Les 10 meilleures destinations françaises pour le vin – Bonnes destinations pour les grandes vacances€

La France a pris son temps pour se déplacer dans le tourisme viticole. Nos voisins ont longtemps considéré que leur vin se suffisait à lui-même. Il avait à peine besoin de marketing, sans parler des cloches et des sifflets du tourisme. Ils ont changé récemment, l'esprit. Que ce soit dans des projets de prestige tels que l’hôtel de luxe, le restaurant et le vignoble du Domaine La Coste, près d’Aix (acquis, idée originale d’un Irlandais) ou le boursier avec un béret ouvrant la porte de sa cave avec un sourire plutôt qu’un air renfrogné, ils en prennent le coup. Et c’est payant. Les derniers chiffres disponibles – pour 2016 – suggèrent que le tourisme associé au vin a attiré 10 millions de visiteurs, contre 7,5 millions en 2009. Il a généré 4,6 milliards de livres. C'est beaucoup d'argent. Si vous souhaitez ajouter quelque chose, voici 10 de nos expériences préférées des visiteurs de vin français.

1. Cité du Vin, Bordeaux

Les Français ont longtemps eu du mal à trouver un musée du vin intéressant. Ils en avaient beaucoup, mais ils étaient fastidieux. Alors, bienvenue à la Cité. Le grand tourbillon luisant d’un immeuble s'élève au bord de la Garonne, faisant entrer le vin dans de nouveaux domaines de divertissement, le rendant amusant même pour ceux qui ne savent pas distinguer un cabernet sauvignon d’un pissenlit et d’une bardane. Sur six étages, c’est un tourbillon technologique de panache, de perspicacité et de grande inventivité, qui vous captivera pour une valse interactive à travers le vin et ses sujets connexes: art, culture, agriculture, transport (recherchez un spectacle nautique émouvant ), civilisation et sensualité. Une salle de banquet animée d'hologrammes et un spectacle au sol abordant vin, nourriture et fête à travers les âges sont particulièrement mémorables. Dégustations, restaurant panoramique en haut et, du 23 mars au 24 juin, spectacle temporaire explorant le vin et la musique. L’endroit, en résumé, justifie bien le droit d’inscription de 18 € (laciteduvin.com).

Cité du Vin

Crédit:
ANAKA

2. Château de Pierreclos, Pouilly-Fuissé, Bourgogne

La Bourgogne regorge de châteaux, manoirs, abbayes et autres témoignages d'un passé d'importance temporelle et spirituelle. Mais la région a pris sa retraite anticipée des affaires internationales pour exploiter ses véritables atouts: manger, boire et rougir. Les grands bâtiments servent à cette fin autant qu’ils servaient le précédent, et aucun n’est plus heureux que le Pierreclos médiéval, qui se dresse magnifiquement sur une colline située juste à l’extérieur du village éponyme, à l’ouest de Mâcon. Voici le bon vin, le logement et le sentiment que la révolution n’a jamais été aussi loin. La splendide tache dorée domine un paysage ébouriffé – collines, vignes surmontées de forêts, fermes astucieusement aménagées – indiquant que tout va bien pour la France. À l'intérieur, les caves médiévales, les cuisines et les salons sont remarquables, les vins Pouilly-Fuissé et St Véran sont excellents et les chambres d'hôtes du type où Marie-Antoinette aurait dormi agréablement. La châtelaine Anne-Françoise Pidault est vive, brillante et belle ne fait pas de mal non plus (chateaudepierreclos.com, chambres d'hôtes double à partir de 150 €).

3. Hameau du Vin, Romanèche-Thorins, Beaujolais

Georges Duboeuf est le seigneur des vins du Beaujolais, mélange de vigneron français et d’entrepreneur du Nouveau Monde. Au Hameau du Vin, il accueille les tout-petits, les amateurs de vin vieillissants et tous les goûts dans ce qui est vraiment un parc à thème du vin. Des informations sérieuses sur 2 000 ans de vin sont habillées avec les vêtements les plus vivants – vidéos, animations, théâtres, cinéma 3D – et bordent de magnifiques jardins, un petit train, un golf fou, une brasserie à la manière d'un vieux buffet de gare et bien plus encore. J'adore le Beaujolais et cet endroit en est fier. J'ai été souvent et j'y retournerai (hameauduboeuf.com; € 16).

Un vignoble dans le Beaujolais

Crédit:
FONTAINE GAËL

4. Jean Becker, Zellenberg, Colmar, Alsace

Aux confins des Vosges et de la plaine du Rhin, la route des vins d’Alsace se niche entre collines au sommet d’un château et villages à colombages où les Alsaciens cherchent refuge contre leur histoire mouvementée. Les établissements vinicoles familiaux aux poutres apparentes abondent. Nous privilégions Becker parce que les vins sont exceptionnels, l’accueil chaleureux et vivifiant de la multilingue Martine Becker et la diversité des possibilités offertes aux visiteurs. Il existe un grand nombre d'options de dégustation dans les lieux vénérables – y compris des instructions en la matière avec sept vins, du foie gras et du fromage de Munster à 107 € pour deux. Des promenades guidées dans les vignobles commencent à 18h30 le jeudi, de la mi-juillet à la fin août. Les pique-niques arrivent. Des cours de cuisine peuvent être organisés. Ne manquez pas cet endroit. Appelez le 0033 389 479016 – Mme Becker parle mieux l'anglais que vous (vinsbecker.com).

Jolie colmar

Crédit:
getty

5. Champagne

Le champagne est aussi élaboré et valorisant pour les visiteurs que toute région viticole française. Si vous avez beaucoup d’argent et que vous souhaitez expérimenter le champagne en profondeur, Sébastien Crozatier connaît le vin et son pays de fond en comble. Il vous guidera des autoroutes aux ruelles, des caves exceptionnelles, des restaurants hors concours et des hôtels cinq étoiles. Il aura également, si nécessaire, des retombées en Alsace ou en Bourgogne. Pour 3 jours et 2 soirées champagne, prévoyez 2 213 € par personne (closdriver.com). En solo, la meilleure visite de grande maison est assurée par Taittinger, avec ses caves extraordinaires sous Reims (taittinger.com). De belles visites familiales peuvent être effectuées à Cramant, avec Voirin-Jumel (champagne-voirin-jumel.com) et, en particulier, Charlier à Montigny-sous-Châtillon, où tout est vinifié dans de fines cuves de chêne (champagne-charlier.com) .

Un vignoble près de Reims

Crédit:
getty

6. Château Les Farcies du Pech, Pécharmant, Bergerac, Dordogne

Les vins de Bergerac sont équivalents à la plupart (mais pas tous) de ceux fabriqués par leurs voisins bordelais, et à un coût bien inférieur. Les rouges de Pécharmant sont, je pense, les meilleurs de Bergerac, et ceux de la famille Dubard dans cette ferme du XVIIIe siècle sont peut-être le choix des Pécharmants. La bonne nouvelle est que, après avoir bu le vin, on peut également rester ici. L’accueil des familles est le même que celui du pays et les vignes et les jardins peuvent être errés à volonté (farciesdupech.com; B & B double € 107).

7. Château de Berne, Flayosc, Provence

Au bout de la route de campagne la moins prometteuse de la Provence, Berne n’est pas tant un domaine viticole qu’un micro-royaume. Les vieilles pierres monumentales abritent un hôtel raffiné, un restaurant haut de gamme, un spa, une piscine et tout ce dont le chercheur de vin a besoin pourrait bien avoir besoin. La cave a des rouges – et particulièrement des rosés – pour rivaliser avec n'importe qui de la région. Quelque 290 acres de vignes et 1 500 de forêt sont parfaits pour se promener ou faire du vélo, en solo ou avec guide L'énergie restante peut être dépensée en cours de tennis ou de cuisine ou en salle de sport. Propriété de l'homme d'affaires britannique Mark Dixon, Berne est une vision du tourisme viticole du Nouveau Monde, mais empreinte d'élégance à la française (chateauberne.com; double à partir de 293 €).

Château de Berne

8. Château Ste Roseline, Les Arcs, Provence

Un site enchanteur (à l’extérieur des Arcs, face aux Maures), un domaine viticole lumineux et contemporain fauché dans de vieilles pierres et des vins exceptionnels. C’est suffisant, mais il y en a plus. En amont de la cave, l’ancienne chapelle de l’abbaye abrite le corps de l’abbesse Sainte-Roseline dans un reliquaire en cristal. Elle est morte en 1329, a été déterrée en 1334, s'est avérée être à peu près telle qu'elle était et a été exposée. Elle est toujours intacte, bien que légèrement noircie. Ses yeux sont dans une boîte dans le mur. Ils semblent faire un clin d'oeil. Une mosaïque de Chagall et une lanterne en bronze et reliefs de Giacometti supervisent l’ensemble. Réfléchissez à cela, puis réparez-le. Insister sur la Cuvée Prieuré Rouge. C’est un cracker (sainte-roseline.com).

9. Château de Flaugergues, Montpellier

Aussi proche du centre de Montpellier que possible sans parking, ce château-vignoble résiste aux empiétements. Comme il se doit. La folie du 17ème siècle et les jardins exquis ont beaucoup trop de dignité (et de trésor) pour être engloutis. Les vins sont de premier ordre (à commencer par la Sommeliere Rouge), la famille du comte Henri de Colbert, établie de longue date, et leur restaurant dans la cour, le Folia, se prépare pour un déjeuner d’été: trois plats, 21 € (flaugergues.com). Dans la nuit, si c’est un vendredi d’été, rejoignez un centre-ville colonisé à partir de 18h30 par les Estivales, l’un des festivals de vin hebdomadaires les plus grands et les plus amusants de France.

Montpellier

Crédit:
GETTY

10. Domaine des Gauletteries, Ruillé-sur-Loir

C’est du Loir sans un «e». C’est la rivière et la vallée au nord de la plus grande Loire, et c’est tout à fait cuddlier. Francine et Raynald Lelais, avec leurs blancs de Jasnières poivrés et plus rouges et leurs rouges de Côteaux-du-Loir, vous accueilleront avec enthousiasme dans leurs salles de dégustation et leur labyrinthe de cave (www.domainelelais.com), apparemment sur-creusé pour des cérémonies à têtes de béliers et vierges. Le manoir de La Possonnière, situé à proximité, était le lieu de naissance du plus grand poète français du XVIe siècle, Pierre de Ronsard. Il a écrit: «Vivez maintenant; crois-moi, n'attends pas jusqu'à demain. Récoltez les roses de la vie aujourd’hui. »C’est le slogan de l’œnotourisme.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.