également un service: le personnel peut répondre à tous les désirs et fantaisies d'une séance privée chauffe à une dégustation dans la cave à vin 280-bin. C’est assez pour vous faire sentir comme un invité dans une maison noble, plutôt que comme un autre hôtel de campagne. Jen Murphy.

<h2 class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "CITY HOTEL:
Palissandre de Hong Kong "data-reactid =" 49 "> CITY HOTEL:
Palissandre de Hong Kong

<p class = "canvas-atom toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Il y avait beaucoup de choses à faire Palissandre de Hong Kong. L’hôtel, qui a ouvert ses portes le 17 mars, n’était pas seulement la dernière d’une série de nouvelles propriétés pour la marque en forte croissance: c’était une occasion pour la PDG, Sonia Cheng, de se démarquer. La jeune entrepreneure a tout mis en oeuvre pour rehausser sa marque depuis l’acquisition de Rosewood par sa famille en 2011. Ce projet, qui a 65 étages au-dessus du front de mer de Kowloon, est sa vision de l’avenir. "Data-reactid =" 50 "> L’hôtel, qui a ouvert ses portes le 17 mars, n’était pas le dernier d’une série de nouvelles propriétés pour la marque en forte croissance, c’était une chance pour la PDG, Sonia Cheng, de La jeune entrepreneure a tout mis en oeuvre pour rehausser sa marque depuis l’acquisition de Rosewood par sa famille en 2011, et ce projet, qui s'élève à 65 étages au-dessus du front de mer de Kowloon, est sa vision de l’avenir.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Bien sûr, il n’ya pas de meilleur endroit pour apercevoir le Si la nouvelle création de Cheng est en bonne compagnie, alors que le Rosewood Hong Kong est un succès, cette propriété résolument exempte de cookies est complètement différente de celle de ses voisins. Au-delà du mélange classique des conceptions Est et Ouest (une marque de fabrique de presque tous les nouveaux hôtels de la ville depuis le début du siècle), il s’agit d’un style plus résidentiel – on pourrait même dire familial – qui évite le classicisme des presqu'île et du Ritz à proximité. -Carlton est en faveur d'une ambiance plus contemporaine, que ce soit dans le DarkSide, un bar à cocktails de mauvaise humeur qui rend hommage à la réputation jadis louche de Kowloon, ou dans les chambres, qui se sentent beaucoup plus détendues que les chambres dorées et laquées Cela ne veut pas dire que la routine des cinq étoiles a été abandonnée, gh: Pour attester de l'opulence de la vieille école, ne cherchez pas plus loin que la suite Manor, dotée d'une immense baignoire sculpturale entièrement en marbre Arabescotto et, comme de nombreuses salles, des services dévoués d'un majordome. Le tout est conçu de manière à sembler familière, et c'est une promesse que Cheng commence tout juste à faire pour l'avenir de sa marque. & Nbsp;Jackie Caradonio."data-reactid =" 51 "> Bien sûr, il n'y a pas de meilleur endroit pour entrevoir l'avenir que Hong Kong et, compte tenu de la surabondance d'hôtels de luxe dans la ville, la nouvelle création de Cheng est sans aucun doute en bonne compagnie. Mais qu'est-ce qui fait que le Rosewood Hong Kong est Rosewood Hong Kong Le succès réside dans le fait que cette propriété résolument dépourvue de cookies est complètement distincte de ses voisins. Au-delà du mélange classique de design est et ouest (une marque de fabrique de presque tous les nouveaux hôtels de la ville depuis le début du siècle), il est plus résidentiel. On pourrait même parler du style familial: il évite le classicisme de la proximité, le Ritz-Carlton et le Ritz-Carlton, au profit d'une ambiance plus contemporaine, qu'il s'agisse du DarkSide, un bar à cocktails de mauvaise humeur qui rend hommage à la réputation jadis miteuse de Kowloon, ou dans les chambres, qui se sentent beaucoup plus détendues que les chambres dorées et vernies dont on est presque fatigué, cela ne signifie pas pour autant que la routine du cinq étoiles a été abandonnée: pour preuve de l'opulence de la vieille école ne cherchez pas plus loin que le manoir Cette suite comprend une grande baignoire sculpturale en marbre Arabescotto et, comme de nombreuses autres pièces, les services dévoués d’un majordome. Le tout est conçu de manière à sembler familière, et c'est une promesse que Cheng commence tout juste à prendre pour l'avenir de sa marque. Jackie Caradonio.

<h2 class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "PARCOURS DE GOLF:
Mammoth Dunes "data-reactid =" 53 "> TERRAIN DE GOLF:
Dunes de Mammoth

<p class = "canvas-atom canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Plus grand n'est pas toujours meilleur, mais quand En ce qui concerne le golf, cette année au moins, les plus gros se sont avérés être les meilleurs. Dunes de Mammoth à Sand Valley Resort fait ses débuts l'été dernier, il a fait beaucoup de vagues pour sa taille substantielle. S'étendant sur près de 7 000 verges, avec des fairways extra larges – certains se disputant même inutilement -, le parcours de David McLay Kidd était sans doute fidèle à son nom. Mais le géant vert de par-73 s’est aussi avéré être très amusant: ces pentes larges et larges et ces dunes de sable de plus de 80 pieds ne sont pas aussi intimidantes dans le jeu réel. En fait, elles sont comme une assurance, corriger contre de petites erreurs qui auraient de grandes conséquences sur d’autres cours."data-reactid =" 54 "> Plus gros n'est pas toujours meilleur, mais s'agissant du golf, cette année au moins, plus gros s'est révélé être le meilleur. Quand Mammoth Dunes au Sand Valley Resort a fait ses débuts l'été dernier, Il s'étend sur près de 7 000 verges et sur des fairways extra larges – certains se disputant même inutilement – les fairways: le parcours de David McLay Kidd était sans doute fidèle à son nom. Mais le géant vert de la normale 73 s'est avéré. pour être massivement amusant aussi: ces pentes larges et larges et ces dunes de sable hautes de 80 pieds ne sont pas aussi intimidantes dans le jeu réel; en fait, elles sont comme une assurance, corrigeant de petites erreurs qui auraient de grandes conséquences pour d'autres cours.

<p class = "canvas-atom toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Comme Kidd l'explique, vous n'avez pas être parfait pour réussir chez Mammoth, une idée qui n’a pas souvent beaucoup d’attrait dans le monde fastidieux du golf. «Nous ne voulons pas que vous marquiez facilement, mais nous vous montrerons la miséricorde si vous tombez». "Vous devez réussir de bons coups pour réussir un birdie ou mieux, mais nous vous donnerons une chance si vous tirez un coup marginal, car faire un birdie est la meilleure chose à faire au golf, peu importe la façon dont vous le faites." & nbsp;Shaun Tolson."data-reactid =" 55 "> Comme l'explique Kidd, il n'est pas nécessaire d'être parfait pour réussir à Mammoth, une idée qui ne suscite pas souvent beaucoup d'attention dans le monde fastidieux du golf. Je veux que vous marquiez facilement, mais nous vous montrerons de la miséricorde si vous trébuchez ", dit-il. Vous devez frapper de bons coups pour faire un oiselet ou mieux, mais nous vous donnerons une chance si vous frappez un coup marginal, parce que Faire un oiselet est la meilleure chose au golf, peu importe comment vous le faites. »Shaun Tolson.

<h2 class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "SUCCÈS DE RÉNOVATION:
Sunset Tower Hotel "data-reactid =" 57 "> RÉUSSITE DE RÉNOVATION:
Sunset Tower Hotel

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Le dilemme classique de la rénovation hôtelière – mise à jour, mais ne changez pas trop, tentez toujours de vous émerveiller, mais pas trop – nous a laissé une «renaissance» décevante. Mais en août dernier, Sunset Tower Hotel, une institution hollywoodienne qui a connu des jours meilleurs, a prouvé que, de temps en temps, un hôtel peut le faire parfaitement. "data-reactid =" 58 "> Le dilemme classique de la rénovation d’un hôtel: actualisez, mais ne changez pas trop; Nous essayons toujours de plaire, mais pas trop. Cela nous a laissé une «renaissance» décevante. Mais en août dernier, le Sunset Tower Hotel, une institution hollywoodienne qui avait connu des jours meilleurs, a prouvé que, de temps en temps, un hôtel peut tout faire .

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Accueilli par les nouveaux propriétaires et développeurs Jeff Klein (qui est en train de devenir un incontournable de la scène hollywoodienne de la prochaine génération), la métamorphose de la tour était un équilibre judicieux entre préservation et rénovation. La structure art déco de Sunset Boulevard a été construite en 1929 et constitue l’un des plus beaux exemples du style glamour révolu de la ville. Il était donc prudent que ses lignes de toit crénelées et ses fenêtres cintrées d'origine restent intactes. Mais à l'intérieur, cet hôtel de 81 chambres offre une nouvelle esthétique hollywoodienne, marquée par une palette rose saumon et noir, du papier peint or personnalisé et des baignoires de 96 gallons. Il est clair que Klein n'a pas peur du changement: il a ajouté un bar moderne à la terrasse de la salle à manger, le remplissant de banquettes en velours brossé et de sièges en daim. Il a transformé l’ancien appartement de John Wayne en une salle de sport et un spa de 7 000 pieds carrés. Et au Tower Bar, il a installé l’ancien maven du magazine de mode, Gabé Doppelt, dans le but de séduire les fidèles fidèles et de lancer de nouvelles entreprises. Tout est réuni pour faire d’un hôtel qui n’a pas simplement gardé le rythme, mais qui s’est élevé, un exploit rare pour une vieille légende. & Nbsp;Janice O'Leary."data-reactid =" 59 "> Dirigée par le nouveau propriétaire et développeur Jeff Klein (qui est en train de devenir un incontournable de la scène hollywoodienne de la prochaine génération), la métamorphose de la tour était un équilibre judicieux entre préservation et rénovation. La structure art déco de Sunset Boulevard, construit en 1929, est l'un des plus beaux exemples du style glamour révolu de la ville: il était donc prudent que ses lignes de toit en créneau et ses fenêtres cintrées d'origine restent intactes. À l'intérieur, l'hôtel de 81 chambres livre un nouvel Hollywood aesthetic, marked by a salmon-pink-and-black palette, custom gold wallpaper and 96-gallon bathtubs. Klein clearly has no fear of change: He added a modern bar to the dining terrace, filling it with brushed velvet banquettes and suede seating . He transformed John Wayne's old apartment into a 7,000-square-foot gym and spa. And in the Tower Bar, he installed former fashion-magazine maven Gabé Doppelt to schmooze devoted stalwarts and drum up young, new business. It all comes together to make a hotel that hasn’t merely kept up, but moved up—a rare feat for an old legend. Janice O’Leary.

<h2 class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="WELLNESS RESORT:
Miraval Austin" data-reactid="61">WELLNESS RESORT:
Miraval Austin

When Miraval first opened in the desert of Tucson, Ariz., in 1995, it taught us two things about wellness retreats: They don’t have to be miserable affairs—no starvation tactics or torture workouts required—and location is everything. Of course, Arizona has a wellness vibe virtually baked into its arid landscapes. Its rocky outcroppings and sculptural succulents are perfect complements to the flowing attire and prismatic crystals that meditative types seem so fond of. But to find a second location that would equally capture the Miraval ethos, not to mention the typical guest’s deep sensibilities, was no doubt a challenge.

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="At last, however, that challenge appears to have been overcome. In January, Miraval opened its long-awaited second retreat on 220 acres of Hill Country reserve just outside of Austin, Tex. Surrounded by rolling peaks on the edge of the sparkling Lake Travis, the setting looks nothing like Tucson, and yet it’s clear that it has that same special something that made the first location so successful. The 117 rooms feel more like treehouses than hotel accommodations, with natural woods and stones (plus Tibetan singing bowls and meditation pillows) inside and perch-like balconies and terraces outside. And everything—from the Life in Balance Spa to the cooking school—is set in the shade of sprawling cedar trees (an Austin trademark)." data-reactid="63">At last, however, that challenge appears to have been overcome. In January, Miraval opened its long-awaited second retreat on 220 acres of Hill Country reserve just outside of Austin, Tex. Surrounded by rolling peaks on the edge of the sparkling Lake Travis, the setting looks nothing like Tucson, and yet it’s clear that it has that same special something that made the first location so successful. The 117 rooms feel more like treehouses than hotel accommodations, with natural woods and stones (plus Tibetan singing bowls and meditation pillows) inside and perch-like balconies and terraces outside. And everything—from the Life in Balance Spa to the cooking school—is set in the shade of sprawling cedar trees (an Austin trademark).

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Miraval has always done a great job of sending its guests outside, so beyond the spa and restaurant, there’s all the activities that local Austinites love (hiking, kayaking, standup paddleboarding, and yoga among them) as well as a few new only-in-Austin offerings, such as equine therapy (this is cowboy country after all) and a climbing wall and ropes course. The retreat also stepped up its culinary game, tapping nearby farms to keep everything fresh, and relying on native ingredients to produce a largely plant-based cuisine. As far as sophomore efforts go, this one was a long time coming, but upon a little bit of reflection (and a few Austin-inspired treatments), we’re pretty sure it was well worth the wait. Jackie Caradonio." data-reactid="64">Miraval has always done a great job of sending its guests outside, so beyond the spa and restaurant, there’s all the activities that local Austinites love (hiking, kayaking, standup paddleboarding, and yoga among them) as well as a few new only-in-Austin offerings, such as equine therapy (this is cowboy country after all) and a climbing wall and ropes course. The retreat also stepped up its culinary game, tapping nearby farms to keep everything fresh, and relying on native ingredients to produce a largely plant-based cuisine. As far as sophomore efforts go, this one was a long time coming, but upon a little bit of reflection (and a few Austin-inspired treatments), we’re pretty sure it was well worth the wait. Jackie Caradonio.

<h2 class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="CRUISE SHIP:
Seabourn Ovation" data-reactid="65">CRUISE SHIP:
Seabourn Ovation

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Yes, you can order Champagne and caviar any time, and anywhere, on Seabourn&nbsp;Ovation. And no, that’s not even close to the coolest amenity on the new ship (Thomas Keller’s steakhouse is). But a cruise on Ovation isn’t simply a matter of extravagance and indulgence—it’s also an immersive experience that takes you deeper at each destination along the way." data-reactid="66">Yes, you can order Champagne and caviar any time, and anywhere, on Seabourn Ovation. And no, that’s not even close to the coolest amenity on the new ship (Thomas Keller’s steakhouse is). But a cruise on Ovation isn’t simply a matter of extravagance and indulgence—it’s also an immersive experience that takes you deeper at each destination along the way.

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Consider, for instance, an Ovation expedition through the Baltic Sea. While most cruise lines might stop for a night in St. Petersburg, Ovation drops anchor for three full days. What’s more, the ship’s relatively small size—300 cabins for 600 passengers, paltry by today’s standards—allows it to effectively cut in line, skipping past the outer slips and docking directly next to customs for easy ingress and egress (or as easy as it can be in red-tape Russia). Ovation, which debuted last May, offers similarly exclusive access to ports of call from Tallinn to Tangier, on itineraries spanning the Atlantic Ocean and the Baltic, Adriatic, Mediterranean and Irish seas.&nbsp;Bruce Wallin." data-reactid="67">Consider, for instance, an Ovation expedition through the Baltic Sea. While most cruise lines might stop for a night in St. Petersburg, Ovation drops anchor for three full days. What’s more, the ship’s relatively small size—300 cabins for 600 passengers, paltry by today’s standards—allows it to effectively cut in line, skipping past the outer slips and docking directly next to customs for easy ingress and egress (or as easy as it can be in red-tape Russia). Ovation, which debuted last May, offers similarly exclusive access to ports of call from Tallinn to Tangier, on itineraries spanning the Atlantic Ocean and the Baltic, Adriatic, Mediterranean and Irish seas. Bruce Wallin.

<h2 class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="RESTORATION PROJECT:
Hotel Lutetia" data-reactid="69">RESTORATION PROJECT:
Hotel Lutetia

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Built in stylish St.-Germain-des-Prés in 1910, the Hotel Lutetia hummed along as la place for artists and writers to hob knob on Paris’ Left Bank for more than a century. But after several ownership changes and refurbishments reflective of their various eras (some better executed than others), the grand dame needed a new look. Thus, in 2014, her storied doors were shuttered for the first time ever, to embark on a four-year makeover that was equal parts revival and reinvention." data-reactid="70">Built in stylish St.-Germain-des-Prés in 1910, the Hotel Lutetia hummed along as the place for artists and writers to hob knob on Paris’ Left Bank for more than a century. But after several ownership changes and refurbishments reflective of their various eras (some better executed than others), the grand dame needed a new look. Thus, in 2014, her storied doors were shuttered for the first time ever, to embark on a four-year makeover that was equal parts revival and reinvention.

Architect Jean-Michel Wilmotte was tasked with the mammoth project of meticulously restoring the undulating Art Nouveau façade adorned with sculpted trellises, grape bunches and dancing cherubs. He also worked with French artisans to uncover long-hidden original details, the most magnificent of which was a grand ceiling fresco by the French painter Adrien Karbowsky that, hidden beneath nearly a dozen layers of paint, took roughly 17,000 hours to restore.

In other areas of the hotel, Wilmotte started fresh. When the hotel reopened last summer, regulars discovered that the dark old salon had been demolished to make room for an inner courtyard, and the number of guest rooms had been reduced from 233 to 184. The former flooded the first-floor public spaces with natural light while the latter allowed for the addition of 47 luxurious suites. Meanwhile, every room got a much-needed contemporary update, with Murano glass fixtures, oak floors, and a beige-and-navy-blue color scheme.

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="But the real Parisian vibe occurs in the spaces that are revered by guests and locals alike: Bar Josephine (named for frequent guest Josephine Baker), Le Saint Germain Restaurant (set beneath a dramatic glass ceiling), and Brasserie Lutetia (with three-Michelin-starred chef Gérald Passedat at the helm) have already brought the city’s stylish denizens in from morning until the wee hours of the night. It’s a homecoming, really—for them as well as the grand Lutetia. Casey Hatfield-Chiotti." data-reactid="73">But the real Parisian vibe occurs in the spaces that are revered by guests and locals alike: Bar Josephine (named for frequent guest Josephine Baker), Le Saint Germain Restaurant (set beneath a dramatic glass ceiling), and Brasserie Lutetia (with three-Michelin-starred chef Gérald Passedat at the helm) have already brought the city’s stylish denizens in from morning until the wee hours of the night. It’s a homecoming, really—for them as well as the grand Lutetia. Casey Hatfield-Chiotti.

<h2 class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="ADVENTURE LODGE:
Awasi Iguazú" data-reactid="75">ADVENTURE LODGE:
Awasi Iguazú

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="You can’t prepare for Iguazú Falls. The magnitude of its cascades—which run for nearly two miles up the Brazilian–Argentine border—is impossible to imagine from a book, a photo or even a video. But once you arrive, you’ll find that size is only the half of it; sound—the thunderous power of 275 mighty waterfalls rushing all at once—is perhaps the most magnificent part of this natural wonder. And even when you’re at Awasi Iguazú, a short drive away from that impossible-to-forget site, you’ll find that if you concentrate, you can still hear that rumble echoing within your head." data-reactid="76">You can’t prepare for Iguazú Falls. The magnitude of its cascades—which run for nearly two miles up the Brazilian–Argentine border—is impossible to imagine from a book, a photo or even a video. But once you arrive, you’ll find that size is only the half of it; sound—the thunderous power of 275 mighty waterfalls rushing all at once—is perhaps the most magnificent part of this natural wonder. And even when you’re at Awasi Iguazú, a short drive away from that impossible-to-forget site, you’ll find that if you concentrate, you can still hear that rumble echoing within your head.

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Luckily, you’ll have plenty of other sounds to keep you company: the coo of tapirs, the screech of parrots, and the rustle of leaves in the trees above as monkeys jump from limb to limb. Opened in March, the lodge appears to have fallen into the dense rainforest from the sky, its 14 villas and their private swimming pools jungle paradises where the foliage runs right up against your window. It’s a welcome retreat in a place that has never had much luxury to speak of—the artfully prepared cuisine and curated collection of wine are another indisputable first in these parts—but it’s also a much-appreciated contrast to the drama of Iguazú: calm, peaceful and completely hidden away, it’s the place you want to return to after your first (or second or third—it never gets old) encounter with the thunder and rumble just up the road. Jackie Caradonio." data-reactid="77">Luckily, you’ll have plenty of other sounds to keep you company: the coo of tapirs, the screech of parrots, and the rustle of leaves in the trees above as monkeys jump from limb to limb. Opened in March, the lodge appears to have fallen into the dense rainforest from the sky, its 14 villas and their private swimming pools jungle paradises where the foliage runs right up against your window. It’s a welcome retreat in a place that has never had much luxury to speak of—the artfully prepared cuisine and curated collection of wine are another indisputable first in these parts—but it’s also a much-appreciated contrast to the drama of Iguazú: calm, peaceful and completely hidden away, it’s the place you want to return to after your first (or second or third—it never gets old) encounter with the thunder and rumble just up the road. Jackie Caradonio.

<h2 class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="BEACH RESORT:
Belmond Cap Juluca" data-reactid="79">BEACH RESORT:
Belmond Cap Juluca

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Anguilla’s Maundays Bay has held a certain amount of clout for decades—and it’s all because of Cap Juluca. The legendary beach resort, with its iconic Greco-Moorish architecture and location on a perfect crescent-shaped stretch of sand, has been a bastion of Caribbean class since it first opened in 1988. But by the time Hurricane Irma landed on its shores in September 2017, the property had long seen better days. Already in the midst of a more than $100 million renovation by Belmond, the resort was waylaid for months before it finally revealed its new look last December." data-reactid="80">Anguilla’s Maundays Bay has held a certain amount of clout for decades—and it’s all because of Cap Juluca. The legendary beach resort, with its iconic Greco-Moorish architecture and location on a perfect crescent-shaped stretch of sand, has been a bastion of Caribbean class since it first opened in 1988. But by the time Hurricane Irma landed on its shores in September 2017, the property had long seen better days. Already in the midst of a more than $100 million renovation by Belmond, the resort was waylaid for months before it finally revealed its new look last December.

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="You’d be tempted to say the new Belmond Cap Juluca is a different property altogether if it weren’t for its classic architecture, still perfectly intact. But behind those familiar white walls is surprise after surprise, from the dramatic (totally new interiors, thanks to New York’s Rottet Studio) to practical (all-new plumbing and electricity). And then there are the additions: a new spa—something loyal guests had long lamented the absence of—and an exceptional food-and-beverage lineup helmed by British chef Andy Gaskin that includes an update to longtime favorite Pimms (now with a chic new look and inventive seafood-heavy menu) and an offshoot of Venetian institution Cipriani called Cip’s. One thing that hasn’t changed? Maundays Bay—its slender palm trees, white sands and all. And we couldn’t be happier for it. Jackie Caradonio." data-reactid="81">You’d be tempted to say the new Belmond Cap Juluca is a different property altogether if it weren’t for its classic architecture, still perfectly intact. But behind those familiar white walls is surprise after surprise, from the dramatic (totally new interiors, thanks to New York’s Rottet Studio) to practical (all-new plumbing and electricity). And then there are the additions: a new spa—something loyal guests had long lamented the absence of—and an exceptional food-and-beverage lineup helmed by British chef Andy Gaskin that includes an update to longtime favorite Pimms (now with a chic new look and inventive seafood-heavy menu) and an offshoot of Venetian institution Cipriani called Cip’s. One thing that hasn’t changed? Maundays Bay—its slender palm trees, white sands and all. And we couldn’t be happier for it. Jackie Caradonio.

<h2 class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="SKI RETREAT:
Caldera House" data-reactid="83">SKI RETREAT:
Caldera House

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="If you prefer to roll out of bed and onto the mountain, you can’t beat the location of Caldera House. The eight-room hotel in Teton Village is steps from Jackson Hole Mountain Resort’s iconic red tram. Four 5,000-square-foot, four-bedroom suites and four 1,500-square-foot, two-bedroom suites feel like alpine penthouses, with furnishings by Hans Wegner and John Pawson, Boffe kitchens and heated balconies outfit with gas grills and fire pits. Collaborations with Olympians like Bode Miller help guests play out their adventure fantasies, while partnerships with Jackson Hole legends such as ski equipment guru Gov Carrigan and Italian chef Paulie O’Connor let them feel like locals. Jennifer Murphy." data-reactid="84">If you prefer to roll out of bed and onto the mountain, you can’t beat the location of Caldera House. The eight-room hotel in Teton Village is steps from Jackson Hole Mountain Resort’s iconic red tram. Four 5,000-square-foot, four-bedroom suites and four 1,500-square-foot, two-bedroom suites feel like alpine penthouses, with furnishings by Hans Wegner and John Pawson, Boffe kitchens and heated balconies outfit with gas grills and fire pits. Collaborations with Olympians like Bode Miller help guests play out their adventure fantasies, while partnerships with Jackson Hole legends such as ski equipment guru Gov Carrigan and Italian chef Paulie O’Connor let them feel like locals. Jennifer Murphy.

<h2 class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="WINE HOTEL:
Royal Champagne" data-reactid="86">WINE HOTEL:
Royal Champagne

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="There’s no lack of great wine in Champagne, but the region has had a dearth of luxurious retreats. Last year, it got an upgrade with the opening of the Royal Champagne Hotel and Spa, located nearly halfway between the region’s two pillars, Épernay and Reims. The 49 rooms and suites have a clean-lined and modern zen ambiance but still feel plush with custom furnishings and soaking tubs as well as natural woods. Views overlook the hotel’s infinity pool and nearby vineyards of the Marne Valley and stretch to Épernay. The dining is exquisite, with Le Royal already earning a Michelin star, a fine match for the region’s beautiful sparkling wine, of which you can expect a selection of 200 bottles. Every detail is thoughtful and well chosen, from the bubbly glass light sculptures in the lobby to the house-made confiture for croissants in the morning to the fully stocked yoga studio. Treatments include high-tech facials and languid massages, but wellness extends to the indoor and outdoor pools and a 24-hour fitness center for international guests on myriad time zones. Walls of windows allow light to infuse the resort’s many spaces. This is exactly what Champagne needed and what weary, perhaps slightly tipsy, travelers need as a respite between tastings. Janice O’Leary." data-reactid="87">There’s no lack of great wine in Champagne, but the region has had a dearth of luxurious retreats. Last year, it got an upgrade with the opening of the Royal Champagne Hotel and Spa, located nearly halfway between the region’s two pillars, Épernay and Reims. The 49 rooms and suites have a clean-lined and modern zen ambiance but still feel plush with custom furnishings and soaking tubs as well as natural woods. Views overlook the hotel’s infinity pool and nearby vineyards of the Marne Valley and stretch to Épernay. The dining is exquisite, with Le Royal already earning a Michelin star, a fine match for the region’s beautiful sparkling wine, of which you can expect a selection of 200 bottles. Every detail is thoughtful and well chosen, from the bubbly glass light sculptures in the lobby to the house-made confiture for croissants in the morning to the fully stocked yoga studio. Treatments include high-tech facials and languid massages, but wellness extends to the indoor and outdoor pools and a 24-hour fitness center for international guests on myriad time zones. Walls of windows allow light to infuse the resort’s many spaces. This is exactly what Champagne needed and what weary, perhaps slightly tipsy, travelers need as a respite between tastings. Janice O’Leary.

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Sign up for Robb Report's Newsletter. For the latest news, follow us on Facebook, Gazouillement, et Instagram." data-reactid="88">Sign up for Robb Report's Newsletter. For the latest news, follow us on Facebook, Twitter, and Instagram.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.