Grève climatique: "Le changement arrive, que cela vous plaise ou non", Greta Thunberg – Destinations pour vos vacances d’été€

Myles McCormick 2019-9-20 09:44:52

Bonjour

Bienvenue sur le dernier blog en direct du FT.

Des millions de manifestants du monde entier sont prêts à descendre dans la rue aujourd'hui pour faire face à des grèves du climat qui exigent des dirigeants du monde entier qu'ils agissent contre le réchauffement climatique.

Nous couvrirons les grèves en direct sur ce blog, avec des correspondants de FT fournissant des informations et des analyses sur les développements à travers le monde, au fur et à mesure qu'ils se produisent.

Sarah Provan 2019-9-20 09:45:21

Sarah Provan 2019-9-20 09:51:07

Ensemble de stylos allemands comprenant un plan carbone et une assistance pour voiture électrique

À Berlin, Angela Merkel et les hauts dirigeants de la coalition gouvernementale allemande ont passé une nuit blanche à tenter de mettre la dernière main à un paquet de mesures climatiques très attendu pour la plus grande économie d'Europe, a écrit Tobias Buck à Berlin.

La réunion a débuté jeudi soir et s'est poursuivie jusqu'à vendredi matin. Les résultats devraient être présentés lors d'un point de presse à 14h30 heure locale.

"Les négociations sont sur le dernier tour", a déclaré vendredi à la télévision allemande Andreas Jung, membre du parlement de l'Union chrétienne démocrate de Mme Merkel.

Au cœur du paquet sur le climat se trouve un plan visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre en imposant un prix sur le carbone. Bien que les détails restent à confirmer, le gouvernement devrait mettre en place un système national d'échange de droits d'émission qui s'appliquerait aux émissions provenant du secteur des transports et des bâtiments. Ni l'un ni l'autre ne sont actuellement couverts par le régime européen d'échange de droits d'émission, qui s'applique à l'industrie lourde et au secteur de l'énergie.

En pratique, cela signifierait que les entreprises vendant de l'essence, du gaz et du mazout de chauffage devront acheter des certificats pour couvrir les émissions de leurs produits – le gouvernement étant censé fixer à la fois un prix minimum et un prix maximum.

Le paquet devrait également inclure un soutien pour les véhicules électriques, des incitations financières pour les propriétaires prêts à rendre leurs maisons plus respectueuses de l'environnement et des fonds supplémentaires pour le service ferroviaire allemand. Le gouvernement tentera d’accélérer le développement des sources d’énergie renouvelables telles que l’énergie éolienne et solaire, qui devraient représenter 65% de la production d’électricité allemande d’ici 2030.

Mme Merkel et son gouvernement subissent d'intenses pressions politiques pour intensifier leurs efforts dans la lutte contre le changement climatique au cours des dernières années, alors que de plus en plus de preuves montrent que les électeurs allemands considèrent que le problème est crucial.

Un sondage publié vendredi par la chaîne de télévision ARD a montré que 63% des électeurs allemands déclarent que la politique de lutte contre le changement climatique est une priorité politique plus importante que la croissance économique. Ce sentiment s'est également reflété dans le récent succès électoral du parti des Verts en Allemagne, qui vote à plus de 20% et a progressivement éclipsé les sociaux-démocrates en tant que parti dirigeant de la gauche allemande.

Philip Georgiadis 2019-9-20 09:51:53

Qu'est-ce qui est prévu aujourd'hui?

Les organisateurs espèrent que des milliers de travailleurs du monde entier quitteront leur emploi aux côtés de millions de jeunes manifestants.

Plus de 3 500 manifestations auront lieu vendredi avant le sommet des Nations Unies sur le changement climatique qui aura lieu la semaine prochaine. Elle sera dirigée par la militante Greta Thunberg, âgée de 16 ans, qui, en un peu plus d’un an, a déclenché un mouvement mondial et a été nominée pour un prix Nobel de la paix.

Cela fait suite au mouvement ‘Vendredis pour l’avenir’, qui a vu des milliers d’écoliers organiser régulièrement des discussions sur le changement climatique. Maintenant, ils demandent aux adultes de suivre leur exemple. Dans leurs propres mots:

En grève climatique, les gens quittent partout leur domicile, leur bureau, leur ferme, leur usine. Tout le monde est obligé de perturber les affaires comme d'habitude: stars du sport, acteurs et enseignants, travailleurs de l'industrie alimentaire, psychologues, livreurs, etc. Nous pouvons tous participer, quelles que soient nos circonstances, en refusant d’accepter le statu quo.

Sarah Provan 2019-9-20 09:53:53

Des archives du FT: Déjeuner avec la militante pour le climat Greta Thunberg

Greta Thunberg à déjeuner avec le FT: «Toute ma vie, j’ai été la fille invisible»

Sarah Provan 2019-9-20 09:56:20

Plus d'archives: Résistance climatique et rébellion d'extinction

Extinction Rebellion: à l'intérieur de la nouvelle résistance climatique

Myles McCormick 2019-9-20 10:01:04

Que veux tu que je dise?

Un bulletin de nouvelles de 2050:

L'indice quotidien du temps maximum autorisé à l'extérieur de Doha, Austin ou Manchester – dans tous ces endroits, il fait plus de 50 ° C – si vous restez à l'extérieur plus longtemps que l'heure prévue, vous mourrez.

Une arme biologique ciblée s'empare de Capetown alors que les statelets d'un conflit sud-africain qui s'est effondré se sont battus pour obtenir de l'eau.

Première utilisation de balles réelles pour éloigner les hordes de la frontière italo-suisse.

Dans cette mise en scène, une collaboration entre le FT et la Cour royale, un reportage de 30 ans dans l’avenir nous demande pourquoi nous "n’avons jamais vraiment appris à parler de cela".

Sarah Provan 2019-9-20 10:02:46

Découvrez ceci: le National Trust britannique peut offrir une clé pour libérer le potentiel de charge

Des maisons seigneuriales pourraient annoncer une révolution du moteur électrique au Royaume-Uni

Camilla Hodgson 2019-9-20 10:07:42

Les employés font pression sur les entreprises pour qu'elles agissent

Les travailleurs du monde entier répondent aux appels d'enfants et d'étudiants d'université à se joindre aux milliers de manifestations aujourd'hui contre le changement climatique, suscitant des réactions mitigées de la part d'entreprises qui subissent des pressions.

De nombreux adultes choisissent de ne pas travailler et de se joindre aux débrayages pour demander aux entreprises et aux gouvernements de faire davantage pour contrer le changement climatique, qui devrait provoquer des dégâts considérables et des crises humanitaires s’il se poursuit au même rythme.

Certaines sociétés, notamment la marque de vêtements Patagonia et la société de snowboard Burton, ont fermé leurs magasins pour permettre aux employés d’assister aux manifestations, et beaucoup d’autres ont donné la permission aux travailleurs de quitter le bureau.

D'autres ont été plus sourdes dans leurs réponses. Les employés de grandes entreprises technologiques, y compris Amazon et Google, ont été parmi les plus bruyants dans la planification des grèves. Mais les réponses de leurs employeurs ont été mitigées: Facebook a déclaré que les employés étaient libres d’assister aux manifestations, tandis que Microsoft et Google ont refusé de commenter. Amazon a déclaré que les travailleurs pourraient utiliser leurs indemnités de congés payés pour participer aux grèves.

«Les entreprises, comme les gouvernements et la société civile, ont la responsabilité de s’impliquer directement», a déclaré Ryan Gellert, directeur général de Patagonia.

Outre le soutien aux débrayages, la société s'est engagée à être neutre en carbone – dans toute sa chaîne d'approvisionnement – d'ici 2025. Les entreprises qui font beaucoup de bruit pour être plus respectueuses de l'environnement dans le but de stimuler les ventes plutôt que de faire des changements significatifs et significatifs ne le sont pas. aider, at-il ajouté.

Philip Georgiadis 2019-9-20 10:10:18

Quelles sont les revendications des manifestants?

Le message fondamental est simple: «Nous réclamons la justice climatique pour tous.» Le mouvement demande:

• Une transition des combustibles fossiles vers les énergies renouvelables à 100% d'ici 2030 dans le cas des pays développés, et une interdiction totale de la fracturation et des nouveaux projets de charbon.
• Zéro contrat pour les entreprises de combustibles fossiles pour accélérer l’extraction de pétrole et de gaz.
• Zéro financement pour les lobbyistes et les politiciens qui nient le climat.
• Zéro préjudice pour les réfugiés climatiques et les communautés de première ligne.

«En tant qu'individus, nous pouvons nous sentir seuls face au changement climatique. Mais si nous agissons ensemble – si nous agissons maintenant – nous pourrons bâtir un meilleur avenir », déclarent les organisateurs.

Ils rejettent également certaines solutions possibles, notamment la technologie de captage du carbone, certains systèmes d'échange de droits d'émission de carbone et la promotion de la biomasse en tant qu'énergie renouvelable. Cela a soulevé quelques sourcils.

Robert Colvile, directeur du groupe de réflexion conservateur du Centre for Policy Studies, a remis en question le manifeste dans une série de tweets ce matin. «Ce manifeste aggraverait les choses. Parce qu'il ne s'agit pas de demander: "Quel est le moyen le plus rentable de prévenir ou de protéger contre le changement climatique?" – ou bien encore "Comment cultiver le maximum de nourriture, le moins cher possible, avec un minimum d'émissions?"

Myles McCormick 2019-9-20 10:13:12

Les affaires du changement climatique

Regardez cette vidéo de Jonathan Guthrie, responsable de la rubrique Lex de FT, pour un aperçu des impacts du réchauffement de la planète du point de vue des investisseurs.

Sarah Provan 2019-9-20 10:14:04

L'appel de Londres

Environ 200 manifestants ont agi pour bloquer la circulation autour de Parliament Square dans la capitale britannique, écrit Robert Wright à Londres.

La foule, portant les drapeaux du groupe Extinction Rebellion et de groupes de gauche tels que le Parti socialiste ouvrier, s'est tenue sur la route devant la Cour suprême du Royaume-Uni, en criant «Nous voulons un changement!» Et «La justice climatique!

Le groupe a marché vers le Parlement, bien qu'une forte présence policière les ait empêché de descendre Whitehall ou vers Downing Street, la résidence du Premier ministre.

Philip Georgiadis 2019-9-20 10:17:28

Jeremy Corbyn rejoint les manifestants

Le dirigeant syndical Jeremy Corbyn se rend à la principale manifestation du centre de Londres, après avoir précédemment publié une photo de sa manifestation locale dans le nord de Londres. Nous n'avons encore entendu aucun commentaire du Premier ministre Boris Johnson.

Adam Samson 2019-9-20 10:22:38

Scènes de la place du Parlement à Londres

Le correspondant de FT, Robert Wright, rend compte de la manifestation depuis le Parliament Square à Londres. Voici à quoi ils ressemblent jusqu'à présent:

Sarah Provan 2019-9-20 10:26:49

Une archive de premier plan: la honte de l'avion peut faire peur aux compagnies aériennes

Flyskam, ou honte de l'avion, résume un mouvement d'interdiction de vol qui s'est répandu à travers l'Europe alors que de plus en plus de personnes recherchent des moyens de voyager autres que l'avion dans le cadre d'une tentative d'atténuation de l'impact climatique des voyages aériens. Le décollage soudain de cette idée représente un défi majeur pour les compagnies aériennes, a rapporté le Financial Times le mois dernier:

Honte des vols: les compagnies aériennes peuvent-elles jamais réduire leurs émissions?

Camilla Hodgson 2019-9-20 10:32:52

Les grandes entreprises de technologie annoncent de nouvelles initiatives écologiques

Les géants de la technologie Google et Amazon se sont empressés de vanter leurs nouvelles initiatives vertes jeudi, alors que des milliers de personnes dans le monde se préparaient pour les grèves de vendredi.

Amazon a déclaré qu'elle visait à atteindre zéro émission nette d'ici 2040 – fixant enfin une date butoir pour laquelle les activistes du climat avaient depuis longtemps réclamé – et espérant être alimentée à 100% par des énergies renouvelables à partir de 2030. En attendant, Google a annoncé fait le "plus grand achat d'énergie renouvelable de l'entreprise dans l'histoire".

Les employés des deux entreprises disent que cela ne suffit pas.

«Tant qu'Amazon utilisera son pouvoir pour aider les sociétés pétrolières et gazières à découvrir et extraire davantage de combustibles fossiles, à faire des dons à des politiciens et à des groupes de réflexion indépendants du changement climatique et à permettre l'oppression des réfugiés climatiques, les employés continueront à élever notre voix», ont déclaré les organisateurs de la protestation amazonienne.

Les employés de Google ont également demandé à la société de rompre avec les entreprises de combustibles fossiles et de refuser le financement des sceptiques pour le climat.

À l'opposé, la société pétrolière et gazière ExxonMobil a fait la promotion de publicités sur Twitter qui contredisaient les allégations dont elle était au courant et qui avaient enterré des informations relatives au changement climatique. Les publicités, que la société a payé pour promouvoir sur la plate-forme de médias sociaux, renvoient à un article publié sur son site Web en septembre qui décrit une "campagne coordonnée perpétuée par des groupes d'activistes dans le but de stigmatiser ExxonMobil".

Myles McCormick 2019-9-20 10:36:04

La foule grandit à Cambridge

Les étudiants se rassemblent devant le Kings College à Cambridge, rapporte John Gapper du FT. La presse locale rapporte que des centaines de personnes sont maintenant rassemblées.

Voici à quoi ressemble la scène en ce moment:

Philip Georgiadis 2019-9-20 10:43:22

Le Brexit retient-il l'énergie propre au Royaume-Uni?

Il y a toujours, toujours un lien vers le Brexit…

Interrogé ce matin sur l'impact du processus du Brexit sur les contrats passés avec des sociétés d'énergie propre et des infrastructures d'énergie propre, le ministre Kwasi Kwarteng a déclaré à la BBC:

Bien sûr, nous pouvons faire beaucoup de choses en même temps. Mais ce que je dirais, c’est que nous avons un livre blanc sur l’énergie qui expose ce que nous entendons faire et qui a été retardé par la nécessité de quitter l’UE rapidement.

Plus tôt cette année, le Royaume-Uni s’était engagé à réduire à zéro les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050, ce que l’administration de l’époque affirmait être «l’un des plus ambitieux au monde». »Un zéro net signifie que toute émission serait compensée par des mesures telles que plantation ou capture de carbone.

Philip Georgiadis 2019-9-20 10:51:42

Mars les Londoniens

Le correspondant de FT, Robert Wright, est au centre de Londres:

Dans le corps principal de la marche londonienne, des milliers de manifestants – de nombreux groupes avec de jeunes enfants – ont dévalé Whitehall et Westminster Bridge en passant devant le Parlement pour se rassembler à Victoria Tower Gardens.

Les manifestants portaient des banderoles avec des slogans tels que «Le climat change; pourquoi pas nous? »et avertissant que le temps nécessaire pour inverser le changement climatique était limité. «Ce sera l’année la plus cool pour les 125 prochaines années», lit-on sur un panneau, faisant allusion aux records battus régulièrement pour l’année la plus chaude qui soit.

La marche, qui se déroulait sous un soleil d'automne éclatant, dégageait une atmosphère de carnaval bienveillante, bien que la police, dont certains montés et portant un équipement anti-émeute, attende juste à côté de la route pour garder des bâtiments clés tels que le Trésor.

Jenny Harrison, qui était venue de Hackney au nord-est de Londres pour assister à la marche, a déclaré qu'elle était venue parce que sa fille, qui l'accompagnait, avait cinq ans.

"Je veux qu'elle ait un avenir", a-t-elle dit.

Mme Harrison a déclaré qu'elle était émue de voir l'ampleur de la participation à la marche, mais a reconnu que l'establishment politique britannique ne semblait pas écouter.

«Mais quelle est l’alternative?» At-elle demandé. «Je ne sais pas trop quoi faire. Je pense que l’establishment politique est dans un état de déni et que tous les autres sont dans une sorte de panique parce qu’ils ne sont pas écoutés. "

Non loin de là, Andras Bulla était venu à la marche avec son partenaire et ses enfants âgés de deux, quatre et six ans de Crofton Park, au sud-est de Londres.

«Ils nous ont apporté», a déclaré M. Bulla, faisant un geste en direction des enfants, à qui on avait donné l'autorisation de s'absenter de l'école pour la marche. "Nous aimerions montrer que nous nous soucions de l'avenir, de l'avenir de la Terre."

Camilla Hodgson 2019-9-20 10:53:03

Freebies pour les grévistes

Toutes sortes de personnes et d’entreprises se sont engagées à prendre part aux manifestations. En Allemagne, la compagnie de bus FlixBus propose des promenades gratuites pour les rassemblements de protestation, tandis qu'une librairie en Australie offre des réductions sur les livres sur le changement climatique.

Plusieurs autres librairies, notamment à Edimbourg et à Norwich, affirment qu’elles distribuent gratuitement des exemplaires du livre de Greta Thunberg.

Myles McCormick 2019-9-20 11:01:49

Les investisseurs sentent la chaleur face aux risques climatiques

Les banques et les sociétés d'investissement se sont clairement rendues compte des risques liés au climat, tant du point de vue de la menace pesant sur certains actifs financiers que des opportunités commerciales, écrit Katie Martin, la rédactrice des marchés de FT.

La grande question qui se pose aux responsables de l'information est maintenant de savoir qui va gérer la pension de Greta Thunberg. Ils sont parfaitement conscients que leurs enfants et leurs petits-enfants exigeront une toute nouvelle façon d'épargner et d'investir et que le secteur financier puisse faire une différence.

La Deutsche Bank est la dernière en date à publier un rapport (disponible au public) intitulé "Passé le point critique" avec les clients et les marchés boursiers.

Quelques points intéressants:

Les petites nouvelles sur les changements climatiques font la différence. Les entreprises qui font l’objet de nouvelles positives sur le changement climatique et qui font des annonces positives ont vu leur action surperformer l’indice MSCI World de 0,8 point de pourcentage par an, soit 15% de plus que l’autre.

L'amélioration de l'information et des annonces compte le plus. Quel que soit le scénario de référence, des annonces plus positives dans les médias et les entreprises au cours des 12 derniers mois ont généré un rendement de 1,4 point de pourcentage par rapport à l'indice MSCI World, soit une surperformance de 26%.

Les consommateurs sont prêts à payer pour se mettre au vert, et cela s’applique à leurs choix d’investissement. Notes DB:

Il est révélateur que l’afflux d’actifs dans les fonds ESG s'accélère alors même que ces fonds sont sous-performants. Le fonds ESG moyen en Europe (qui possède le marché ESG le plus sophistiqué) a sous-performé son indice de référence de 1,2 point de pourcentage chaque année depuis 2000, avant les frais de gestion et les taxes.

Consultez la couverture Moral Money de FT pour en savoir plus.

Sarah Provan 2019-9-20 11:10:12

Les habitants des îles Salomon se rendent à la plage

Des étudiants manifestent sur l'île de Marovo, dans les îles Salomon, à l'est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée

Sarah Provan 2019-9-20 11:16:33

Un manifestant de Mumbai passe au vert

Un manifestant des vendredis pour le futur ajoute à sa crédibilité écologique alors qu'il lutte contre l'inaction des gouvernements face à la dégradation du climat et à la pollution de l'environnement à Mumbai

Myles McCormick 2019-9-20 11:21:08

Berlin bourdonne de manifestants alors que le gouvernement finalise les mesures climatiques

Des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés vendredi devant la porte de Brandebourg à Berlin dans le cadre de la grève climatique mondiale, rapporte Tobias Buck du FT.

Le rassemblement a coïncidé avec un effort marathon du gouvernement allemand pour signer un ensemble de mesures visant à réduire les émissions de carbone de la plus grande économie d'Europe.

Les médias allemands ont rapporté qu'un accord avait été conclu aux alentours de midi, heure locale, après des discussions entre les dirigeants du gouvernement de coalition qui ont duré toute la nuit.

La chancelière fédérale Angela Merkel devrait dévoiler les détails du dossier lors d'une conférence de presse plus tard dans la journée.

Camilla Hodgson 2019-9-20 11:24:09

200 millions auront besoin d'aide pour un coût de 20 milliards de dollars

Jeudi, la Croix-Rouge a prédit que 200 millions de personnes auraient besoin d'une aide suite aux catastrophes provoquées par le changement climatique, pour un coût de plus de 20 milliards de dollars. C’est presque deux fois le nombre d’aujourd’hui et concerne uniquement les personnes vivant avec moins de 10 dollars par jour.

L'organisation dit que c'est le «coût de ne rien faire» – de ne rien faire pour prévenir le changement climatique et de ne pas préparer les communautés. Le chiffre de 200 m est une estimation prudente, selon la Croix-Rouge.

Dans un scénario plus optimiste, si les communautés sont préparées aux catastrophes naturelles dont l'intensité et la fréquence vont augmenter à mesure que le monde se réchauffera, le nombre de personnes ayant besoin d'une aide dans le monde pourrait être réduit à 68 millions d'ici 2030 et tomber à 10 millions d'ici 2050. .

Un scénario optimiste suppose également qu'il y aura moins de gens qui s'en tireront avec moins de 10 dollars et une augmentation plus lente du nombre de personnes vivant dans des endroits soumis à des conditions météorologiques extrêmes.

«Nous appelons à des mesures d’adaptation plus urgentes telles que des systèmes d’alerte», a déclaré Julie Arrighi, conseillère au Centre de lutte contre le changement climatique de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Adam Samson 2019-9-20 11:25:41

Si vous ne pouvez pas protester, investissez!

Les investisseurs de détail préoccupés par le changement climatique alimentent une nouvelle vague d'investissements dans des solutions technologiques de pointe, écrit Alice Ross.

De l'amélioration de l'efficacité énergétique aux solutions de stockage d'énergie renouvelable en passant par la viande alternative, les solutions de lutte contre le changement climatique entrent dans la catégorie des investissements ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance), qui constituent un segment d'investissement de plus en plus populaire.

Plutôt que d'éviter certaines entreprises, telles que les fabricants de tabac ou d'armements – via un soi-disant filtrage négatif – les investissements liés aux changements climatiques tendent à être une forme de filtrage positif, c'est-à-dire qu'ils choisissent activement d'investir dans des entreprises qui tentent de faire la différence.

Toutefois, ceux qui souhaitent réorienter leurs investissements pour lutter contre le changement climatique devront prendre un certain nombre de décisions sur les entreprises ou les fonds dans lesquels investir et sur la manière de réduire les risques liés à la réduction de leurs critères de sélection. Qu'est-ce qui compte comme stratégie d'investissement respectueuse du climat? Et quels rendements les investisseurs pourraient-ils sacrifier – ou gagner – de la transformation de leur portefeuille?

Pour en savoir plus sur ce thème, voici le lien vers l'article complet d'Alice qui vient d'être publié par FT Money.

Sarah Provan 2019-9-20 11:27:13

Les écoliers de Dublin réclament un changement pour protéger leur avenir

Il y a déjà un niveau d'énergie incroyable ici, écrit Steve Bird à Dublin, alors que les écoliers marchent avec leurs pancartes faites maison le long des quais de la rivière Liffey.

"Personne n'est autorisé à ruiner mon avenir si ce n'est moi", lit-on.

Sarah Provan 2019-9-20 11:35:45

L'action pour le climat devient un phénomène mondial couvrant des milliers de villes

Eric Holthaus, passionné de climat, considère qu'il s'agit de la plus grande journée d'action pour le climat de l'histoire, rassemblant des manifestants dans près de 3 000 villes et 162 pays.

Il tweete:

Myles McCormick 2019-9-20 11:35:51

L'OCDE appelle à une augmentation des taxes sur les carburants polluants

Les rapports de Federica Cocco du FT

L’OCDE a averti vendredi que les principales économies mondiales devaient augmenter les taxes sur les carburants polluants, qui sont actuellement trop faibles pour encourager le passage à des solutions de remplacement plus propres.

Près de 70% des émissions de CO2 liées à l'énergie émises par les économies avancées et émergentes sont "entièrement non taxées", a déclaré l'organisation internationale basée à Paris. Les taxes existantes sur les sources d'énergie polluantes "ne se situent nulle part près des niveaux nécessaires pour réduire les risques et les impacts du changement climatique et de la pollution atmosphérique".

"Nous savons que nous devons consommer moins de combustibles fossiles, mais lorsque les taxes sur les combustibles les plus polluants sont nulles ou proches de zéro, il n'y a guère d'incitation à changer", a déclaré le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría.

«Les taxes sur l’énergie ne sont pas la seule solution, mais nous ne pouvons pas enrayer le changement climatique sans elles. Elles devraient être appliquées équitablement et utilisées pour améliorer le bien-être et faciliter la transition énergétique des groupes vulnérables », a déclaré M. Gurría.

Seuls quatre pays – le Danemark, les Pays-Bas, la Norvège et la Suisse – taxent les émissions non routières à plus de 30 € par tonne en moyenne, un indicateur bas de gamme des dommages climatiques causés par une tonne de CO2.

Camilla Hodgson 2019-9-20 11:36:43

Le Costa Rica remporte le prestigieux prix ONU de l'environnement

Le Costa Rica a reçu la plus haute distinction environnementale de l’ONU et a été nommé «champion de la Terre» pour son engagement dans la lutte contre le changement climatique.

L’ONU a déclaré vendredi que le pays d’Amérique centrale avait remporté le prix environnemental phare de l’organisation dans la catégorie de leadership politique, et l’a applaudi pour avoir «ouvert la voie à un avenir sans carbone».

Le prix Champions de la Terre a été créé en 2005 pour rendre hommage à ceux qui accomplissent un travail environnemental remarquable.

L'ONU a félicité le Costa Rica pour avoir élaboré un plan détaillé pour la décarbonisation de son économie d'ici 2050, conformément à l'accord de Paris sur le climat, et a déclaré qu'il avait placé les préoccupations environnementales «au cœur de ses politiques politiques et économiques».

«Le Costa Rica a été un pionnier dans la protection de la paix et de la nature et constitue un exemple pour la région et pour le monde», a déclaré Inger Andersen, directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement.

Plus de 98% de l’énergie du Costa Rica est renouvelable, et le pays a accumulé un record de 300 jours uniquement en énergie renouvelable en 2017.

Adam Samson 2019-9-20 11:49:53

Alarmes incendie pour la lutte contre le changement climatique

Le son d’une alarme incendie qui sonne n’est guère une musique pour les oreilles. Mais aujourd'hui, un groupe de grandes entreprises britanniques sonnera l'alarme pour soutenir l'action de lutte contre le changement climatique, écrit Leslie Hook, correspondante du FT pour l'environnement et les énergies propres.

Des entreprises telles que Adidas et Ideo ont participé à la campagne et sonneront leurs alarmes incendie à 13 heures. Alors que les manifestations qui ont commencé comme un mouvement de jeunesse se répandent sur les lieux de travail, c’est une façon pour les entreprises de participer (sans donner un jour de congé à leurs employés).

Les manifestants ont également appelé les églises du monde entier à sonner à 13h00, heure locale. Cela fait suite à l’un des premiers discours de Greta Thunberg, où elle s’est adressée aux dirigeants de Davos et a déclaré: «Je veux que vous agissiez comme vous le feriez dans une crise. Je veux que vous agissiez comme si notre maison était en feu. Parce que c'est."

Adam Samson 2019-9-20 11:53:04

Que disent les manifestants?

Nous étions curieux d’entendre de première main ce que certains des manifestants dans les manifestations d’aujourd’hui disent. Layla Davar, âgée de 12 ans, de Camberwell, dans le sud de Londres, a déclaré: «Je ne vois pas l'intérêt de recevoir une éducation et de préparer mon avenir s'il n'y a plus d'avenir pour nous."

Pendant ce temps, Steven Bird relate ce qui se dit à Dublin:

"Quand notre planète est attaquée, lève-toi, riposte."

"Hey, hey, comment ho. Le changement climatique doit aller."

"Le vent tourne, l'Amazone brûle."

Quelles sont tes pensées? Dites-nous dans les commentaires ci-dessous.

Philip Georgiadis 2019-9-20 12:04:23

Combien de personnes sont censées protester aujourd'hui?

Les chiffres peuvent devenir un peu flous avec un événement majeur de protestation mondial qui se targue d'être un mouvement populaire, écrit Leslie Hook. Mais les organisateurs ont publié de nouvelles statistiques: ils s’attendent à quelque 5 225 événements dans 156 pays.

Quelque 2 500 entreprises et 73 syndicats y participeront également. Cependant, en termes de nombre de personnes qui participeront en fin de compte à la manifestation d’aujourd’hui, elles ne font que dire «des millions»… et en rester là.

Philip Georgiadis 2019-9-20 12:13:00

Citi: "Nous devons assister à une électrification massive des transports et de l'industrie"

Harry Dempsey du FT écrit:

La banque américaine Citigroup a estimé vendredi que le taux actuel d'émissions de dioxyde de carbone nous donne 14 ans, jusqu'à ce que nous ayons 50% de chances d'éviter une augmentation de 1,5 ° C des températures globales.

Son rapport indique que des interventions, principalement sous la forme d'électrification et de réduction de l'utilisation de combustibles fossiles, sont nécessaires, car l'augmentation de la population et de la richesse entraînera une augmentation de la demande en énergie.

Grâce à la réduction de la consommation d'hydrocarbures et à l'électrification des transports et de l'industrie, les émissions de dioxyde de carbone peuvent être réduites de moitié d'ici 2050 dans les pays qui représentent 70% des émissions mondiales. Cela augmenterait la demande en électricité, mais les technologies permettant de produire de l'énergie propre existent, avance le rapport.

Si la transition était opérée, les pays de l'UE, les États-Unis et la Chine réduiraient leurs émissions de près de 50%, tandis que les pays émergents tels que le Brésil et l'Inde verraient leurs émissions diminuer, voire même augmenter, de CO2.

«S'il y a un message clé, c'est que nous devons assister à une électrification massive des transports et de l'industrie», a déclaré Jason Channell, responsable de la finance durable.

Adam Samson 2019-9-20 12:20:50

Le nouveau responsable du climat de l'UE rencontre des manifestants

Mehreen Khan du FT rapporte à Bruxelles:

Des milliers de manifestants du climat sont descendus dans les rues de Bruxelles aujourd'hui avant le sommet de l'ONU de la semaine prochaine. Les organisateurs espèrent qu'environ 15 000 personnes assisteront à une marche dans le centre-ville et les institutions de l'UE aujourd'hui.

Frans Timmermans, le nouveau responsable du climat de l'UE, a rencontré ce matin les organisateurs de la manifestation pour discuter des plans de Bruxelles pour un "New Deal vert". M. Timmermans, d’autres commissaires et députés européens seront présents à New York la semaine prochaine.

M. Timmermans a déclaré sur Twitter:

Philip Georgiadis 2019-9-20 12:36:19

Les manifestations se déroulent du Bangladesh au Kenya

Les manifestants se mobilisent dans le monde entier, les organisateurs promettant d’organiser des événements dans 156 pays.

Celles-ci incluent des endroits en première ligne du changement climatique, tels que le Bangladesh, un pays bas et densément peuplé, où des écoliers et des manifestants se sont rassemblés dans la capitale, Dhaka. Une pancarte se lisait comme suit: «Notre pays est submergé».

Au Kenya, qui a souffert de températures élevées et de précipitations irrégulières, des militants ont manifesté à Nairobi.

Et à Paris, un manifestant a brandi une pancarte représentant la militante suédoise Greta Thunberg.

Myles McCormick 2019-9-20 12:43:45

Les orateurs s'adressent à la foule alors que les manifestants de Londres atteignent leur destination

Robert Wright, du FT, relate le cœur de la manifestation à Londres:

La marche de Londres s'est achevée à Victoria Tower Gardens, au bord de la Tamise, à l'ombre de la Chambre des lords. Des milliers de personnes ont été emballées dans les jardins et Millbank, la route voisine.

Ils ont été divertis par la musique pop indépendante jouée dans un bus à ciel ouvert avant qu’une série de conférenciers ne commence à s’adresser à eux, sous des acclamations fortes.

Parmi les intervenants figuraient des écoliers du Malawi, qui ont décrit les effets du changement climatique sur leur pays, notamment une augmentation des taux de paludisme.

Philip Georgiadis 2019-9-20 12:50:47

Attention aux tarifs liés au carbone

Le commentateur économique du FT, Martin Sandbu, écrit que peu de personnes ont noté cette pépite climatique du Conseil économique et financier franco-allemand de jeudi (réunion ordinaire des ministres des Finances et de l'Economie des deux pays).

La lutte contre le changement climatique est bien sûr vantée en haut de la déclaration, mais plus discrètement vers le bas, nous lisons:

Nous soutenons pleinement les travaux sur la stratégie envisagée par le président élu, von der Leyen, consistant à examiner les mesures pouvant être prises pour prévenir les fuites de carbone, notamment une taxe frontalière sur le carbone.

C'est la seule politique climatique concrète mentionnée en dehors d'un projet d'usine de batteries. Alors surveillez cet espace – les tarifs liés au carbone pourraient arriver plus tôt que vous ne le pensez dans un bloc commercial mondial près de chez vous!

Myles McCormick 2019-9-20 12:58:06

"C'est notre devoir": Paris descend dans la rue

Hannah Copeland du FT fait le point sur l'action dans la capitale française:

Des milliers de parisiens, français et étrangers, jeunes et moins jeunes, ont participé vendredi à une marche climatisée dans la capitale française.

«Nous sommes la génération qui devra faire face à cela à l'avenir», a déclaré Elise, une adolescente qui a quitté l'école avec des amis pour se joindre à la marche dans l'est de Paris. "Il y a tellement de choses à ce sujet sur les médias sociaux, alors nous en sommes très conscients."

Eloise Lehman, une adolescente de 20 ans membre d'une société d'action pour le climat qui inclut des étudiants d'universités de toute la France, a déclaré: «Nous devons marcher pour le climat. C’est notre devoir. C’est bien de voir des gens vraiment différents marcher ensemble. "

Un groupe de jeunes de 15 à 16 ans qui saute à l'école aujourd'hui pour protester, y compris Elise (citée):

«J'ai une famille avec deux petites filles», a déclaré Kseniya Oudenot, une Ukraino-Britannique vivant à Paris. «Nous essayons de tout recycler à la maison, mais parfois, les gens sont ignorants et ne comprennent pas pourquoi j’apporte des sacs en toile lorsque je vais faire des courses, etc. C’est bien de voir autant de gens qui s’inquiètent.

Eloise Lehman (20 ans) et Caroline Robert (22 ans), toutes deux dans une organisation appelée REFEDD qui regroupe des organisations universitaires pour le climat:

Les verts français ont bénéficié d’un regain de soutien, en particulier parmi les jeunes électeurs, lors des élections européennes de mai, faisant d’Europe Écologie – Les Verts (EELV) le troisième plus grand parti français au Parlement européen. Le président Emmanuel Macron tente de courtiser de tels électeurs en mettant l'accent sur l'environnement et sur les politiques visant à lutter contre le réchauffement climatique.

Camilla Hodgson 2019-9-20 13:01:12

Les dirigeants du secteur pétrolier vont se réunir à huis clos au sommet sur le climat

Dans le contexte des manifestations et du sommet sur le climat de l’ONU, les dirigeants du secteur pétrolier tiendront une réunion à huis clos la semaine prochaine à New York.

The heads of companies including Exxon, Chevron, BP and Shell will meet for a “net zero emissions” discussion in the American city, just miles away from where global leaders will be brainstorming how to wean their countries off fossil fuels.

Critics and climate activists are concerned that the companies will attempt to influence decision makers and water down proposals for tougher regulations.

Amid a rising tide of climate activism, oil and gas companies have come under increasing pressure to do much more to reduce carbon emissions – which would involve fundamentally changing their businesses.

Employees of companies including Google and Amazon have called on their employers to cease working with fossil fuel companies. Meanwhile, hundreds of thousands of people have taken to the streets to protest the continued use of fossil fuels and global warming.

The UN said last year the world’s emissions remained dangerously high, and were on track to warm the earth by 3 per cent by the end of the century. Hundreds of researchers are in agreement that such a change would have dramatic knock on effects.

According to Carbon Tracker, no major oil company has seriously committed to realigning their business, and they are instead continuing to invest in dirty fuel projects.

“Every oil major is betting heavily against a 1.5˚C world and investing in projects that are contrary to the Paris goals. Investors should challenge companies’ spending on new fossil fuel production,” said Andrew Grant, senior analyst at Carbon Tracker.

Myles McCormick 2019-9-20 13:04:54

Big Apple ready to take centre stage

Leslie Hook reports from New York:

The biggest protests today are expected to be in New York City, where more than a million students in the public school system have all been given permission to cut class to attend the climate protests (Boston has done the same). Greta Thunberg will be marching with the protesters and addressing them at some point after 3pm EST, in Battery Park, at the southern tip of Manhattan.

As to what exactly the protesters are demanding, the answers vary depending who you ask. Earlier this summer, student activists convened on Lausanne for a week-long summit to debate what their specific demands should be. Those conversations were often difficult, according to those who attended. But they settled on the following three:

– Ensure climate justice and equity
– Keep the global temperature rise below 1.5°C compared to pre-industrial levels
– Listen to the best united science currently available

Those are quite broad goals … and Ms Thunberg has typically refrained from giving her views on how exactly the world should get there. That’s a job, she says, for the grown-ups.

Sarah Provan 2019-9-20 13:05:52

Germany seeks to lower carbon emissions over next 10 years

The German government has agreed a package of climate measures aimed at lowering harmful carbon emissions over the next decade, writes Tobias Buck in Berlin.

The package includes a commitment to introduce an emissions trading system for sectors such as transport and heating in buildings, effectively raising the price of petrol, gas and heating fuel.

Berlin also promised to spend more than €50bn by 2023 on measures such as boosting public transport and encouraging homeowners to make their buildings more climate friendly.

The overarching goal of the measures is to ensure that Germany meets its climate goals for 2030, which foresee a reduction in CO2 emissions by 55 per cent from 1990 levels.

Details of the package were presented by chancellor Angela Merkel and senior leaders from her coalition government on Friday afternoon.

Philip Georgiadis 2019-9-20 13:12:53

Green MP Caroline Lucas: 'We are making history today'

With a message for the “waves upon waves” of young people at the London climate strike, the UK’s only Green party MP Caroline Lucas said the protests “are making history today”.

“Never ever believe anyone who tells you it does not make a difference, it really does,” she said in a video posted to her party's Twitter page.

Ms Lucas told the crowd the British government was acting too slowly.

When your house is on fire, you don’t call 999 and say you’d like a fire engine in 30 years’ time

Also in London protesting, Owen Jones, a leftwing activist and writer, told the crowd the planet was being “murdered” by companies more interested in the
pursuit of profit than the survival of their own species.

Philip Georgiadis 2019-9-20 13:25:22

Marching in Kabul

Young people in Afghanistan have got more to worry about than most, but in Kabul today some gathered to mark the climate strike.

Pictures showed the protesters marching in the capital, guarded by the country's security forces.

Camilla Hodgson 2019-9-20 13:34:02

Test government policies for their sustainability, says UK energy body

The energy industry’s UK trade association has called for the government to introduce a test to ensure all new policies are in line with achieving net zero emissions by 2050.

A “net zero test” would hold the UK government to its pledge to work towards the mid century goal, and support the UN’s Sustainable Development Goals, the organisation said. Energy UK said the sector was working to become more environmentally friendly, but needed more support from policymakers.

The details of what such a test might include were not disclosed, however.

“Delivering net-zero is not only achievable, it is critical. But it is also a game-changer, and we need to see a step-change in the pace of action and a consistent and concerted effort across the whole of government,” said Energy UK chief executive Lawrence Slade.

He said the power sector had worked hard to reduce the UK’s emissions, but that the industry “must now go further and faster” to achieve the 2050 target.

On Thursday, energy company Ovo promised to reach net zero emissions and eliminate its customers’ household emissions by 2030.

Camilla Hodgson 2019-9-20 13:39:49

Google could achieve net zero emissions by 2030, says chief

Under pressure from its employees, Google’s chief executive Sundar Pichai has said that the internet group can achieve zero emissions by 2030, one of the key demands of climate strikersm including its staff, who are taking to the streets on Friday, writes the FT's Tim Bradshaw.

Mr Pichai told the FT in an interview in Helsinki on Friday that a 2030 target “doesn’t seem unreasonable”, putting it on a more ambitious track than rival Amazon, which set itself a 2040 deadline earlier this week.

L'objectif à l'horizon 2030 est une demande prioritaire des activistes du climat qui exhortent les entreprises de haute technologie à réduire leur impact environnemental, en prévision du sommet des Nations Unies sur les changements climatiques à New York la semaine prochaine.

Selon les organisateurs, plus de 1 600 employés de Google vont faire la grève vendredi dans des bureaux à travers le monde.

“The carbon footprint of the tech industry’s data centres alone is on par with aviation,” Google Workers for Action on Climate group said in a blogpost this week.

Les membres du personnel d’Amazon, de Microsoft, de Facebook et de Twitter ont tous annoncé qu’ils se retireraient dans le cadre des manifestations de vendredi, qui devraient voir des millions de personnes descendre dans les rues du monde.

Google, qui a annoncé jeudi 18 nouvelles ententes sur les énergies renouvelables, paie déjà suffisamment d’énergie pour ses activités commerciales, y compris ses centres de données, à partir de l’énergie éolienne et solaire.

Toutefois, en raison de la variabilité de l’approvisionnement en énergie propre et de l’emplacement de certaines de ces installations, celle-ci doit encore s’appuyer sur le réseau à certains moments.

Google avait précédemment déclaré qu'il souhaitait atteindre une consommation d'énergie sans émissions de dioxyde de carbone «24×7», mais il n'avait pas encore fixé de date.

"Cela ne me semble pas déraisonnable", a déclaré M. Pichai, interrogé sur l'objectif des manifestants pour 2030. «Nous voulons être ambitieux dans notre façon de penser. Cela semble vraiment être le genre de calendrier par lequel nous voulons accomplir ces choses. "

Ses commentaires pourraient toutefois ne pas correspondre à l'engagement ferme et contractuel que les manifestants recherchent.

Il s’agit de ce que Google a déclaré jeudi comme «le plus gros achat d’énergie renouvelable réalisé par une entreprise». Son ensemble de contrats éoliens et solaires conclus au cours de la dernière année permettra de sécuriser un total de 1 600 mégawatts d'énergie renouvelable pour ses installations dans le monde et de générer 2 milliards de dollars de nouveaux investissements dans des infrastructures éoliennes et solaires dans le monde, a déclaré Google.

Plus tôt jeudi, Amazon avait déclaré qu'il serait neutre en carbone d'ici 2040.

Des militants sous la bannière d'Amazon Employees For Climate Justice ont déclaré sur Twitter qu'ils étaient «ravis» que la société se soit fixé un objectif quelconque, mais ont déclaré que cela n'était «pas suffisant».

Camilla Hodgson 2019-9-20 13:43:59

'I applaud them' – Google's Sundar Pichai on climate strikers

When asked what he would say to the Google employees striking on Friday, chief executive Sundar Pichai said:

I would applaud them for thinking about sustainability. It’s an important goal and value we share as a company.

We would like to think we have led the industry in many ways and we are committed to doing so in the future. We are committed to advocating for change that helps with creating a sustainable planet. I’m glad they are thinking about this.

Philip Georgiadis 2019-9-20 13:55:37

Jeremy Corbyn calls for 'green industrial revolution'

The FT's Robert Wright reports from the central London rally:

The London rally’s climax was a well-received speech by Jeremy Corbyn, leader of the opposition Labour party. He told the crowd the impact of phenomena such as air pollution fell mostly heavily upon the poorest people and poorest communities. Poor children living by busy roads would suffer more from pollution from car exhausts than better-off children living in leafy suburbs, he said.

It was disgraceful that President Trump had pulled the United States out of the Paris climate change accord, he went on. There should be no more “hand-holding” with President Trump – a reference to the incident when Theresa May, former Prime Minister, was pictured holding the president’s hand early in his term in the White House.

“We want every country signed up to Paris – and going a lot further than that!” Mr Corbyn told the demonstrators.

It was important to measure emissions, he went on – and vital that the effect of emissions and pollution in emerging economies be considered when rich countries imported goods from those places. He denied that efforts to combat climate change would destroy jobs in the UK and insisted a “green industrial revolution,” as he called it, could create 400,000 “good, industrial jobs” in the UK.

“Essentially, environment is a word about our natural life, our sustainability and how we lead our lives,” Mr Corbyn said in closing.

“In reality, it has to be a state of mind – a state of mind about how we treat each other, how we treat the natural world and preserve and protect each other. By destroying nature, we destroy each other.”

Philip Georgiadis 2019-9-20 14:19:47

Climate protests build across the globe

Thousands of workers around the world have walked out of their jobs alongside youth protesters to call for action on climate change.

The marches are taking place in from Lagos to London ahead of next week’s United Nations climate change summit – led by 16-year-old activist Greta Thunberg.

Here are some pictures from the worldwide climate strike:

Sydney

Jakarta

Nairobi

Islamabad

Prague

Edinburgh

Dusseldorf

Peter Wells 2019-9-20 14:40:27

Climate protesters hit the streets around Ireland

The FT's Arthur Beesley reports from Dublin

In Dublin thousands of climate protesters thronged Merrion Square opposite the Irish parliament in a demonstration organised by students that was backed by trade unions and dozens of voluntary organisations.

The crowd included protesters of all ages, schoolchildren with teachers and parents with tiny babies. A noisy rally around the corner from government buildings in the Irish capital heard demands for more political action to confront global warming.

Sophie O’Donnell, a university student, said it was important to take a stand. “I really hope that [politicians] are understanding that there are thousands of people at their doorstep at that they need to make a change,” she told the FT.

I’m striking during college now because if we go to school, put our heads down, we’re depriving the next generation, because they’re not going to get that opportunity.”

Protests were also under way in Cork, the second city, and 17 other cities and town around the country.

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 14:44:53

Oil and gas company executives recruit students to the cause

Leslie Hook reports from New York, about how the executives of oil and gas companies are trying to get on the front foot with the troublesome youth:

For the executives of oil and gas companies, there are perhaps few sights more thought-provoking that watching millions of their future customers taking to the streets – many of them demanding an end to fossil fuels.

While energy companies have been working hard to burnish their green credential and announce new climate goals, engaging with the protesters themselves has proven … difficult. In one protest earlier this year, Shell’s London headquarters had a window smashed as protesters glued themselves themselves to the sidewalk outside the building.

In response to this, the Oil and Gas Climate Initiative, an energy body that includes the heads of BP, Chevon, Shell, Saudi Aramco, and virtually all the energy majors, will convene on Monday in New York.

Their plan: a special outreach to youth, which includes a “youth lunch dialogue” with CEOs, according to a draft agenda seen by the FT. What could possibly go wrong?

Students and youth are also invited to attend working sessions, on topics such as “Transport – working together to find practical solutions” and “Carbon capture, use and storage – shaping a new narrative to tackle the climate challenge”.

All of these are big talking points for the energy sector, although sometimes their narratives can get a bit creative. As my colleague Harry Dempsey revealed, Equinor was recently reprimanded by the UK advertising watchdog agency for claims that natural gas was a “low-carbon” fuel.

At Monday’s OGCI event, protesters are already planning big demonstrations outside the venue. But inside the event, OGCI expects that students and youth will be sitting down with the CEOs in peaceful dialogue. OGCI says it wants to “brainstorm means for long-term engagement between OGCI, students and youth”, according to the programme.

It’s not clear who, exactly, these youth and students will be… but probably not the same students who are taking to the streets today.

Sarah Provan 2019-9-20 14:53:22

London's lively crowd demands climate justice

A troupe of more than 15 teenagers in faded denim and Doctor Martin boots stomped to the chorus of "This stuff is starting NOW!" as they performed a lively dance to the sound of Candy by Cameo in central London, writes Charlotte Middlehurst.

Some demonstrators however feared reprisals from being associated with the protest. One man carried a sign that read: "I lost my job to be here".

Another, a middle-aged British man and Extinction Rebellion member, said:

I have two or three friends who were worried about the consequences of coming and eventually decided not to. To be labelled as an activist is not always a good thing. We all work for capitalist companies, based on making money, making profit. But this [system] has to change or there will be nothing left to protect

You might think you are working for an ethical company but if we look closely there is a chain of culpability. This is a safe protest organised by children, there is no stigma here

Camilla Hodgson 2019-9-20 15:02:07

Celebrities and researchers call on UN to demand global fracking ban

456 organisations, academics and celebrities have called on the UN to demand a global ban on fracking.

In an open letter sent to the UN’s secretary-general, signatories including actors Emma Thompson and Mark Ruffalo and fashion designer Vivienne Westwood asked António Guterres to demand an end to fracking at the climate summit next week.

The campaigners, organised by non-profits Food & Water Europe and Food & Water Action and the Breathe Project collaborative, said the use of fracked hydrocarbons for energy, petrochemicals and plastics “torpedoes our global efforts to tackle climate change and violates basic human rights.”

Fracking – a process by which fossil fuels are extracted from the ground – has been condemned by many researchers and campaigners as destructive and a contributor to earthquakes. This year, a tremor with a magnitude of 2.9 was recorded at a shale gas site in Lancashire, in the UK, prompting the Oil and Gas Authority to suspend fracking.

Wednesday’s letter said the process risked contaminating fresh water and soil and exacerbating global warming.

Climate change was the “biggest and most comprehensive existential threat humanity has ever faced – apart from nuclear war,” it added.

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 15:25:45

Protesters gather in Manhattan as cities across the US join global wave

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 15:26:29

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 15:53:07

Meet New York's Greta Thunberg

New York has it's own Greta Thunberg: the 14-year-old Alexandria Villaseñor. A follower of the Fridays for Future movement and the Scandinavian climate activist, Villaseñor is a co-founder of US Youth Climate Strike and founder of Earth Uprising.

The media-savvy teen, who has featured in everything from Teen Vogue to the Washington Post and MTV, appeared on CNN on Friday morning and rallied supporters of the Earth Uprising movement at the 'Fearless Girl' statue near Wall Street ahead of the march to Battery Park from its starting point at nearby Foley Square.

She credits her awakening to a family trip to California, where she was born, during the Camp Fire wildfires, which killed at least 85 people, destroyed 14,000 homes and devastated an area the size of Chicago.

Peter Wells 2019-9-20 16:29:10

'This is a crisis, not just a movement', say NYC attendees

Climate protesters in New York City continue to make their way to the starting point of today's planned march.

Among a group of young people walking downtown through SoHo to Foley Square in Manhattan's TriBeCa district was Ashley, a student from Stony Brook University on Long Island.

"What's the point of doing anything if we don't have a good planet to live on?" she told the Financial Times.

The health sciences student said she had a keen interest in environmental issues and that she felt a "moral responsibility" to attend today's protest, the third climate change event she had attended in recent weeks.

Sporting a baseball cap with a succinct slogan opposing the use of plastic, Ashley's collegemate, Viki, a psychology student, added: "Every individual coming together makes a difference."

Just around the corner from the FT's SoHo office, another small group were also making their way downtown to stand up and be counted.

"We want to show that this is a crisis, not just a movement," said Alexandra, who works for TED-Ed, the youth and education initiative of the popular conferences and media organisation.

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 16:57:47

Merkel announces sweeping climate change plan

The FT's Tobias Buck reports that the German government on Friday unveiled sweeping measures to combat climate change in Europe’s largest economy, including the introduction of a carbon price for key sectors such as transport and a €54bn spending package to encourage companies and households to reduce their carbon emissions.

The deal — agreed on Friday after a 15-hour negotiation that lasted into the early hours — is intended to send a strong political signal ahead of next week’s UN climate summit in New York.

At the same time, Greta Thunberg's #FridaysforFuture climate strike movement claims crowds in the streets of Germany reached a total of 1.4m on Friday.

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 17:10:04

Greta Thunberg to address climate strike student crowds in New York

Leslie Hook, the FT's environment writer, reports:

New York students were granted leave to participate in the protest with parental permission — a decision that could see as many as a million public school students on the march on Friday afternoon.

Their champion Greta Thunberg has said she wants the protest to be “another tipping point” and hopes that “there will be so many people that we cannot look away any more”. Marching with the protesters in New York, where she travelled by boat during the summer, she is expected to address the students later on Friday.

Peter Wells 2019-9-20 17:59:40

Tech workers join climate protests in San Francisco

San Francisco correspondent Hannah Murphy reports:

Around 100 tech workers from Google, Microsoft, Amazon and Facebook in San Francisco gathered outside one of Google’s offices in the city early Friday to then proceed to the youth protest.

With a megaphone, one young woman told the group: “All the tech execs and thought leaders say 'we are the future' but if they don’t back that up by ensuring the future of our world and that it is still around, then what is it all for?”

The main protest in San Francisco goes from central Market Street — home to the Google and Twitter offices — with the protesters chanting: “Tech workers say, decarbonise today”.

Protesters held signs that read "System change not climate change" and "Hey Google, no lobbying $ to climate deniers".

Peter Wells 2019-9-20 18:28:43

Google worker shares views on climate protests

San Francisco correspondent Hannah Murphy reports:

Disenchantment with levels of effort by some corporates to address climate change were palpable among the protesters gathering in San Francisco.

One extremely outspoken protester was Zack, a software engineer in his mid-20s at Google, who said "we are destroying" this planet.

"I think Google thinks it cares about these things and likes to respond to workers' grievances. But the fact is Google is not doing enough."

“They are still a little too motivated by profits, by partnerships and by business concerned” he said, citing Google contracts with oil and gas companies to optimise and accelerate the way they extract fossil fuels.

There are also better ways for the company to minimise the vast amounts of energy it uses to power its data centers, he added.

“We are making it clear to tech workers across the industry that this is a viable model of making change: we are not going to see an immediate fix tomorrow.”

Sundar Pichai, Google chief executive, issued a statement this morning saying he applauded the company's employees for "thinking about sustainability" and joining the climate strikes, and that the group could achieve zero emissions by 2030.

Zack was sceptical, and said: “If he really supported it then maybe he’d think about responding to those demands.”

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 18:31:15

Greta Thunberg takes New York

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 18:56:59

Newsom v Trump

The FT's Moral Money newsletter reporter Billy Nauman is following the climate-led investment push in California

California Governor (pictured) Gavin Newsom's positioning as an antagonist to Donald Trump shifted to another level on Friday, as he signed an executive order directing the state’s $700bn pension funds to drive money toward carbon-neutral, carbon-negative and clean energy technology.

"In the face of the White House’s inaction on climate change, California is stepping up and leading the way,” said Governor Newsom.

Under the executive order, he is mandating that CalPERS, CalSTRS, and the University of California Retirement System “measure and manage” the climate risk in their portfolios and adopt a new framework that will see them shift their investments to favour climate friendly companies and industries, his office said.

Newsom and President Trump have butted heads in recent weeks over California’s tough emissions laws and an agreement the state has struck with automakers.

And Newsom is not backing down on that front either. The order also calls on the California Air Resources Board (CARB) to stiffen emission rules and to “push automakers to produce even more clean vehicles, and to find ways for more Californians to buy these vehicles on new and used markets” by developing a new grant program for clean vehicles.

“How we meet this moment will define our state – and country – for decades to come, just as the emergence of the internet defined our economy over the past few decades,” Newsom said.

Peter Wells 2019-9-20 19:00:50

Did you have to take vacation time to go on strike?

San Francisco correspondent Hannah Murphy reports:

People all around the world have taken to the streets today to raise awareness about climate change. Some schools have given students permission to be absent from school for the event, but for some workers the situation is a bit thornier because it does not relate to a specific workplace issue.

Some employers have been supportive, others have not, and employees of the latter type have been advised to use their annual leave in an effort to avoid immediate or serious consequences.

Margo, a 28-year-old software engineer in the search team at Google, said the company was “broadly supportive” of workers striking.

“It’s hardly great for them when they hear the word strike [but] we have people at director level who have said they are supportive. That does feel good and feel less like 'us versus them'. Google has taken a lot of steps to be more sustainable, so I’m proud of that.”

But she said a lot of workers had opted to take annual leave rather than actually go on strike.

Google's chief executive, Sundar Pichai, when asked on Friday what he would say to employees striking, said he "would applaud them for thinking about sustainability."

Matthew Rocco 2019-9-20 19:03:57

'Global political warming': UN secretary-general damps expectations

Leslie Hook reports from the United Nations building in New York:

While protesters marched across New York City, UN secretary-general Antonio Guterres held a luncheon with journalists and explained what he expects for the climate summit on Monday.

Over striped bass and chard, Mr Guterres tried to tamp down expectations for the upcoming climate announcements from global heads of state.

As heads of state descend on New York for the UN General Assembly, tensions including the trade war and the situation in the Middle East will dominate the headlines next week.

We are witnessing simultaneously, global warming, and global political warming, and the two things are combined, and making my life more difficult.

And sometimes they interact with each other. There will be both at the table, there will be nothing we can do about it.

About 60 heads of state will take the stage on Monday to give speeches with new climate announcements, however Mr Guterres said that many of them would not have specific new pledges, but rather be promising to adopt tougher goals in the future.

I don’t expect that the announcements made now will be an already detailed and complete description — that will be in 2020. The summit needs to be seen in a continuum.

Next year is the deadline for countries that signed the Paris agreement to toughen up their goals, known as nationally determined contributions.

What we would like to see in this summit is people announcing that they would like to increase their ambition in 2020

Mr Guterres added that a “very meaningful” number of countries would be announcing commitments to net zero emissions on Monday. However he avoided answering pointed questions on why China, the world’s biggest coal user and biggest coal power plant builder, would be given time on the stage despite its environmental record.

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 19:37:10

Thunberg leads speakers in NY with performers Jaden and Willow Smith

New York climate strike protesters have slowly made their way to Battery Park, where the event will end with speakers and performers, led by Thunberg.

Among other activists scheduled to address the crowd are various teenage activists, including Artemisa Xakriabá, an indigenous Amazonian youth leader, and Marisol Rivera, a 13 year-old Hurricane Sandy survivor.

Special performances by rapper Jaden Smith and his songstress and actress sister Willow. The Smith family, led by actor and singer Will, is no stranger to activism and good deeds. Jaden, is the creator of the environmentally friendly ‘Just Water,’ which packages water in carton boxes.

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 20:22:00

What happens when you let 1.1m public school students out for the day

New York City allowed its public school students to be excused from class for the climate protests. It looks like many of them decided to join the march to Battery Park.

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 20:30:31

Peter Wells 2019-9-20 20:34:08

Hello New York City

Greta Thunberg has taken to the stage at Battery Park in Lower Manhattan, saying some 250,000 people are in attendance and 4m and counting have joined the climate strike around the world.

Peter Wells 2019-9-20 20:38:44

Stand up and be counted

Greta said 350,000 people went on strike in Australia, 100,000 did so in London and 25,000 showed up for Dublin's climate protest.

In Berlin, 270,000 hit the streets, part of more than 1m who went on strike all over Germany. "Even Antarctica".

Our house is burning. It's not just the young people's house.

We all live here.

Peter Wells 2019-9-20 20:46:35

School's out

Greta notes plenty of students have taken the day off school to attend the protests. Riffing on the educational theme, she said:

Why should we study for a future that is being taken away from us, that is being stolen for profit?

She said there is much discussion about the students of today becoming climate scientists, but that would mean waiting too long. "We need to do this now."

Peter Wells 2019-9-20 20:52:01

'Change is coming whether you like it or not'

Reaching the crescendo of her address, Greta says:

We are a wave of change. Together and united, we are unstoppable. This is what people power looks like. We will rise to the challenge.

We will hold those who are most responsible for this crisis accountable. We can and we will.

If you belong to that small group of people who feel threatened by us then we have some very bad news for you, because this is only the beginning. Change is coming whether they like it or not.

Peter Wells 2019-9-20 20:57:27

Pressure on leaders 'who are leaving it to us – the children'

The climate change activist thanks the crowd for turning out today and urges everyone to continuing applying pressure to political and business leaders, with the UN Climate Change Summit set to kick off on September 23.

What is the point of educating ourselves and learning facts when the people in power don't listen to the educated and pay attention and the facts?

We deserve a safe future and we demand a safe future. Is that really too much to ask?

We are not just some young people skipping school or some adults not going to work – we are a wave of change

We are the ones who are making a difference. If no one else will take action then we will. It should not be that way; we should not be the ones fighting for the future, but here we are.

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 21:21:11

No more selfies with politicians and celebrities

Moral Money reporter Patrick Temple-West reports from Battery Park:

Thunberg castigated politicians and others in power for failing to act on climate change.

“Everywhere I have been, the situation is more or less the same,” Thunberg said before thousands of cheers and chants of "Greta, Greta" at the southern tip of New York with the Statue of Liberty in the background.

The politicians, their beautiful words, are the same.

The politicians and celebrities who want to take selfies with us are the same.

The empty promises are the same, the lies are the same and the inaction is the same.

No where have I found anyone in power who dares to tell it like it is

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 21:52:33

Greta leaves the stage – but the show goes on

Various performers and speakers took the stage well into the early New York evening, including rapper Jaden Smith and sister Willow.

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 21:56:23

Adults out on climate strike too

Leslie Hook, the FT's environment correspondent, reports from Battery Park:

While there were many youth and students attending the protest what was also noticeable about the crowd listening to Greta Thunberg speak in Battery Park was that there were a lot of adults too.

Several I spoke to took days off work to attend the climate protest, joining in Ms Thunberg’s call for a “work strike” by adults.

Bernice Rosenzweig, an environmental scientist (pictured left below), says she is attending the protests for the first time today. “I’m here because climate change is a global emergency, it is unequivocable,” she says, holding a sign that reads: “Just as my ancestors planted for me, so I will plant for my children.”

She says she like Greta’s speech, but added. “I feel badly, as an adult, that children have to rise up and take the leadership initiative.”

Nearby, Daygan Sobotka, a solar panel manager, holds a sign that illustrates rising temperatures with color stripes. He says he also took leave to attend the event. “Greta is inspirational, and she speaks the truth,” he says.

“In the space of just one year, she has gotten people to do things that I have never seen in 41 years.”

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 22:22:14

Little noise from the corporate sector

US business editor Andrew Edgecliffe-Johnson reports that there has been little on the climate strikes around the world from chief executives.

But Paul Polman, the former consumer goods company Unilever CEO, stood out, tweeting that climate change was the greatest intergenerational crime ever committed and that young people were "rightly" demanding bold action.

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 22:40:06

US business editor Andrew Edgecliffe-Johnson notes that the week ahead at the UN General Assembly means only one thing for most New Yorkers: traffic.

So it is little surprise to see some companies try to capitalise on wealthier visitors’ aversion to going nowhere fast. While Greta Thunberg arrived by yacht, most UNGA attendees still prefer swifter modes of transport, whatever their environmental impact.

Blade, an app-operated helicopter shuttle service, emailed customers on Friday to warn them traffic would be “obscene”, “unbearable” and “near complete gridlock”. Its recommendation, naturally, was that UNGA-goers should “soar above” the yellow cabs and Ubers.

Services would be crimped by flight restrictions mandated by President Trump's Secret Service agents, Blade warned, but as of Friday afternoon, there were still some seats available for flights between Manhattan and JFK, starting at $195 each way.

Emiliya Mychasuk 2019-9-20 23:09:59

Stand by for the Climate Action Summit 2019 in New York next week

Numbers for the day of climate strikes remain entirely unverified. But if the organisers behind Greta Thunberg's movement are even half right about the figures of more than 3 million people — and that was the tally even before counting in North and South America — massing in waves around the world will set up the challenge thrown at the the Climate Change summit at the United Nations next week.

The FT will cover the action through the weekend and into next week, in particular the response from the business and corporate world. You can read more of the coverage on climate change here from environment correspondent Leslie Hook.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.