Vacances de Noël au ski : les réservations au beau fixe dans les stations pyrénéennes – Meilleurs vacances au ski

l'essentiel
Avec une moyenne de 2,50 mètres au sommet des domaines skiables et 1,50 mètre en pied de piste, la neige est au rendez-vous de ces vacances de Noël. L'anticyclone, déjà là, promet un soleil durable pour cette fin d'année. Les réservations sont plutôt au beau fixe, compte tenu de la cinquième vague et d'un calendrier pas forcément idéal.

"Y aura-t-il de la neige à Noël?" à cette question récurrente chaque année, début décembre, la nature a répondu oui depuis déjà deux semaines. Une bonne partie des stations de ski des Pyrénées a ouvert, comme prévu à partir du 4 décembre. Certes, la semaine dernière a été perturbée par les intempéries. Les risques d'avalanches, les routes d'accès coupées, ont fortement contrarié l’exploitation des stations de ski dont certaines ont dû fermer en totalité ou de manière partielle. Mais désormais, toutes les stations, de ski de pistes, et les espaces nordiques disposent d'un matelas de neige conséquent pour permettre aux exploitants et socioprofessionnels de dormir sur leurs deux oreilles pendant toute la durée des vacances de Noël. Même pas peur du redoux tant le ciel a été généreux. Depuis dimanche, le soleil est de retour et semble s'installer de manière durable pour ces vacances de Noël. Après la neige, le beau temps est un des éléments indispensables pour des vacances réussies. Les stations vont avoir le temps de peaufiner la préparation de leur domaine skiable afin d'ouvrir en grand dès samedi. La belle météo permet aussi au service des routes de mettre les accès aux stations de ski au "noir". Bref, on peut d'ores et déjà entonner la devise idéale des vacances à la neige "Blanc, bleu, noir".

Mais quid de la clientèle? Est-ce qu'elle répond à cet appel de la montagne qui offre des conditions idéales pour des vacances de rêves? L'envie de neige et de ski semble l'emporter sur les craintes de futures restrictions liées à la 5e vague. Après tout, les stations et le gouvernement sont tombés d'accord sur un protocole qui garantit l'ouverture des domaines skiables. Aussi, les réservations pour ces vacances de Noël sont plutôt au beau fixe.  Les stations N'Py enregistrent ainsi un taux de réservation de 66% pour la première semaine des vacances de Noël et de 85% pour la deuxième. Un résultat très légèrement inférieur aux vacances de Noël 2019-2020 (soit -10% sur la période) qui s'explique notamment par un 25 décembre et un 1est janvier qui tombent un samedi.

"Les tendances de fréquentation pour ces vacances sont mitigées suivant les secteurs des Vallées de Gavarnie. S'agissant de Barèges, la vallée de Luz et Gavarnie-Gèdre, on a des réservations en courts séjours dès ce week-end et pour la seconde semaine des vacances. Pour la vallée d’Argelès et  le Val d’Azun, ce sont plutôt des courts séjours et des séjours d’une semaine surtout pour la seconde semaine. Comme les autres années, Noël se fera en famille à domicile. La centrale de réservation enregistre une majorité de réservations pour la seconde semaine également. À Barèges, on a eu plusieurs appels de clients inquiets quant au fait de présenter le pass sanitaire, surtout pour des familles avec enfants de 12-15 ans pas vaccinés. Ces derniers jours, les questions portées sur les accès et l’état des routes. Mais, comme l’hiver dernier, les clients ont des envies de vacances à la montagne et au grand air" explique Delphine Lafon, chargée des relations presse à l'office de tourisme des vallées de Gavarnie.

Blandine Vernardet, directrice du Grand Tourmalet, confirme - c'est habituel - une deuxième semaine plus forte que la première. "Nous enregistrons des taux de remplissages qui sont plutôt bons malgré un calendrier compliqué, les récentes chutes de neige ont bien aidé, avec un taux de remplissage excellent sur la deuxième semaine (+ de 90%), et juste en dessous pour la première.
Le volume de courts séjours pèse pour 20% des réservations, ce n'est pas aussi élevé que ce qu'on craignait".

"Du dimanche au dimanche"

La contrainte du calendrier semble moins prégnante pour la station de Saint-Lary. "Le calendrier est plutôt bon pour nous car il sépare les vacances espagnoles des Français, ce qui génère 3 semaines de très bonne fréquentation au lieu de deux. La plupart des hébergeurs se sont adaptés au réveillon le vendredi soir en proposant les locations du dimanche au dimanche afin d'éviter d'avoir à faire les valises le 25 ou le 1est", souligne Manu Bernia, chargé de la communication à l'office de tourisme de Saint-Lary . Et d'ajouter : " Sur la période de vacances nous sommes sur une progression de l'ordre de 6% avec un taux de remplissage moyen de l'ordre de 72% sur ces 3 semaines. Si la semaine de Noël reste relativement stable, la semaine du jour de l'An connaît une progression de +5% (sans les Espagnols) et celle des Rois de plus de 20%. Avant les chutes de neige, nous étions en avances "à date" sur les fréquentations des 3 semaines (18/12>06/01). Depuis, les chutes de neige ont bien entendu eu leur effet en boostant ces réservations. De plus nous avons constaté que face à l'incertitude sur l'évolution sanitaire les demandes se concentrent essentiellement sur le début de saison jusqu'à janvier. Les clientèles de février prenant des infos mais semblant être  "en attente" de plus de lisibilité avant de finaliser leurs réservations".

Le rappel des règles sanitaires à respecter

Le pass sanitaire est obligatoire pour emprunter les remontées mécaniques (à partir de 12 ans et 2 mois). Il est recommandé d'avoir une version papier sur soi car les batteries des portables se décharegent rapidement avec le froid en montagne. Rappelons que des contrôles aléatoires peuvent être effectués à l'embarquement des remontées mécaniques. Le port du masque est obligatoire pour les plus de 11 ans dans les files d’attente des remontées mécaniques, dans les attroupements autour des remontées mécaniques et dans la mesure où la distanciation physique n’est pas possible. Le masque n’est pas obligatoire sur les téléskis et tapis n’embarquant qu’un skieur à la fois ainsi que lors de la pratique du ski.