Thaïlande – Wikitravel – Choisissez vos vacances au ski en fonction des hôtels

Thaïlande

Bannière Thaïlande.jpg

Parc historique de Sukhothai, Sukhothai
Lieu
La Thaïlande dans sa region.svg
Drapeau
Drapeau de la Thaïlande.svg
Faits rapides
Capitale Bangkok
Gouvernement Monarchie constitutionnelle
Devise Baht thaïlandais (THB)
Surface 513 120 km²
terrain : 510 890km²
eau : 2 230 km²
Population 66 720 153 (estimation 2011)
Langue Thaï, langues minoritaires
Religion Bouddhisme (principalement Theravada), Islam dans le sud
Électricité 220V, 50Hz (prise américaine et/ou européenne)
Code postal +66
TLD Internet .e
Fuseau horaire UTC +7
Urgences cadran 999

Thaïlande (ประเทศไทย), officiellement le royaume de Thaïlande (ราชอาณาจักรไทย) est un pays d'Asie du Sud-Est avec des côtes sur la mer d'Andaman et le golfe de Thaïlande. Il borde le Myanmar (Birmanie) au nord-ouest, le Laos au nord-est, le Cambodge au sud-est et la Malaisie au sud.

Avec une cuisine étonnamment bonne, un climat tropical, une culture fascinante, des montagnes majestueuses et génial plages, la Thaïlande attire les voyageurs du monde entier, et à juste titre.

La Thaïlande est un pays d'une beauté naturelle à couper le souffle, d'un climat incroyable et d'une population délicieusement sympathique, mais c'est aussi un pays en proie à des luttes politiques internes et à une corruption généralisée.

Un Américain a récemment passé du temps dans une prison thaïlandaise après avoir critiqué un complexe thaïlandais sur TripAdvisor. Les lois thaïlandaises sur la diffamation sont sévères, même si vous avez dit la vérité, alors soyez très prudent avant de publier quoi que ce soit en ligne sur votre expérience dans le pays.

Comprendre[[Éditer]

La Thaïlande est le pays d'Asie du Sud-Est le plus visité par les touristes, et pour cause. Vous pouvez trouver presque tout ici : une jungle épaisse aussi verte que possible, des eaux cristallines qui ressemblent plus à un bain chaud qu'à une baignade dans l'océan, et de la nourriture qui peut vous friser les poils du nez tout en dansant sur vos papilles gustatives. Exotique, mais sûr ; bon marché, mais équipé de toutes les commodités modernes dont vous avez besoin, il y en a pour tous les intérêts et toutes les tranches de prix, des bungalows pour routards en bord de mer à certains des meilleurs hôtels de luxe au monde. Et malgré le flux important du tourisme, la Thaïlande conserve sa quintessence thaïlandaise, avec une culture et une histoire qui lui sont propres et un peuple insouciant célèbre pour son sourire et son amusement. sanuk mode de vie. De nombreux voyageurs viennent en Thaïlande et prolongent leur séjour bien au-delà de leurs plans initiaux et d'autres ne trouvent jamais de raison de partir. Quelle que soit votre tasse de thé, ils savent comment la préparer en Thaïlande.

Cela ne veut pas dire que la Thaïlande n'a pas ses inconvénients, y compris les difficultés de croissance considérables d'une économie où un ouvrier agricole a la chance de gagner 300 bahts par jour tandis que le nouveaux riches croiser dans leurs BMW. Bangkok, la capitale, est connue pour ses embouteillages et son développement effréné a détruit une grande partie de Pattaya et de Phuket, autrefois magnifiques. Dans les zones très touristiques, certains voyous ont fait de l'arnaque des touristes une forme d'art, et les files d'attente à l'immigration sont souvent longues, ce qui donne aux voyageurs une mauvaise première et dernière impression. Et en raison de la baisse de certaines devises occidentales telles que la livre sterling et le dollar australien, combinée à des années d'inflation, la Thaïlande n'est plus aussi bon marché qu'autrefois, en fait, vous constaterez que beaucoup de choses, en particulier les produits importés, coûtent plus qu'en Occident.

Autres destinations[[Éditer]

Régions[[Éditer]

La Thaïlande peut être commodément divisée en cinq régions géographiques et culturelles :

Isaan
La grande région du nord-est. Sortez des sentiers battus et découvrez l'arrière-pays thaïlandais, une cuisine alléchante et de magnifiques ruines khmères.

Histoire[[Éditer]

Le premier royaume thaïlandais identifiable a été fondé à Sukhothai en 1238, atteignant son apogée sous le roi Ramkhamhaeng au 14ème siècle avant de tomber sous le contrôle du royaume d'Ayutthaya, qui régnait sur la plupart de la Thaïlande actuelle et une grande partie du Laos et du Cambodge d'aujourd'hui. , absorbant finalement aussi le royaume du nord de Lanna. Ayutthaya fut saccagée en 1767 par les Birmans, mais le roi Taksin se regroupa et fonda une nouvelle capitale à Thonburi. Son successeur, le général Chakri, traversa la rivière pour rejoindre Bangkok et devint le roi Rama I, le père fondateur de la Dynastie Chakri qui règne (constitutionnellement) à ce jour.

Connu comme Siam jusqu'en 1939, la Thaïlande est le seul pays d'Asie du Sud-Est à n'avoir jamais été colonisé par une puissance étrangère et en est farouchement fière. Une révolution sans effusion de sang en 1932 a conduit à une monarchie constitutionnelle. Pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que le Japon conquérait le reste de l'Asie du Sud-Est, seule la Thaïlande n'a pas été conquise par les Japonais en raison de mesures politiques intelligentes. En alliance avec le Japon pendant la Seconde Guerre mondiale, la Thaïlande est devenue un allié des États-Unis à la suite du conflit. Après une série de dictatures militaires et des premiers ministres civils rapidement renversés, la Thaïlande s'est finalement stabilisée dans une approximation juste d'une démocratie et l'économie a prospéré grâce au tourisme et à l'industrie. Au-dessus de tout présidait Le roi Bhumibol Adulyadej (Rama IX), le monarque au règne le plus long du monde et une figure profondément aimée et respectée aux proportions quasi mythiques.

En septembre 2006, un coup d'État militaire rapide et sans effusion de sang a renversé le magnat populiste Thaksin Shinawatra's gouvernement démocratiquement élu mais largement critiqué, exposant une ligne de fracture entre l'élite urbaine qui a gouverné la Thaïlande et les masses rurales qui ont soutenu Thaksin. Thaksin s'est exilé et une série de gouvernements instables ont suivi, avec les successeurs de Thaksin Thaï Rak Thaï parti et les royalistes-conservateurs Alliance populaire pour la démocratie en duel à la fois dans les coulisses et, parfois, dans les rues, aboutissant à la saisie et à la fermeture des aéroports de Bangkok pendant une semaine en novembre 2008. La scène politique reste en mouvement et la direction du pays une fois le roi malade décédé est un point d'interrogation majeur en raison de l'insuffisance perçue de l'héritier actuel.

Politique[[Éditer]

La Thaïlande est en théorie toujours une monarchie constitutionnelle, avec le roi comme chef d'État très respecté et vénéré, mais il y a eu des coups d'État militaires répétés et depuis 2016, le pays est dirigé par une junte militaire qui n'autorise aucune opposition politique organisée. Un projet de nouvelle constitution limiterait considérablement le pouvoir des gouvernements élus.

Dans la pratique, le rôle du roi est en grande partie cérémoniel, le Premier ministre détenant le plus d'autorité au sein du gouvernement. Cependant, le roi et la famille royale sont toujours protégés par des lèse majesté lois, qui prévoient de longues peines de prison pour toute personne reconnue coupable d'avoir insulté le roi ou tout autre membre de la famille royale. Cela peut inclure des blagues ou même des références très indirectes.

Climat[[Éditer]

La Thaïlande est en grande partie tropical, il fait donc chaud et humide toute l'année avec des températures comprises entre 28 et 35 °C (82-95°F), un degré de relief fourni uniquement dans les montagnes de l'extrême nord de la Thaïlande. L'observateur attentif notera cependant trois saisons :

Il existe des écarts locaux par rapport à ces schémas généraux. En particulier, la côte sud-est de la Thaïlande (y compris Ko Samui) a les pluies inversées, la haute saison étant mai-octobre et la saison morte des pluies en novembre-février.

Gens[[Éditer]

Le peuple thaïlandais est en grande partie indigène, bien qu'il existe d'importantes minorités de Chinois ethniques et de Chinois thaï-chinois assimilés dans tout le pays, des musulmans au sud près de la frontière malaisienne et des tribus montagnardes comme les Karen et les Hmong au nord du pays. La religion majoritairement dominante (95 %) est Bouddhisme Theravada, bien qu'il y ait des adeptes du confucianisme, de l'islam, du christianisme et des religions animistes.

Culture[[Éditer]

La culture de la Thaïlande continentale est fortement influencée par bouddhisme. Cependant, contrairement aux pays bouddhistes d'Asie de l'Est, les bouddhistes thaïlandais suivent l'école Theravada, qui est sans doute plus proche de ses racines indiennes et met davantage l'accent sur le monachisme. temples thaïlandais connus sous le nom quois, resplendissants d'or et facilement identifiables avec leurs toits ornés, multicolores et pointus sont omniprésents et devenir un moine à la robe orange pendant une courte période, généralement la saison des pluies de trois mois, est un rite de passage courant pour les jeunes garçons et hommes thaïlandais .

Une tradition pré-bouddhique qui survit encore est la maison d'esprit (ศาลพระภูมิ saan phraphuum), que l'on trouve généralement au coin de n'importe quelle maison ou entreprise, qui abrite des esprits afin qu'ils n'entrent pas dans la maison et ne causent pas de problèmes. Plus le bâtiment est grand, plus la maison des esprits est grande, et les bâtiments placés dans des endroits particulièrement malchanceux peuvent en avoir de très grands. La maison des esprits la plus célèbre de Thaïlande est peut-être le sanctuaire d'Erawan à Bangkok, qui protège l'hôtel Erawan (aujourd'hui le Grand Hyatt Erawan) - construit en 1956 sur un ancien terrain d'exécution - et est maintenant l'un des sanctuaires les plus fréquentés et les plus populaires de la ville.

Certains arts traditionnels populaires en Thaïlande comprennent la danse et la musique traditionnelles thaïlandaises, basées sur des rituels religieux et des divertissements à la cour. Célèbre brutale Boxe thai (muay thaï), issu de l'entraînement militaire des guerriers thaïlandais, est sans aucun doute le sport indigène le plus connu du pays.

En plus de la culture thaïlandaise continentale, il existe de nombreuses autres cultures en Thaïlande, y compris celles des "tribus des collines" dans les régions montagneuses du nord de la Thaïlande (par exemple, Hmong, Karen, Lisu, Lahu, Akha), les musulmans du sud et les indigènes peuples insulaires de la mer d'Andaman.

La culture des hommes thaïlandais en transition vers les femmes transgenres, connues sous le nom de kathoey ou ladyboys, existe depuis des siècles. La Thaïlande a une importante population de ladyboys et elles sont plus répandues dans les zones touristiques. C'est quelque chose qui peut sembler étrange aux Occidentaux, et dont vous pouvez même plaisanter, mais ces personnes n'ont souvent pas une vie facile et ont du mal à s'intégrer dans la société. Traitez-les comme n'importe quelle autre personne, mais soyez prudent tard le soir car ils sont parfois impliqués dans des délits mineurs.

Calendrier[[Éditer]

En plus du calendrier grégorien, la Thaïlande utilise également le Calendrier solaire thaïlandais, qui a 543 ans d'avance. Ainsi, l'année thaïlandaise 2558 correspond à l'année occidentale 2015. Les dates thaïlandaises en anglais sont souvent écrites sous la forme ÊTRE., abréviation de "L'ère bouddhiste".

Certains jours fériés thaïlandais sont toujours calculés avec l'ancien calendrier lunaire thaïlandais, de sorte que leurs dates changent chaque année.

Vacances[[Éditer]

La Thaïlande a beaucoup de jours fériés, principalement liés au bouddhisme et à la monarchie. Personne ne les célèbre tous, à l'exception des banques, qui semblent souvent fermées.

Wisakha Bucha (วิสาขบูชา) - tombe à la pleine lune du sixième mois lunaire, qui est généralement en mai ou parfois en juin. Il commémore la naissance, l'illumination et la mort du Seigneur Bouddha qui se sont toutes produites le même jour à l'époque du Bouddha. La Journée Wisakha Bucha est reconnue comme la journée la plus importante du bouddhisme et également reconnue comme « Journée du patrimoine mondial » par l'UNESCO. Ce jour-là, les bouddhistes thaïlandais visitent un temple pour faire du mérite le matin et écoutent les sermons (Dhamma) des moines. Après le coucher du soleil, des processions aux chandelles (Wian-Tian) ont lieu dans la plupart des temples du pays. Les bouddhistes portent des bougies allumées, trois bâtons d'encens et des fleurs, généralement des fleurs de lotus et font trois fois le tour de la chapelle centrale dans le sens des aiguilles d'une montre parmi la fumée des bougies et des bâtons d'encens.

Makha Bucha (มาฆบูชา) - tombe à la pleine lune du quatrième mois lunaire, qui tombe généralement en février ou mars, et commémore le rassemblement spontané de 1 250 personnes devant le Bouddha, qui a conduit à leur ordination et à leur illumination ultérieure. Dans les temples de Bangkok et de toute la Thaïlande, les bouddhistes portent des bougies et font trois fois le tour du sanctuaire principal dans le sens des aiguilles d'une montre.

Asanha Bucha (อาสาฬหบูชา) - tombe à la pleine lune du huitième mois lunaire, généralement en juillet. Il commémore le premier sermon du Seigneur Bouddha et du premier moine du bouddhisme. De nombreux bouddhistes thaïlandais font du mérite, donnent de la nourriture aux moines, font des offrandes aux temples et écoutent les sermons donnés par les moines. Des cérémonies ont lieu dans des temples bouddhistes dans toute la Thaïlande. Le soir, les bouddhistes effectuent des processions aux chandelles (Wian-Tian) en se promenant dans la chapelle principale avec des bougies, trois bâtons d'encens et des fleurs de lotus. Ce jour est également marqué comme le début de la période de carême bouddhiste (Vassa) au cours de laquelle des bougies de cire pures sont allumées et allumées pendant cette période. Dans la province d'Ubon Ratchathani, un festival de bougies est organisé et il y a un défilé de bougies dont chaque bougie est énorme et composée de manière très élaborée et créative dans de nombreuses figures différentes. À Saraburi, les moines se promèneront dans la ville avec leurs bols, ce jour-là, pour laisser les bouddhistes mettre des fleurs dans leurs bols au lieu de la nourriture.

Durant nouvel An chinois (ตรุษจีน), les Thaïs chinois, nombreux à Bangkok, célèbrent en nettoyant leurs maisons et en offrant de la nourriture à leurs ancêtres. C'est principalement un temps de festin abondant. Visitez le quartier chinois de Bangkok ou Yaowarat pour profiter pleinement de la fête.

Songkran (สงกรานต์) - sans aucun doute la fête la plus amusante - est la célébration du nouvel an thaïlandais, parfois en avril (officiellement du 13 au 15 avril, mais la date varie dans certains endroits). Ce qui a commencé comme un rituel poli pour laver les péchés de l'année précédente est devenu le le plus grand combat d'eau au monde, qui dure trois jours complets. Les pistolets à eau et les Super Soakers sont conseillés et sont en vente partout. Les meilleurs endroits pour participer sont Chiang Mai, la région de Khao San Road à Bangkok et les stations balnéaires comme Pattaya, Ko Samui et Phuket. Sachez que vous serez très mouillé, ce n'est pas un sport de spectateur. Ces dernières années, les jets d'eau sont devenus de plus en plus désagréables, car les gens ont commencé à s'éclabousser d'eau glacée. Il est conseillé de porter des vêtements foncés, car les couleurs claires peuvent devenir transparentes lorsqu'elles sont mouillées.

Loy Krathong (ลอยกระทง) tombe le premier jour de pleine lune du douzième mois du calendrier lunaire, généralement en novembre, lorsque les gens se dirigent vers les rivières, les lacs et même les piscines des hôtels pour flotter des fleurs et des feuilles de bananier chargées de bougies (ou, ces jours-ci , polystyrène) flotteurs appelés krathong (กระทง). Le krathong se veut une offrande pour remercier la déesse du fleuve qui donne la vie au peuple. Les Thaïlandais pensent également que c'est le bon moment pour évacuer votre malchance et beaucoup placeront quelques mèches de cheveux ou des coupures d'ongles dans le krathong. Selon la tradition, si vous faites un vœu lorsque vous posez votre krathong et qu'il flotte hors de vue avant que la bougie ne s'éteigne, votre vœu se réalisera. Certaines provinces ont leur propre version de Loy Krathong, comme Sukhothai où se déroule un spectacle spectaculaire. Au nord, Chiang Mai et Chiang Rai, ont leur propre tradition unique de flotter Kom ou des ballons lanternes allumés. Cette vue peut être époustouflante car le ciel est soudainement rempli de lumières, rivalisant avec la pleine lune.

Jour de couronnement (5 mai) commémore le couronnement du roi actuel en 1950 (bien que son règne ait en fait commencé le 9 juin 1946 - faisant de lui non seulement le monarque le plus ancien de l'histoire thaïlandaise, mais aussi le chef d'État actuel le plus ancien au monde).

Le L'anniversaire du roi (5 décembre) est la fête nationale du pays et est également célébrée comme la fête des pères, lorsque les Thaïlandais rendent hommage et montrent leur amour pour Sa Majesté le Roi. Les bâtiments et les maisons sont décorés du drapeau du roi (jaune avec son insigne au milieu) et de son portrait. Les bâtiments gouvernementaux, ainsi que les bâtiments commerciaux, sont décorés de lumières. Dans le vieux Bangkok (Rattanakosin) en particulier, autour du Palais Royal, vous verrez de somptueux jeux de lumière sur les arbres, les bâtiments et les routes. Le L'anniversaire de la reine (12 août) est la fête des mères, et est célébrée de la même manière mais avec un peu moins de faste.

Cérémonie royale de labour (วันพืชมงคล). L'ancien rite depuis l'Antiquité pour remonter le moral des agriculteurs. Pour commémorer l'importance de l'agriculture pour l'économie de la Thaïlande. Les cérémonies ont lieu à Sanam Luang.

Anniversaire de la Reine / Fête des Mères (วันแม่แห่งชาติ) est le 12 août, l'anniversaire de SM la reine Sirikit.

La journée des enfants est le deuxième samedi de janvier de chaque année et a une devise pour les enfants par le Premier ministre de Thaïlande. De nombreuses organisations organisent des célébrations et des événements pour que les enfants obtiennent un cadeau et un jouet.

L'eVisa pour la Thaïlande sera pré-lancé dans quatre pays tests avant la fin de l'année : le Royaume-Uni, la France, la Chine et les Émirats arabes unis.

Sachez que si vous avez visité la Thaïlande à plusieurs reprises, en particulier en utilisant des entrées exemptées de visa, il est très possible que l'agent d'immigration soupçonne que vous travaillez illégalement dans le pays et refuse votre entrée. Ils ont également le pouvoir de vous demander de montrer 20 000 bahts (ou l'équivalent dans une autre devise) en liquide, pour prouver que vous avez de l'argent pour votre séjour, et vous serez probablement renvoyé dans le pays d'où vous venez si vous ne l'avez pas (ils n'acceptent pas les livres bancaires, les cartes de crédit, les relevés, uniquement les espèces). Il n'y a pas de guichets automatiques côté piste. Vous êtes plus susceptible d'être interrogé si vous visitez la Thaïlande en utilisant des visas dos à dos, ou si vous passez plus de temps en Thaïlande que dans votre pays d'origine.

Gardez simplement à l'esprit que les visas touristiques sont pour les vrais touristes. Si vous obtenez plusieurs visas touristiques par an, les autorités soupçonneront à juste titre que vous n'êtes pas un véritable touriste et que vous pourriez être renvoyé dans votre pays de départ. Obtenez toujours le bon type de visa, car le gouvernement devient de plus en plus strict en matière de refus d'entrée et de renvoi des personnes qui abusent de leur visa de touriste.

Modifications de l'exemption de visa
À partir du 29 août 2014, l'exemption de visa de 30 jours et les visas touristiques peuvent être prolongés de 30 jours une fois au bureau d'immigration le plus proche. Selon l'immigration, vous devez apporter avec vous un billet de vol de correspondance, 20 000 THB (certains ont signalé que l'argent n'a pas été demandé), la confirmation de réservation d'hôtel/l'itinéraire, une photo de format passeport et des frais de dossier de 1 900 THB avant l'expiration de la période initiale de 30 jours. Arrivez tôt, ils commencent à distribuer les numéros généralement à 08h00.
Plus d'informations peuvent être trouvées sur le site Web de l'immigration thaïlandaise.

(A) Pays/territoires qui ne nécessitent pas de visa pour un séjour jusqu'à 90 jours :-
Argentine, Brésil, Chili, Pérou et Corée du Sud.

(B) Pays/territoires qui n'exigent pas de visa pour un séjour jusqu'à 30 jours : (30 jours en entrant par voie aérienne ; par frontière terrestre seulement 14 jours)-
Australie, Autriche, Belgique, Bahreïn, Brunei, Canada, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hong Kong, Hongrie, Islande, Indonésie, Irlande, Israël, Italie, Japon, Koweït, Laos, Liechtenstein, Luxembourg, Macao, Malaisie, Monaco, Mongolie, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Oman, Philippines, Pologne, Portugal, Qatar, Russie, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Afrique du Sud, Suède, Suisse, Turquie, Émirats arabes unis, Royaume-Uni, États-Unis et Vietnam.

Cependant, les détenteurs de passeports des pays du G7 peuvent entrer par voie terrestre ou aérienne pendant 30 jours, sans visa. Voir les informations du ministère des Affaires étrangères.

(C) Pays/territoires qui ne nécessitent pas de visa pour un séjour jusqu'à 14 jours ou autres (si indiqué):-
Cambodge, Ukraine.

Ceux qui ont des passeports de pays peu connus, y compris les cités-États européennes, ou qui ont des problèmes de falsification de documents, doivent obtenir un visa à l'avance auprès de l'ambassade thaïlandaise la plus proche. Cela est vrai même si le visa à l'arrivée est techniquement autorisé. Il y a des rapports de touristes détenus en utilisant des passeports valides qui ne sont pas couramment présentés en Thaïlande. De plus, demandez une carte de visite à la personne ou à l'ambassade qui a accordé le visa, afin qu'ils puissent être contactés à l'arrivée, si nécessaire. Toute personne dont la nationalité n'a pas sa propre ambassade à Bangkok, doit savoir quel pays tiers représente vos intérêts là-bas, ainsi que les coordonnées locales.

Preuve de transit ultérieur : - longtemps heureusement ignoré par l'immigration thaïlandaise, est connu pour être strictement appliqué dans certains cas (les détenteurs de passeports indiens se méfient). L'exigence est pour un itinéraire de vol international - PAS en train, ferry ou autre type de départ.

Les compagnies aériennes, qui doivent payer pour votre vol de retour si l'immigration thaïlandaise ne vous permet pas d'entrer dans le pays, vérifient également cela et ne vous laisseront souvent pas embarquer sur votre vol pour la Thaïlande sans cela.) Une impression d'un billet électronique international sur une compagnie aérienne à bas prix est suffisant pour convaincre les responsables de l'application, mais ceux qui envisagent de continuer par voie terrestre devront peut-être faire preuve d'un peu de créativité. L'achat d'un billet entièrement remboursable et son remboursement une fois en Thaïlande est également une option.
Les traversées terrestres, en revanche, sont un processus très simple et la preuve de la poursuite du voyage n'est généralement pas requise (les détenteurs de passeports indiens se méfient encore une fois... ou quiconque, si les agents frontaliers décident simplement de maintenir la bureaucratie).

Dépassement : -
Il est possible de rester trop longtemps en Thaïlande avec une amende de 500 bahts par jour. Auparavant, il était assez simple d'éviter le dépassement en effectuant un visa pour un pays voisin par voie terrestre ou via un vol bon marché, mais depuis le 12 août 2014, cela ne sera plus possible selon les derniers développements.

Des réglementations plus strictes introduites le 22 juillet 2014 imposent désormais des sanctions plus sévères afin de limiter les dépassements de durée. Comme on peut le voir dans les tableaux, une distinction est faite en ce qui concerne les circonstances d'un dépassement. Les personnes ayant dépassé la durée de leur séjour se présentant aux agents de l'immigration dans un aéroport ou à un autre contrôle aux frontières sont soumises aux réglementations du premier tableau.

Dans toutes les autres circonstances, les personnes ayant dépassé la durée du séjour encourront les peines beaucoup plus sévères d'une interdiction de rentrer en Thaïlande pendant au moins cinq ans, même s'ils n'y restent qu'un ou deux jours.

Par exemple, une personne ayant dépassé la durée du séjour sans faute de sa part est impliquée dans un accident ou est impliquée dans une altercation au cours de laquelle la police est appelée. La première chose que la police voudra voir, c'est votre passeport. Une fois qu'il devient évident que vous avez dépassé votre accueil, vous êtes susceptible d'être expulsé et interdit de rentrer dans le royaume pendant cinq ou dix ans.

Départ à l'aéroport ou autre contrôle aux frontières Peine
Dépassement de 90-365 jours Interdit de rentrer dans le royaume pendant un an
Dépassement de plus d'un an Interdit de rentrer dans le royaume pendant trois ans
Dépassement de plus de trois ans Interdit de rentrer dans le royaume pendant cinq ans
Dépassement de plus de cinq ans Interdit de rentrer dans le royaume pendant dix ans
Appréhendé par les forces de l'ordre pour quelque raison que ce soit Peine
Dépassement de moins d'un an Interdit de rentrer dans le royaume pendant cinq ans
Dépassement de plus d'un an Interdit de rentrer dans le royaume pendant dix ans

Plus d'informations peuvent être trouvées sur le site Web de l'immigration thaïlandaise.

En avion[[Éditer]

Les principaux aéroports internationaux de Thaïlande se trouvent à Bangkok et à Phuket, et tous deux sont bien desservis par des vols intercontinentaux. Pratiquement toutes les compagnies aériennes qui desservent l'Asie desservent également Bangkok, ce qui signifie qu'il existe de nombreux services et que la concurrence sur les routes aide à maintenir les prix des billets bas.

Les aéroports internationaux sont également situés à Hat Yai, Krabi, Ko Samui et Chiang Mai, bien que ceux-ci soient largement limités aux vols en provenance d'autres pays d'Asie du Sud-Est. Kuala Lumpur et Singapour sont d'excellents endroits pour prendre des vols vers ces petites villes thaïlandaises, ce qui signifie que vous pouvez éviter les rabatteurs et les files d'attente toujours présents à Bangkok.

Le transporteur national est la très réputée Thai Airways, Bangkok Airways comblant certaines lacunes dans la région voisine. Bangkok Airways offre un accès Internet gratuit pendant que vous attendez que l'embarquement commence à votre porte d'embarquement.

Les vols charters depuis et vers la Thaïlande depuis des destinations internationales sont opérés par Hi Flying Group. Ils volent vers Bangkok, Phuket, Ko Samui et Udon Thani.

De nombreux transporteurs à bas prix desservent la Thaïlande, notamment [Nok Air], Thai Air Asia et Thai Lion Air. Voir les compagnies aériennes à bas prix en Asie pour une liste à jour.

Pour une liste complète en un coup d'œil de tous les transporteurs basés en Thaïlande, consultez le Compagnies aériennes thaïlandaises rubrique (ci-dessous).

Par la route[[Éditer]

Cambodge - six postes frontières internationaux. L'autoroute de Siem Reap et des temples d'Angkor via Poipet à Aranyaprathet, autrefois l'étoffe des cauchemars, est maintenant simplement mauvaise et peut généralement être parcourue en moins de 3 heures. Le passage de la frontière à Poipet reste cependant l'étoffe des cauchemars. Le côté cambodgien est simplement lent. Le côté thaïlandais est glacial : les voyageurs font la queue (à l'extérieur dans la chaleur) pour atteindre une file d'attente (dans le bâtiment de l'immigration) - généralement deux et une heures, respectivement. Une alternative est de se diriger vers Hatlek/ Cham Yeam en direction de Koh Kong ; cette traversée est calme et honnête avec de bonnes liaisons de communication.

Laos - le poste frontière le plus fréquenté se situe au pont de l'amitié sur le Mékong entre Nong Khai et la capitale laotienne Vientiane. Il est également possible de traverser le Mékong à Chiang Khong / Huay Xai, Nakhon Phanom / Tha Khaek, Mukdahan / Savannakhet, et ailleurs.

Malaisie et Singapour - la montée est tout à fait possible, mais pas avec un véhicule de location. Les principaux points de passage (avec le nom de la ville du côté malais entre parenthèses) entre la Thaïlande et la Malaisie sont Padang Besar (Padang Besar) et Sadao (Bukit Kayu Hitam) dans la province de Songkhla, Betong (Pengkalan Hulu) dans la province de Yala et Sungai Kolok (Rantau Panjang ) dans la province de Narathiwat. Il y a des bus réguliers de Singapour au hub sud de Hat Yai.

Si vous conduisez, selon que votre point de départ est Singapour, Kuala Lumpur ou Penang, vous pouvez vous attendre à vous rendre respectivement à Hat Yai, Nakhon Si Thammarat et Krabi / Phuket / Ko Samui le même jour. La clé pour cela est de partir *TOT* (7h00) car les formalités de passage aux frontières peuvent prendre jusqu'à 2h30, en particulier les week-ends fériés. Ce qui suit est un guide des procédures de passage des frontières au point de passage frontalier de Bukit Kayu Hitam / Sadao.

Ce dont vous allez avoir besoin:

1) Passeports d'une validité d'au moins six mois

2) Document d'immatriculation original de la voiture - si vous êtes en Malaisie et que vous avez une voiture en prêt, vous pouvez vous adresser à votre banque de financement et demander l'original pour le voyage. Ils vous demanderont d'écrire une lettre pour le demander, puis vous la remettront.

3) Visa pour la Thaïlande si votre nationalité l'exige (les Malais et les Singapouriens n'en ont pas besoin). Même si vous n'êtes pas éligible à l'entrée sans visa, si vous passez au poste frontière de Bukit Kayu Hitam / Sadao, vous pouvez obtenir un visa à votre arrivée à la frontière si vous êtes originaire de l'un des pays éligibles.

4) Assurance automobile de responsabilité civile pour la Thaïlande - L'assurance automobile malaisienne et singapourienne ne s'étend PAS au territoire de la Thaïlande. La couverture légale minimale pour la Thaïlande est facilement achetée dans la ville malaisienne de Changlun juste avant la frontière. Arrêtez-vous dans l'un des nombreux magasins qui ont des panneaux annonçant « Insurans ». Une couverture tierce peut être achetée pour un minimum de 17 MYR (~ 6,3 SGD) qui vous couvre pendant 9 jours. Une couverture à plus long terme peut également être achetée si vous prévoyez de faire plusieurs voyages au cours d'une année. Cependant, étant donné que cette assurance ne couvre pas les dommages causés à votre propre véhicule, vous devez appeler votre compagnie d'assurance et lui demander une extension de la couverture de première partie à la Thaïlande, bien que cela ne soit pas légalement requis. La plupart des compagnies d'assurance le feront par voyage. Les frais peuvent varier selon votre compagnie d'assurance. Lorsque vous souscrivez une assurance automobile, beaucoup vous vendent également des cartes d'arrivée / départ thaïlandaises pour un montant nominal de 2 MYR (0,75 SGD) chacune. While these are freely available at the border, it will save you some time and hassle getting these here. The insurance agent will also fill them in for you!

Procedure for crossing:

1) Follow the North-South highway to its terminus at Bukit Kayu Hitam. Continue straight towards the Thailand border.

2) You will first pass through a Malaysian immigration checkpoint. You do not need to get out of your car here, regardless of nationality. Just drive up to the window and hand over the passports for yourself and all passengers in the car as well the car registration document. Once they are scanned / stamped and handed back to you, continue driving ahead.

3) The next checkpoint is a Malaysian customs checkpoint, but there is a gap of about a kilometer between the Malaysian immigration and Malaysian customs checkpoints. In this gap, on the left, there is a duty-free shopping complex. It might be worth stopping here on the way back since goods here are somewhat cheaper than at Malaysian supermarkets and no GST is charged here. Again, at the Malaysian customs checkpoint, you do not need to get down from the vehicle. Just drive up to the window and hand over your documents. Assuming that you have no contraband and nothing to declare, you will be waved through.
Now this part is a bit tricky ...

4) Immediately after the Malaysian customs checkpoint, you will pass a border stone indicating that you are now in Thailand. To your left, there will be a large parking lot. Go ahead and park your vehicle there and come outside with your documents (Passports, car registration and car insurance).

5) Stand in the Immigration and Borderpass lines to clear immigration. You can *only* stand in these lines if you are of Malaysian, Singaporean, Thai, or other nationality that does not require a visa for entry to Thailand. If you require a visa on arrival or if you have a stamped visa from the Thai embassy, you must go into the office on the left to get your immigration stamp. However, since the queues at the Immigration and Borderpass lines are longer than the crowd inside the office, you'll probably finish your immigration formalities faster than if you were of a nationality that does not need a visa for entry to Thailand!

6) Once the immigration stamp has been provided, take your documents to the Customs window (right in front of the Immigration and Borderpass windows). Hand over your passport and car registration (and insurance, if they ask for it) to the Customs agent and they will provide you with a temporary import permit for your vehicle. This import permit is valid for ONE MONTH and you must have this permit in order to take your vehicle out of Thailand, so protect it as carefully as you would your passport. The import permit has some scary looking words in it, such that you will pay a fine of THB 1,000 per day for every day beyond the expiry of this import permit for a maximum of 10 days, and then THB 1,450,000 if you keep your vehicle in Thailand beyond that! Don't worry about those scary words, as long as you don't overstay your visa and leave within 30 days with your vehicle, you will face no problems whatsoever. The temporary import permit is provided freely for no charge.

7) Once you have cleared immigration formalities and collected your vehicle import permit, walk back behind these booths you just passed to the parking lot. Collect your car now and then drive past those very same booths. You may or may not get stopped by a Thai officer for documents checking, so it is imperative that you complete the procedures mentioned above. It would be very easy to drive into Thailand without either getting an immigration stamp or a vehicle import permit, which may complicate matters for you upon your exit.

8) Set your clocks back an hour since Thailand time is one hour behind Malaysia / Singapore time. Drive into Sadao and further into Thailand! Enjoy your stay and drive safely!

Myanmar:

By train[[edit]

Thailand's sole international train service links to Butterworth (near Penang) and Kuala Lumpur in Malaysia, continuing all the way to Singapore. Tickets are cheap even in first class sleepers, but it can be a slow ride; the 2-hour flight to Singapore will take you close to 48 hours by rail, as you have to change trains twice. The luxury option is to take the Eastern & Oriental Express, a refurbished super-luxury train that runs along the same route once per week, with gourmet dining, personal butler service and every other colonial perk you can think of. However, at around USD2200 one-way just from Bangkok to Kuala Lumpur, this is not exactly a budget friendly route!

While you can't get to Laos or Cambodia by train, you can get very close, with rail terminals just across the border at Nong Khai (across the river from Vientiane) and Aranyaprathet (for Poipet, on the road to Siem Reap). A link across the Mekong to Laos opened in March 2009, but service to Cambodia remains on the drawing board.

There are no rail services to Myanmar, but the Thai part of the infamous Burma Death Railway is still operating near Kanchanaburi.

By ferry[[edit]

It is now possible in high-season (Nov-May) to island-hop using ferries from Phuket all the way to Indonesia. This can now be done without ever touching the mainland, Phuket (Thailand) to Padang (Indonesia).

Islands en route:

Thai portion can be done in a day.

Ferries cross from Satun in southern Thailand to the Malaysian island of Langkawi, while over in Narathiwat Province, a vehicular ferry shuttles between Tak Bai and Pengkalan Kubur, near Kota Bharu in Malaysia's Kelantan state.

There are also occasional cruises from Malaysia and Singapore to Phuket and Bangkok, the main operator being Star Cruises, but no scheduled services.

Get around[[edit]

By plane[[edit]

Thailand is a large country, and if sitting in a bus for 11 hours is not your idea of a fun time, you may well want to consider domestic flights. Never terribly expensive to begin with (at least by Western standards), the deregulation of the industry has brought in a crop of new operators: with a little research, it's possible to fly pretty much anywhere in the country for less than 2,000 baht. Various taxes and (often hefty) surcharges are invariably added to the "advertised" prices.

For the benefit of passengers arriving on international flights who intend to fly to another destination using a budget airline, there is a free shuttle bus which connects Bangkok Suvarnabhumi Airport with the budget terminal at Don Mueang Airport. The bus departs from the 2nd Floor, Gate 3 and runs hourly in both directions starting at 05.00 with the last bus departing from both terminals at midnight. As you exit Gate 3, turn right. The bus has an orange colour scheme and is the only one which stops at that location so you won't have any trouble finding it.

From Don Mueang Airport, the bus departs from the 1st floor. You have to be a little careful here and make sure you get on the correct bus which will have a sign on the dashboard saying "Suvarnabhumi Airport" on it. The shuttle bus doesn't have a conductor, so if you get on another bus with the same colour scheme, but there's a conductor on it issuing tickets, you're on the wrong bus!

During off-peak hours, the journey takes approximately 40 minutes, but add another 30 minutes to that if you're going to be travelling during the rush hour. It's a pleasant trip though and the vehicle is fully air-conditioned.

The driver will want to see the ticket for your onward flight, so keep that handy when boarding.

Thai airlines[[edit]

Asian low cost carrierAirAsia has coverage of international and domestic routes in Thailand and offers discounted tickets if booked well in advance; however, prices rise steadily as planes fill up. It's sometimes even cheaper than bus or train, if booked at least a week or two in advance. They fly A320s from Bangkok to a number of places domestically, as well as cities across Southeast Asia and China. ]. On-line booking is straightforward and can be done even using the mobile phone, but must be done at least twenty-four hours in advance; ticket sales at the check-in desk close one hour before the departure time.

Bangkok Airways promotes itself as "Asia's Boutique Airline", and has a near monopoly on flights to its own airports at Ko Samui (now shared with Thai Airways), Sukhothai and Trat. More expensive and the posh option; however, their Discovery Airpass with fixed per segment rates can be good value, especially if used to fly to Siem Reap, (Cambodia) or Luang Prabang, (Laos). Note that the Discovery Airpass can now only be purchased from abroad.

Nok Air took to the skies in 2004 sporting graphic paints scheme with a bird's beak painted on the nose. 39% owned by Thai Airways, they compete with Air Asia on price and, with a very comprehensive domestic network, are a good choice overall. In 2014 they became the number one domestic carrier in terms of passengers carried and will commence a new regional airline NokScoot with joint venture partner Singapore Airlines.

Orient Thai, previously One-Two-Go, is easily the dodgiest of Thailand's main carriers, flying a ragtag bunch of ancient planes with a poor safety record, including a crash in Phuket in 2007 that killed 90 people. The fleet has been grounded on and off, but as of late-2010 they're flying again. Unlike most LCCs, their ticket prices don't change much, meaning they're often the cheapest option for last-minute flights, if you are not afraid. If you're tall (above 6 feet), get an exit row seat unless you want to ride the whole flight with your knees resting against the seat in front.

Thai Airways is a full service airline, but usually more expensive than the alternatives (look for their promotions, though). Travel agents often sell only Thai Airways or Bangkok Airways tickets; you can also book on-line. Thai Airways is a member of Star Alliance; all domestic flights, except some promotional fares, give at least 500 Star Alliance miles, which may (partially) compensate the price difference.

Thai Smile is Thai Airway's answer to the threat to its business posed by the various budget airlines which have mushroomed in Thailand - a premium budget airline, if that is not an oxymoron. Although fares can hardly be considered to be 'budget orientated', they are a little bit cheaper than the parent company and worth considering since they fly from the main international terminal at Suvarnabhumi Airport. In September 2014 Thai Smile moved a number of its flights to Don Mueang Airport.

Jet Asia Airways is a Thai airline based out of Suvarnabhumi International Airport in Bangkok, Thailand. The fleet is composed exclusively of Boeing 767 aircraft focusing on the Asian charter market.

By train[[edit]

State Railway of Thailand (SRT) has a 4,000km network covering most of Thailand, from Chiang Mai in the north all the way to (and beyond) the Malaysian border in the south. Compared to buses, most trains are relatively slow and prone to delays, but give different travel feeling and a bit more freedom on the move. You can pick up fruits, snacks and cooked food from hawkers at most stations.

Point-to-point fares depend on the type (speed) of the train and the class of the carriage. There are three main classes: