Circuits et vacances en Nouvelle-Zélande – Bonnes destinations pour skier

Avec des établissements vinicoles primés, des bars à bières artisanales de qualité, une scène de restaurants de classe mondiale et une multitude de marchés de producteurs, manger en Nouvelle-Zélande est un vrai régal. Son emplacement dans le Pacifique lui confère un mélange de saveurs intéressant, car les influences européennes se mêlent aux influences asiatiques et polynésiennes.

Quand il s’agit de nourriture – ou kai, en langue maorie – il n’y a rien de tel que de savourer un dîner hangi traditionnel. C’est un repas copieux, digne d’un guerrier, cuit sous terre sur des rochers chauffés. Le festin hangi d’aujourd’hui comprend le plus souvent des viandes rôties lentement, des pommes de terre et de la farce, bien qu’il existe de nombreuses variantes.

À l’autre extrémité du spectre, il y a les fruits de mer. Les habitants n’ont que l’embarras du choix sur ce front – être une nation insulaire a certainement ses avantages. Les crevettes fraîches, le homard, les moules et les huîtres sont abondants toute l’année, mais le fish and chips sur la plage peut être tout aussi satisfaisant, surtout pour les petits budgets.

Aliments et boissons incontournables en Nouvelle-Zélande :

1. Vin & bière artisanale

Produisant une grande variété de vins de qualité supérieure (beaucoup plus que les célèbres Sauvignon Blancs), la Nouvelle-Zélande regorge de vignobles et de caves à visiter. Les microbrasseries sont également bien représentées ; les Kiwis font plus que peser sur le mouvement mondial de la bière artisanale en petits lots, en particulier à Wellington.

2. Écrevisses

Il existe de nombreux endroits pour essayer les écrevisses, mais Kaikoura, près du sommet de l’île du Sud, est le meilleur. Cette capitale mondiale de l’observation des cachalots a en fait été nommée d’après les écrevisses (Kaikoura se traduit par « manger des écrevisses » en maori), et il existe de nombreux endroits le long de la plage pour déguster les prises fraîches du jour.

3. Agneau

Les moutons jouant un rôle important dans l’économie agricole de la Nouvelle-Zélande, il n’est pas étonnant que l’on trouve de l’agneau succulent dans la plupart des restaurants. Si vous êtes un amateur de viande, ne quittez pas la Nouvelle-Zélande sans avoir goûté l’agneau (si vous vous adonnez à un festin de hangi, il y a de fortes chances que vous le fassiez).

4. Kiwis, Feijoas & Tamarillos

Bien qu’aucun d’entre eux ne soit réellement originaire de Nouvelle-Zélande (les kiwis venaient de Chine, les feijoas et les tamarillos venaient d’Amérique du Sud), ces fruits sont devenus synonymes de Nouvelle-Zélande et sont tous des exportations assez importantes. Alors que les kiwis sont bien connus de la plupart d’entre nous, ce sont les feijoas et les tamarillos dont vous devriez profiter en Nouvelle-Zélande. Abondants, polyvalents et d’un goût acquis, ils apparaissent partout, des étals au bord de la route aux cadeaux dans le jardin en passant par les plats de café gastronomique.

5. Pavlova

Même si le créateur de ce dessert est vivement contesté par leurs cousins ​​trans-Tasman, la pavlova – un dessert à base de meringue et garni de crème fouettée et de fruits frais – a été l’invention d’un chef de Wellington pour honorer la danseuse de ballet russe Anna La tournée de Pavlova en Australie et en Nouvelle-Zélande dans les années 1920. C’est un incontournable pour les gourmands.